L’équipement pour naviguer en solitaire

bateau avec skipper solitaire

Naviguer en solitaire, ou en équipage réduit, demande une certaine organisation et de l’anticipation. Certains équipements seront indispensables pour profiter au mieux de sa navigation.

Naviguer en solitaire n’est pas l’apanage des navigateurs du Vendée Globe. Nous sommes nombreux à naviguer seul pour la journée ou quelques jours. Naviguer en solitaire, pour certains d’entre nous, signifie aussi naviguer en équipage réduit. En effet, naviguer avec des enfants en bas âge par exemple, demande souvent d’effectuer les manoeuvres seuls pendant que le conjoint s’occupe des enfants. Vous trouverez, ci dessous, une liste d’équipement recommandé pour naviguer dans cette configuration.

Equipement pour les manoeuvres.

pilote automatique voilier equipement voilierPour faciliter les manoeuvres, le pilote automatique est presque indispensable. Si certains se contenteront d’un simple tendeur ou d’un bout, sur certaines unités, pour naviguer sereinement, le pilote deviendra vite un ami quand il s’agira d’affaler les voiles ou d’effectuer des manoeuvres à l’avant du bateau. Il existe deux types de pilote: les pilotes de barre franche et les pilotes inbord. Si le pilote inbord est plus fiable et plus résistant, il sera surtout utilisé sur des unités à partir de 10m et pour effectuer des navigations assez longues. Un pilote de barre franche sera largement suffisant sur des unités de moins de 10m et pour des navigations côtières ou à la journée.

Les Winchs Self-tailing ne sont plus un luxe, dès que la taille du bateau dépasse les 7.50m. Surtout pour les voiles d’avant. Ils seront d’autant plus utiles sur des voiliers plus anciens avec des génois à fort recouvrement. Il existe aussi des kits en plastique pour adapter un système self-tailing sur des winchs classiques. Pour les avoir essayés, ce système n’est pas optimal.

Les lazy jacks sont aussi très pratiques. Ils permettent d’affaler la grand voile facilement sans avoir àlazy bag voilier equipement pour voilier monter sur le roof pour la ranger avant d’arriver au port ou au mouillage. Certains plaisanciers n’aiment pas ce système car les lattes peuvent se prendre dans le lazy jack quand on hisse la voile. Cependant, ce système peut être pratique. On trouve des kits prêt à être installés sur le marché. Sinon, un lazy jack est assez facile à bricoler.

Pour rester dans les voiles, la chaussette à spi est aussi très pratique pour utiliser cette voile plus souvent. En effet, la chaussette permet de manoeuvrer le spi de façon beaucoup plus rapide, seul.

L’équipement de cockpit est important. Il est indispensable d’avoir tout sous la main. Des pochettes de cockpit permettront de ranger sandwichs, eau, livres, crème solaire et…GPS et VHF. Je trouve indispensable d’avoir ces deux instruments sous la main. En cas d’urgence, pas besoin de descendre à la table à carte pour regarder sa position ou émettre un appel. le GPS, portable étanche et rechargeable, me semble la meilleure solution, même à l’époque des applications pour smartphones et tablettes.

Concernant le confort en navigation, chacun à sa propre organisation, adapte son bateau ou trouve des équipements nautiques sur mesure comme ceux de Rototec

Equipement de sécurité.

Vous êtes seul à bord ou êtes responsable du navire et de votre famille, prenez soin de vous. Votre bateau ne viendra pas vous rechercher tout seul si vous tombez à l’eau. Ne comptez pas non plus sur votre conjoint, vos enfants ou des amis que vous avez invité à bord. Entre l’inexpérience et la panique, ils ne pourront faire aucune manoeuvre.

Un gilets de sauvetage “porté” est donc indispensable. Les modèles actuels sont de plus en plus ergonomiques et s’oublient facilement. En plus du gilet, pensez au harnais. Les nouveaux harnais sont, eux aussi, beaucoup plus discrets et légers qu”avant. Il faut savoir que le port du gilet et du harnais sont obligatoires dans certains pays. Ne vous dites pas que le porter est encore une façon de supprimer nos libertés.

Et vous, quels sont vos astus quand vous naviguez seul et quel équipement embarquez vous?

 



3 Commentaires

  1. Je navigue sur un Dufour 31 depuis 3 ans en solitaire sur le golfe St-Laurent…j’utilise un régulateur d’allures (Cap Horn) à voile et un pilote automatique à moteur…tout va bien!

  2. Je navigue depuis le premier jour (2005) en quasi solitude et j’ai tout ramené au cockpit. À ce jour, je n’ai eu aucun problème hormis une drisse du génois qui, occasionnellement par petit temps, s’accroche et que je peux facilement décoincer avec une gaffe à portée de main. Je vais revoir mon organisation de prises de ris automatique soit plus fluide.

  3. En solo depuis de nombreuses années au large, la meilleure sécurité pour nos bateaux qui ne sont pas conçus pour cela reste le régulateur d’allure , j’ai un windpilot pacific, je ne partirais jamais sans lui. Et sur le plan énergie un moniteur de batteries et 2 panneaux solaires de 185W , une paire de cables pour relier les batteries bord à celle du moteur .

Laisser un commentaire