Catégories de Conception des bateaux de plaisance : Du changement.

bateaux au mouillage

A partir du 18 janvier, la réglementation européenne sur les catégories de conception des bateaux de plaisance va changer, à la demande de plusieurs organismes nationaux.

Lors de la mise en place du marquage CE, la catégorisation des bateaux de plaisance a fait l’objet d’une profonde remise en question. Auparavant la réglementation française, basée sur des notions d’habitabilité et d’autonomie, définissait les 5 catégories de navigation que nous connaissions si bien.

Lors de son élaboration, la réglementation européenne s’est quant à elle inscrite dans une approche différente : l’évaluation des risques liés à la sécurité de l’équipage. Elle a ainsi introduit la notion de conditions météorologiques à travers quatre catégories de conception, visant à garantir graduellement cette sécurité par des exigences adaptées à l’environnement d’utilisation des bateaux.

Or, dans une volonté de lisibilité en définitive plus troublante que bénéfique, cette réglementation européenne s’est vue « connecter » aux conditions météorologiques (catégories de conception) une notion de programme d’utilisation à laquelle nous étions familiers (En haute mer, au large, à proximité de la côte, en eaux protégées).
Cette association s’est révélée particulièrement perturbante pour les plaisanciers.
« Comment puis-je faire le tour du monde avec un bateau en catégorie de conception B, alors que le libellé de cette catégorie spécifie un programme uniquement Hauturier ? »

La nécessité d’une clarification

Dans le cadre de cette révision et suite à de nombreuses tractations de notre fédération relayées par  l’EBI (European Boating Industry), nous sommes parvenus à convaincre la commission de la nécessité de clarifier la définition des catégories de conception, difficile à maîtriser par nos clients plaisanciers.

Ainsi, la nouvelle réglementation européenne sur les bateaux de plaisance a rectifié ce point : les catégories de conception sont maintenant uniquement définies par des conditions météorologiques. Les termes relatifs aux types de navigation (Océanique, Hauturière, Côtière, Eaux Abritées) sont supprimés.
Dans le même temps, une limite haute a été introduite pour la catégorie de conception A, la plus élevée : la force 9 (incluse).

Dossier de la FIN



1 Commentaire

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet