Armel Tripon, 3ème de la Route du Rhum sur son Multi50 Réauté Chocolat

armel-tripon-skipper-du-multi50-reaute-chocolat
© Alexis COURCOUX #RDR2018

Armel Tripon, le skipper du trimaran Réauté Chocolat, termine à la troisième place de la Route du Rhum et premier des Multi50.

Armel Tripon est arrivé à Point A Pitre ce jeudi 15 novembre, à 16h32. Le skipper du Multi58 Réauté Chocolat complète le podium de cette Route du Rhum. Avec un temps de 11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes, il permet à la classe Multi50 de monter sur la troisième marche de la transatlantique et, dans le même temps de terminer premier de cette classe.

Un skipper qui va vite

C’est la deuxième victoire d’Armel sur une grande course transatlantique en solitaire (après la Mini-Transat en 2003), deux ans seulement après avoir débuté le Multi50. Une superbe récompense pour ce marin de 43 ans passé par le Mini, le Figaro Bénéteau, le Class40 et l’IMOCA. Une série qu’il retrouvera bientôt puisqu’il est candidat au prochain Vendée Globe, se faisant actuellement construire un 60 pieds Imoca sur plan Manuard.

Armel est un « jeunot » dans la classe Multi50 qu’il a intégrée il y a deux ans seulement après avoir fait

multi50 reauté chocolat armel tripon
© Alexis COURCOUX #RDR2018

l’acquisition de l’ancien Actual de Yves le Blévec, un plan Verdier-Neyhousser sur lequel il a ajouté les foils monotypes qu’autorise la jauge. Pour rattraper son déficit d’expérience face à Erwan Le Roux et Lalou Roucayrol, les deux hommes les plus expérimentés, grands favoris de cette transat, le Nantais avait multiplié les navigations en solo, en allant chercher le mauvais temps. Au départ de Saint-Malo, il faisait figure d’outsider. « Mon objectif est d’abord d’arriver à l’endroit, déclarait-il quelques jours avant le départ. Ensuite, accrocher une belle place et jouer avec mes armes. »

Pendant 11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes, c’est bien avec ses armes et ses choix qu’il a joué, privilégiant le sens marin à la route optimale, la préservation du matériel à la performance théorique.

Arrivées de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe – (Heure locale)

1- Francis Joyon (IDEC Sport) – ULTIME – le 11/11/18 à 23h 21mn 47 sec
7j 14h 21mn 47sec à 19.42 nœuds sur le parcours théorique de 3542 milles
Distance réellement parcourue : 4367 milles à 23.95 nœuds de moyenne

2 – François Gabart (MACIF) – ULTIME – le 11/11/18 à 23h 28mn et 55sec
7j 14h 28mn 55sec à 19.41 nœuds sur le parcours théorique de 3542 milles
Distance réellement parcourue : 4281 milles à 23,46 nœuds de moyenne

3 – Armel Tripon (Réauté Chocolat) – Multi50 – le 15/11/18 à 16h 32mn et 40sec
11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes à 13,04 noeuds sur le parcours théorique de 3542 milles
Distance réellement parcourue : 4563 milles à 16,80 nœuds de moyenne

 

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.