Equipage haut de gamme sur Dongfeng pour le tour de Belle Ile

29April2017, DFRT, Tour de Belle Ile
photo Dongfeng Race Team

Charles Caudrelier avait invité Armel Le Cléac’h et Thomas Coville pour disputer le Tour de Belle-Ile avec son équipage de Dongfeng Race Team en préparation pour la Volvo Ocean Race 2017-18.

Cet équipage de rêve participait, hier, au Tour de belle Ile à bord de DongFeng, le monocoque basé à Lorient qui prépare la Volvo Ocean Race. Autour de Charles Caudrelier et son équipié Jérémie Beyou, avait été invité Armel Le Cléac’h et Thomas Coville. Partis avec le soleil, le sourire et sans pression, le VO65 Dongfeng a coupé la ligne d’arrivée en tête des monocoques. Pour l’équipage international qui partira en octobre sur la course autour du monde en équipage la plus extrême qui soit, une journée comme celle-ci, ce n’est que du bonheur !

Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Race Team : « Nous avons partagé une journée de rêve autour de Belle-Ile avec un peu de vent mais pas trop et une équipe super. Nous avions des invités sympas et compétents ! C’était agréable de partager notre univers de la Volvo Ocean Race et de Dongfeng Race Team. Thomas (Coville) connaît la course car nous l’avons gagnée ensemble en 2012 et Armel (Le Cléac’h), lui, a plutôt l’habitude de régater en solitaire et a pris du plaisir je crois à naviguer en équipage. C’était très détendu mais aussi un bon entraînement, car on apprend toujours quelque chose quand on est en mer. »

Armel Le Cléac’h, skipper de Banque Populaire et vainqueur du Vendée Globe 2016-17 : « La Volvo

Charles caudrelier, thomas coville et armel le cleac'h
photo Dongfeng Race Team

Ocean Race autour de Belle-Ile, c’était vraiment super sympa ! C’est la première fois que je re-naviguais en mode compétition depuis l’arrivée du Vendée Globe, une reprise de façon amicale, dans des conditions idéales et sans pression. On a bien rigolé et quand on rigole, c’est que ça se passe bien ! On sent vraiment qu’il y a une super entente autour de Charles à bord de Dongfeng et c’est primordial pour leur tour du monde qui va durer huit mois ! Ils ont tous du talent et la mixité entre marins français et anglo-saxons, garçons et filles, ça marche et on voit bien que le courant passe. »

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim’ et recordman du tour du monde en solitaire en multicoque depuis décembre 2016 : « La Volvo Ocean Race, il faudrait que ce soit tous les jours comme ça ! Des conditions idéales et une super équipe à bord de Dongfeng, vraiment ! J’ai de très bons souvenirs avec Charles sur la Volvo que nous avons remportée avec Franck Cammas. Là, j’ai retrouvé l’ambiance. Ça travaille mais après la manœuvre, il y a toujours une petite blague. Je suis impressionné par le binôme formé par Marie (Riou) et Carolijn (Brouwer) qui sont à des postes intéressants et importants. Charles, lui, a tous les chiffres en tête et pianote ça parfaitement ! Et puis, il y a la rigueur des métronomes anglo-saxons qui font le job avec la même précision sur le Tour de Belle-Ile qu’ils le feront au départ de la Volvo Ocean Race. Ce sont de vrais pros et je suis fan de cette attitude. Et puis, il y avait aussi Kévin Escoffier qui fait le liant entre tout ça, jovial et compétent. C’était un régal. Merci Charles pour l’invitation ! »



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire