Les 3 caps en navigation: du cap vrai au cap compas en passant par le cap magnétique

En navigation, On parle du cap comme la direction vers laquelle navigue un bateau. Si le compas est un outil de navigation indispensable, on distingue aussi un cap vrai et un cap magnétique. Petit tour d’horizon sur ces 3 caps.

Comment se calcule un Cap, en bateau?

En croisière, la navigation peut s’effectuer à vue, au vent ou au cap. Le cap désigne la direction du bateau, de son étrave plus précisément, en fonction d’un angle. Le cap ne doit pas être confondu avec la route du bateau. En effet, contrairement au cap, la route du bateau est le chemin qu’il parcourt en fonction du vent, de sa dérive, des courants. Le cap, lui, désigne la direction du bateau par rapport au nord.

Cet angle est exprimé en degrés allant de 0 à 360. L’évolution se faisant dans le sens des aiguilles d’une montre. Plus on s’éloigne du nord, dans ce sens, plus le nombre de degrés est important. Cet angle se mesure à l’aide d’une boussole, d’un compas magnétique ou gyroscopique.

Les choses se compliquent, dans la réalité, quand on commence à parler des 3 caps. Car en effet, en navigation, nous allons être en présence de 3 caps. Et oui, après le vent réel et le vent apparent, voici les 3 caps. En mer, nous allons distinguer le cap compas, le cap magnétique et le cap vrai.

Le cap compas

Le cap compas est celui indiqué sur votre compas de navigation, dans le cockpit. C’est l’angle entre l’étrave de votre bateau et le nord du compas. Ce compas peut être magnétique ou électronique.

Le cap magnétique

Le cap magnétique est l’angle entre le nord magnétique et la direction de l’étrave de votre bateau. Ce cap magnétique correspond au cap compas corrigé du défaut du compas magnétique. En effet, le nord du compas peut être modifié par plusieurs paramètres liés à son environnement et sa fabrication. Par environnement, on entend l’influence des masses magnétiques à bord du bateau, de son chargement. Nous avons tous testé cela, petit. Rappelez-vous, les cours de physique, quand vous approchiez un aimant d’une boussole, et que l’aiguille allait directement vers cet aimant.

La différence angulaire entre le nord du compas et le nord magnétique est appelée déviation. Cette déviation peut se mesurer en faisant route sur des alignements connus.

Le cap vrai

carte marine Le cap vrai, comme son nom l’indique, est l’angle entre le nord géographique et la direction du bateau. Eh oui, car les choses se compliquent encore un peu. Le nord magnétique est un nord qui se balade… En effet, le pôle nord magnétique se déplace autour de l’axe du méridien, ou se situe le pôle nord géographique. Ce pôle nord géographique est le pôle indiqué, systématiquement sur les cartes marines. Elles indiquent, dans le même temps, la déclinaison locale à une date donnée, ainsi que sa variation annuelle.

Il existe des zones où les compas magnétiques sont fortement déviés par les masses géologiques environnantes, ces variations locales sont également indiquées sur les cartes. C’est les cas, par exemple, des Antilles, ou la déclinaison peut atteindre 10 degrés. Afin de limiter cet impact, on peut utiliser un compas gyroscopique.

Pour résumer, entre la déviation et la déclinaison, il y a de quoi se perdre. Cependant, pour la grande majorité d’entre nous, ces différences n’auront pas d’impact, sur une route de quelques milles nautiques, en croisière côtière. Cependant, pour une navigation au large, la déclinaison sera prise en considération. Il existe des formules de calcul permettant de passer d’un cap à l’autre.

2 réflexions au sujet de “Les 3 caps en navigation: du cap vrai au cap compas en passant par le cap magnétique”

  1. je suis appelé à établir une courbe de déviation d’un vieux navire ,comment procéder avec un minimum d’instruments : pas de gps ,pas de radar et un compas dépassé (courbe datant de plus de 10 ans) quels sont donc les instruments que je dois disposer personnellement .merci .

    Répondre
    • aucun instrument n’est nécessaire sinon une bonne carte marine avec un alignement d’amers faciles à repérer sur le plan d’eau et dont il faut mesurer précisément le relèvement sur la carte marine
      il suffit ensuite de croiser cet alignement sur le plan d’eau sous toutes les allures et de relever sur le compas du bateau la déviation par rapport au relèvement mesuré sur la carte pour chacune des allures

      Répondre

Répondre à françois Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.