DIAL, le bracelet connecté de la SNSM

La SNSM propose un bracelet connecté, le DIAL. un dispositif permettant de repérer un homme à la mer.

La Société nautique des Sauveteurs en Mer se lance dans le monde des objets connectés. L’association a présenté, au Nautic de Paris, le DIAL, un bracelet connecté pou repérer un homme à la mer. ce bracelet pourra être utilisé sur un voilier, en cas de chute à la mer. mais il trouvera aussi sa place lors de loisirs nautiques comme la planche à voile, le kayak ou le dériveur. Ce dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation permettra de déclencher les secours et d’être localisé en temps direct.

Une réponse  à des années d’expérience

La SNSM possède, malheureusement, une très grande expérience du sauvetage en mer. Ces

homme à la mer avec bracelet DIAL SNSM
© Vincent Rustuel

années d’interventions montrent que les deux facteurs temps et précision sont primordiaux pour garantir la réussite d’une opération de secours. C’est donc pour cela que la SNSM a souhaité mettre au point un dispositif permettant aux pratiquants d’activités nautiques d’alerter les secours et d’être localisés en temps réel.

En effet, il faut savoir que l’espérance de survie d’une personne tombée à la mer est estimée à quelques heures. Dans le même temps, les personnes en danger en mer peuvent, en raison des conditions météo ou du stress, éprouver de grandes difficultés à se localiser correctement.
Parallèlement, les fausses alertes représentent 10 % des interventions de la SNSM et environ trois mille enfants s’égarent, chaque été, sur les plages du littoral.

Le Dial, bracelet connecté

Ce bracelet connecté a été conçu par Ido-Data, en partenariat avec le célèbre designer Philippe Starck. Le Dial est un bracelet visible, souple, étanche et d’une haute-résistance.

Il répond à 4 objectifs:
– Disposer d’un moyen individuel d’alerte et de localisation fiable et adapté à la pratique des sports et activités nautiques : plaisance, loisirs nautiques, baignade…
– Réduire les délais d’intervention des secours en cas de difficulté en mer.
– Réduire les fausses alertes dues aux inquiétudes des proches.
– Faciliter la surveillance des enfants sur les plages.

fonctionnement

homme à la mer avec bracelet DIAL SNSM
© Vincent Rustuel

La localisation du porteur du bracelet DIAL s’effectue via le réseau GSM, grâce à une carte SIM multi-opérateurs. Celle ci est insérée dans la balise et utilisable dans 36 pays en Europe.  Ce dispositif permet au bracelet de fonctionner jusqu’à 10 milles nautiques. Son autonomie est de 12 heures, en mode normal, avec une remontée de données toutes les minutes.

Le déclenchement de l’alerte se fait de deux manières. Tout d’abord, un déclenchement peut être effectué par simple pression, sur le bouton. L’autre possibilité est d’opter pour un déclenchement en cas de franchissement d’un périmètre prédéfini par l’utilisateur.

Le bracelet est étanche jusqu’à 10 m de profondeur. Il n’est cependant pas adapté à la pratique de la plongée.

Un référent et une application

Mais qui est alerté? En fait ce bracelet fonctionne avec une application pour smartphone. Lorsque l’alerte est déclenchée, le bracelet envoie un signal à un référent qui, via son application, va recevoir cette dernière et pourra localiser la personne en détresse.
Dans le même temps, l’application conserve l’historique de cheminement de la balise, permettant ainsi de facilement refaire le trajet emprunté par le porteur de DIAL.

C’est donc le référent qui va informer le CROSS via le numéro, préenregistré dans l’application. Dans le même temps, un mail est envoyé avec les informations de géolocalisation du bracelet.

Le bracelet connecté DIAL sera disponible sur la boutique en ligne de la SNSM. Son tarif est de 119 euros pour un abonnement d’1 an.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at Nullam dapibus sit felis adipiscing accumsan justo Donec pulvinar