IDB Marée Haute, Les deux chantiers bretons unissent leurs forces

django 9.80
django 9.80 photo chantier
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les chantiers bretons IDB et Marée Haute, constructeurs des voiliers Mojito et des voiliers Django se sont regroupés. Une décision pleine de bon sens et prometteuse.

Les deux chantiers, situés à Tregunc, près de Concarneau ont acté, en fin d’année 2018, leur union. C’est donc une nouvelle marque qui est née, en décembre. IDB Marée Haute remplace les deux chantiers IDB, qui propose la gamme Mojito, et Marée Haute, qui propose la gamme Django.

Django 27
photo IDB Marée haute

Une union qui a du sens

Cette union semble logique tant les deux chantiers partageaient de choses. La première est tout simplement, leur terrain. Les deux chantiers sont situés plus ou moins dans les mêmes locaux. Leurs ateliers se font face. Il n’y a que la cour à traverser. Le nouveau chantier disposera de l’ensemble des structures, avec un espace stockage et hivernage et un accès direct à la mer.

Mais si les deux chantiers sont voisins de longue date, ils partagent surtout une même philosophie, une même vision de la voile et de la mer.

Les gammes Django et Mojito sont reconnues, internationalement, pour leur esprit de course croisière. Des bateaux marins, bien pensés et parés pour le large.

mojito 30
photo IDB Marée haute

Dans le même temps, les deux chantiers ont pour ADN la course, et notamment, la culture mini 6.50. Marée haute construit le Dingo quand IDB a signé, avec l’architecte David RAISON, le lancement du Maxi 6.50. Les deux chantiers ont reçu le prix de voilier de l’année pour un de leur modèle. Le Django 7.70 est élu voilier de l’année en 2011 et le Mojito 8.88 en 2015.

IDB Marée Haute, Un sérieux acteur sur le marché

Le nouveau chantier propose 3 gammes. Les séries Mojito et Django restent au catalogue avec leur nom et culture d’origine. Seul les noms seront modifiés pour faire référence à leur taille, en pieds. Les Dingo, Maxi 6.50 et le SF18 sont regroupés autour d’une gamme course.

L’objectif est aussi de

  • mettre en commun compétences, techniques, savoir faire,
  • proposer une offre plaisance homogène et cohérente,
  • développer une activité globale tournée vers le nautisme sur le site du Minaouet.

Voilà donc une union qui a du sens. Il ne reste plus qu’aux équipes de construire leur avenir commun. Et celui ci pourrait être prometteur, vu l’héritage des deux chantiers et la personnalité des deux créateurs. En effet, Serge CALVEZ devient responsable du pôle services et Denis BOURBIGOT, responsable du pôle développement et production des gammes Django et Mojito.




Ronan Yhuel
A propos Ronan 540 Articles
responsable de la publication de ce site. plaisancier du dimanche assumé, amoureux de la mer, de nos côtes et des voiliers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.