Armel Le Cléac’h sacré champion du monde Imoca

19 janvier 2017, les Sables d'Olonne, vainqueur du Vendée Globe 2016-2017, Armel Le Cleac'h sur le monocoque imoca Banque PopulaireVII en 74 jours 3 heures 35minutes et 46 secondes. soit 3 jours et 22 heures de moins que le record de François Gabart.
Armel Le Cléac'h remporte le Vendée Globe 2016 (Photo Yvan Zedda / Sea & Co

Armel Le Cléac’h vient d’être sacré champion du monde Imoca 2016 devant Alex Thomson et Jeremie Beyou.

Armel le Cléac’h ne pouvait rêver mieux avant de mettre son multicoque banque Populaire à l’eau. Le skipper vient d’être sacré champion du monde Imoca 2016. C’est donc la deuxième fois que le vainqueur du Vendée Globe est sacré depuis son premier titre acquis en 2008. Armel Le Cléac’h succède à Jean Le Cam.

En 2015-2016, le Championnat du Monde IMOCA comprenait cinq épreuves. Trois avaient lieu en 2015 (Rolex Fastnet Race, Transat Jacques Vabre, Transat Saint-Barth/Port-la-Forêt) et deux en 2016 (Transat New York-Vendée et Vendée Globe). A chaque course a été attribué un coefficient, de 1pour la Fastnet Race, à 10 pour le Vendée Globe. C’est principalement grâce à sa 2e place dans la Transat Jacques Vabre (coefficient 3) avec Erwan Tabarly et à sa superbe victoire dans le Vendée Globe 2016-2017, qu’Armel Le Cléac’h se retrouve tout en haut du classement du Championnat du Monde.

Armel Le Cléac’h : « Une belle manière de quitter le circuit IMOCA »

« Je suis heureux de ce deuxième titre de Champion du Monde qui récompense une certaine régularité dans les résultats et constitue une belle reconnaissance », se réjouit le skipper de Banque Populaire. « Je partage cette récompense avec toute mon équipe qui a travaillé dur pour en arriver là. Nous avons mis en place une méthode qui a consisté à ne jamais se mettre dans le rouge pour arriver à remplir un objectif : faire un beau Vendée Globe et gagner. L’histoire du projet IMOCA de Banque Populaire a commencé en 2011 et nous avons bien fonctionné dans la durée, avec deux superbes bateaux dont un que nous avons construit. Nous avons marqué les esprits avec notamment une 2e place puis une victoire dans le Vendée Globe. Ce titre de Champion du Monde, c’est une belle manière de quitter le circuit IMOCA avant de partir sur de nouveaux projets en Ultime où nous essayerons de faire aussi bien. »

Des habitués et des surprises dans le Top 10

Avec 351 points, Armel Le Cléac’h termine le championnat avec 20 points d’avance sur le Britannique Alex Thomson (331 points) qui n’a rien laché sur le Vendée Globe. En troisième position, on retrouve Jérémie Beyou (329 points) qui a conservé sa place sur le podium pour seulement un point, au détriment de Yann Eliès. Si des figures du circuit IMOCA se font une place dans le Top 10 du Championnat 2015-2016, comme Jean-Pierre Dick, qui quitte le circuit, ou Jean Le Cam, certaines belles surprises sont à signaler. C’est le cas de Fabrice Amedeo, qui fini 6eme et risque de faire parler de lui avec son nouveau bateau, suivi de Louis Burton (7e).

 



1 Rétrolien / Ping

  1. Loïck Peyron, invité de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.