Choisir son trawler

Rhea 36
Rhea 36 photo chantier

Le bateau à moteur est encore peu fréquent pour la grande croisière. Cependant, le trawler change la donne et apporte un vrai plus pour la croisière.

Très marin, avec une grande autonomie et un maximum de volume habitable, le trawler est le bateau à moteur de voyage par excellence.  Il trouve sa place auprès de marins n’ayant pas d’expérience de la voile ou auprès d’anciens voileux qui décident de rechercher plus de confort et de facilité.

Le volume habitable.

Les trawlers sont appréciés pour la grande croisière grâce à une très grande habitabilité du fait d’un franc-bord élevé et d’un volume de coque conséquent. En effet, on ne recherche pas ici un look sport ou aérodynamique mais du confort pour vivre à bord. Souvent imaginés du bateau de pêche, leur roofs, haut et imposant, permet d’avoir un très grand carré et des cabines spacieuses. Le volume de rangement doit être conséquent et bien organisé ( rangement dans la cuisine, les cabines et des rangements techniques). Le confort est donc un critère important dans le choix d’un trawler. A l’extérieur, il en est de même avec un cockpit couvert, des passe avants sécurisé, un poste de pilotage intérieur et extérieur,…

L’autonomie

L’architecture de ces bateaux à moteur leur permet de posséder un réservoir de carburant volumineux. Leur motorisation, souvent composé de deux moteurs diesels, leur permet là aussi d’envisager de naviguer sur de longues distances avec la possibilité de créer de l’énergie de manière optimal ( éventuellement couplé à des panneaux solaires ou une éolienne).

En plus du carburant, leur volume leur permet de posséder des réserves d’eau plus importante que sur un voilier et des rangements suffisants pour vivre à bord sur de longues périodes.

La carène et la construction.

Les trawlers reprennent généralement la carène des chalutiers de pêche et disposent pour la plupart d’une coque à déplacement ou à semi-déplacement. Ces bateaux sont donc très marins et peuvent naviguer dans des conditions de mers plus difficile qu’une vedette classique. De nouveaux trawlers apparaissent sur le marché, en catamaran et beaucoup plu spacieux.

Leur vitesse de croisière, est du coup, aussi, assez lente, autour d’une dizaine de nœuds.

Les matériaux de constructions sont divers : stratifié, sandwich composite, aluminium,…

Le choix :

les questions que vous devez vous poser :

  • Quel sera mon programme?
  • Avec qui vais je naviguer?

De là, vous pourrez choisir la taille idéal de votre trawler, et son équipement ( nombre de cabine, équipement de confort, équipement de navigation, groupe électrogène, isolation, taille du bateau, type de construction,…). Concernant le programme, si vous souhaitez naviguer sur des canaux, le bateau ne devra être ni trop haut, ni trop large. Si vous souhaitez naviguer dans les pays nordiques, préférez un cockpit couvert que des bains de soleil sur le roof.

  • Quel est mon budget?

la réponse conditionnera la décision de partir su l’achat d’un bateau neuf ou d’occasion. Attention à ne pas opter pour un bateau suivant son prix d’achat. les coûts d’entretien sont importants suivant la taille du bateau, sa motorisation, le carénage, la place de port, l’assurance,…

Dans le cas d’un achat de bateaux d’occasion, l’expertise est indispensable. Expertise de la coque et des moteurs notamment. pensez à l’analyse d’huile qui peut dire beaucoup de chose sur l’état de ces derniers. dans tous les cas, demandez à sortir le bateau de l’eau.

 

 



2 Rétroliens / Pings

  1. Delphia 1150 Voyage, trawler nouvelle génération - Mers & Bateaux
  2. Le trawler, Bateau de croisière par excellence - Mers & Bateaux

Laisser un commentaire