Débarrassez vous de vos feux de détresse .

Tout propriétaire de bateau achetant de nouvelles fusées et feux de détresse, peut, et doit déposer ses fusées périmées, gratuitement, dans les magasins d’accastillage.

Les fusées et feux de détresse sont obligatoires à bord de nos bateaux. Ils font partie de l’armement obligatoire régie par la division 240. Ces feux et fusées de détresse sont à changer tous les 3 ans. L’administration estime, à juste titre, que ces produits deviennent trop instables passé ce délai. Par conséquent, plus de 350000 feux et fusées de détresse arrivent en fin de vie tous les ans, soit 100 tonnes de déchets. Et je rappelle que jouer avec ces feux, le 14 juillet ou lors de divers manifestations, est formellement interdit, pour votre sécurité, et par respect pour les sauveteurs de la SNSM.

Depuis 2013, les revendeurs sont dans l’obligation de reprendre les feux et fusées de détresse périmées. La Fédération des Industries Nautiques a créé d’une filière de collecte, afin d’éliminer et recycler ces déchets, dans le respect de l’environnement, l’APER-PYRO.

Gestion de la reprise des feux de détresse

Jusqu’à présent, en l’absence de solution adaptée ou connue, il était difficile de s’en débarrasser. L’APER PYRO a été créé en décembre 2015 et sa mission est d’organiser la filière des producteurs de la pyrotechnie dans le secteur du Nautisme ». L’association est, depuis 2016, agréée en tant qu’Eco-Organisme.

Depuis 2016, les vendeurs d’équipement pour bateau sont dans l’obligation de disposer d’un point de collecte. Celui-ci est un simple espace de stockage, les produits ayant généralement des dimensions de l’ordre de 30 cm de longueur, et un diamètre max de 5 cm.

Les points de collectes, qui sont également les points de ventes (shipchandlers) doivent répondre à des exigences précises pour pouvoir récupérer et stocker les produits périmés rapportés par les plaisanciers lors de l’achat de produits neufs. Le type de stockage (caisses grillagées et cartons certifiés), les quantités autorisées, la manipulation, l’accès aux zones dédiées… doivent être conformes à la réglementation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectus et, pulvinar consectetur Donec elit. efficitur. ut Nullam id