Les grands marins du large sur la Volvo Ocean Race

02 Mar 2017. Shoreham work

La Volvo Ocean race s’élancera bientôt pour un tour du monde embarquant 77 marins. Ces équipages sont composés de marins du large aux CV impressionnants.

La 13e édition de la Volvo Ocean Race, s’élancera d’Alicante, en Espagne, ce dimanche. Sur les 77 marins qui embarqueront pour cette première étape, nombre ont fait leur classe au large sur des séries comme le Figaro, l’Imoca ou les multicoques.

Figaro

Plusieurs marins ont participé, au moins une fois, à la Solitaire URGO Le Figaro. Jérémie Beyou, à bord de Dongfeng Race Team, a gagné cette course en en 2005-2011-2014. Pascal Bidégorry l’a remporté en 2000 et Charles Caudrelier en 2004. L’autre figure qui a marqué la Solitaire est Nicolas Lunven, sur Turn the Tide on Plastic, vainqueur cette année après avoir déjà gagné en 2009.

Mais ils ne sont pas seul. Liz Wardley (Turn the Tide on Plastic) a couru 5 saisons sur le circuit (2004-2008), les Britanniques Henry Bomby (Turn the Tide on Plastic) et Jackson Bouttell, sur Dongfeng Race Team ont aussi participé à la course ainsi que l’irlandais Damian Foxall (Vestas 11th Hour Racing).

Imoca

Trois marins ont déjà couru et terminé le Vendée Globe. Brian Thompson et Dee Caffari ont terminé 5e et 6e de l’édition 2008-2009 ainsi que le Français, Jérémie Beyou, qui a abandonné deux fois avant de monter sur la troisième marche du podium en 2016-2017.

Ce dernier, par ailleurs vainqueur de la Transat Jacques-Vabre en 2011 avec Jean-Pierre Dick, sera l’un des grands favoris du Vendée Globe 2020-2021, son quatrième de suite, avec pour l’instant le seul nouveau bateau en construction, Charal. D’autres marins de la Volvo ont couru en Imoca, à l’instar du skipper de MAPFRE, Xabi Fernandez, deuxième de la Barcelona World Race 2010-2011 avec son compère Iker Martinez, mais également de l’Australien Andrew Cape, navigateur à bord de Team Brunel, qui lui aussi avait terminé deuxième de cette Barcelona World Race, lors de la première édition en 2008-2009 aux côtés du Gallois Alex Thomson.

Charles Caudrelier s’est quant à lui aussi distingué en Imoca, vainqueur de la Transat Jacques-Vabre en 2009 avec Marc Guillemot, course que Pascal Bidégorry, aux côtés du même skipper, a terminée deuxième en 2013, toujours en Imoca.

Maxi-trimarans

Les marins issus du multicoque sont aussi bien présents. Kevin Escoffier, sur Dongfeng Race Team, s’est d’abord illustré en Multi50, spécialité de son père Franck-Yves. Brian Thompson a navigué avec son père, justement, en multicoque.

Pascal Bidégorry qui a remporté la Transat Jacques-Vabre 2005, en trimaran Orma, avec Lionel Lemonchois, avant de skipper le Maxi-trimaran Banque Populaire, de 40 mètres, qu’il a mené au record de l’Atlantique Nord (3 jours 15 heures). Il a ensuite rejoint François Gabart sur le trimaran Macif pour une nouvelle victoire sur la Jacques-Vabre en 2015 et un succès en juin dernier sur The Bridge.

D’autres marins ont également navigué sur trois coques, comme Charles Caudrelier, vainqueur de cette même Jacques-Vabre en 2013 avec Sébastien Josse sur le MOD70 Edmond de Rothschild, Jérémie Beyou (MOD70 et Maxi Banque Populaire V) et Damian Foxall (trimaran Orma, MOD70, Cheyenne…).

JO et Coupe de l’America

Ce n’est pas du large, mais c’est tout aussi formateur pour disputer la Volvo Ocean Race : filière par laquelle bon nombre de participants ont débuté, l’olympisme en a mené plusieurs sur le toit de l’Olympe.

On compte ainsi cinq médaillés d’or parmi la flotte de la course autour du monde en équipage : trois sont à bord de MAPFRE, le skipper Xabi Fernandez, titré en 2004 à Athènes en 49er, l’Espagnole Tamara Etchegoyen, sacrée à Londres en 2012 en match-racing, et Blair Tuke, vainqueur à Rio en 49er, aux côtés de Peter Burling, aujourd’hui sur Team Brunel, tandis que la Brésilienne Martine Grael, fille du légendaire Torben (lui-même ancien champion olympique puis vainqueur de la Volvo Ocean Race), a elle aussi décroché l’or, chez elle à Rio, avec Kahena Kunze en 49er FX.

Dans la famille des vainqueurs de la Coupe de l’America, on trouve les mêmes Peter Burling et Blair Tuke, héros néo-zélandais de la dernière édition en juin et qui peuvent (l’un ou l’autre) réussir un incroyable triplé JO-America-Volvo en moins de deux ans !

Les autres vainqueurs de l’Aiguière d’argent sont l’expérimenté Joan Vila (MAPFRE), lauréat en 2003-2007 (Alinghi) et 2013 (Oracle), l’Australien Kyle Langford (Team Brunel) avec Oracle en 2013, le Néerlandais Carlo Huisman (Team Brunel) qui était le plus jeune navigant chez Emirates Team New Zealand en juin dernier. Bien d’autres ont disputé les JO ou la Coupe de l’America sans les gagner, à l’instar de la Brestoise Marie Riou (Dongfeng Team Race), 6e à Rio en Nacra 17, discipline dans laquelle elle a été trois fois championne du monde.

A noter enfin que la Suissesse Elodie-Jane Mettraux (Turn the Tide on Plastic), dont la sœur Justine s’est illustrée sur la dernière Solitaire URGO-Le Figaro, a disputé par le passé le Tour de France à la voile.

source: Volvo Ocean Race

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.