L’annexe bateau

annexe bateau tractée

L’annexe du bateau, en croisière, est l’outil indispensable pour profiter au mieux d’une escale. Ces fonctions, multiples, et son utilisation font que le choix est plus important que ce que peuvent penser certains navigateurs.

L’annexe, en grande croisière, est un véritable 4×4 de la mer. Capable d’emmener un équipage vers les criques les plus agréables et inaccessibles comme de remplir une cambuse, ce petit bateau connaitra toutes les misères d’une croisière. Il devra être assez solide pour le trainer sur la plage, frotter involontairement des coraux, être suspendu, baigner dans l’eau, faire face au soleil,… On lui demandera aussi d’être légère, peu encombrante amis assez volumineuse et avec des qualités marines pour pouvoir remonter à bord du voilier quand le vent monte. Bref, autant dire que le choix est donc important.
Si vous optez pour une annexe gonflable, pensez une semi rigide avec coque en V. Un fond rigide est plus stable quand on monte à bord et la coque en V fend mieux les vagues. Une coque en V sera plus rapide qu’un fond plat. L’intérêt de ces modèles est d’être peu encombrant quand ils sont dégonflés, d’être légers et d’avoir une coque rigide et plus ou moins bien profilée. Des bidons en hypalon sont le must. Ils sont plus résistants aux UV. La coque pourra être en polyestere voir en aluminium. L’inconvénient sera le poids de l’annexe, ces annexes sont plus lourdes. Le prix, non plus ; ne sera pas le même…Le moteur dépendra de la taille de l’annexe, on peut envisager monter jusqu’à une puissance de 8ch.
La taille de l’annexe dépendra de votre bateau et de l’équipage.
Sur un voilier de moins de 12 mètres, une annexe de 2.50m maximum sera suffisante. Elle pourra être rangée dans un coffre, une cabine ou sur la plage avant.
Sur un monocoque de plus de 12 mètres, on pourra envisager une annexe de 3-3.5 mètres. Elle pourra être suspendue à des bossoirs et le moteur déposé sur le balcon arrière.
Dans le cas d’un catamaran d’une quinzaine de mètres ou d’un trawler, la question ne se pose plus. Vous pourrez laisser libre court à vos ambitions…et votre budget. Retenez juste que l’annexe doit rester une annexe, pas un bateau.



2 Rétroliens / Pings

  1. Assurer son bateau - Mers & Bateaux
  2. Le Malango 1088 sera présenté au Grand Pavois - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet