L’Hermione met le cap sur la Méditerranée en 2018

L'Hermione en parade à Brest le 15 juillet 2016
photo: Francis Latreille

Après son grand périple aux Amériques, cap sur la Méditerranée en 2018 : l’Hermione larguera les amarres le 30 janvier 2018 de Rochefort, son port d’attache.

L’Hermione fera escale dans 12 ports avec, à son bord, 350 jeunes gabiers. Une centaine d’entre eux sont mobilisés par l’Organisation Internationale de la Francophonie, partenaire de l’Association Hermione-La Fayette. Les deux entités partagent les mêmes valeurs de liberté, de solidarité et de paix. Enfin, elles veulent s’engager pour la jeunesse grâce à une aventure humaine et maritime d’exception.

Manœuvrer l’Hermione : un nouveau défi pour le mouvement Libres Ensemble

Une partie des gabiers a été formée lors des précédents voyages. Après une rigoureuse sélection, la centaine de nouveaux venus a suivi le processus de formation préparatoire au maniement de la frégate, à la vie individuelle et collective en mer, et à la promotion des valeurs humanistes de l’Hermione et du mouvement Libres Ensemble, dans un espace méditerranéen aujourd’hui en proie à tant de drames humains. Pour l’anecdote, la première épreuve de sélection, et certainement la plus impressionnante, c’est l’ascension d’un grand-mât installé à quai : celui de la frégate culmine à 54 mètres au-dessus de la quille.

La navigation d’un tel vaisseau ne peut se faire sans une cohésion à toute épreuve, tant en termes de manœuvres, qui se font toutes à la main, que de vie quotidienne dans un contexte multiculturel, face aux éléments. « Sur l’Hermione, les gabiers prennent conscience que pour faire avancer le bateau, il faut que tout le monde œuvre ensemble dans la même direction. Leur action individuelle aura un impact, la réussite de la traversée dépendra des actions de chacun, chacun étant un maillon essentiel. Ils font aussi l’expérience de la mixité sociale : sur l’Hermione, tout le monde est sur un pied d’égalité. Tout le monde tire sur les mêmes cordages 8 heures par jour, peu importe son statut en dehors du bateau », témoigne Yann Cariou, commandant de la frégate qui a mené les campagnes précédentes.

Douze étapes, des rendez-vous à vivre ensemble dans chaque port

Accompagnés par 15 marins professionnels, les gabiers largueront les amarres le 30 janvier 2018 et se relayeront le long d’un voyage autour de douze escales. Ces rendez-vous fédérateurs donneront lieu à foule d’animations sur les plans d’eau et les quais : manœuvres du navire, chants de marin entonnés par les gabiers en honneur à la ville hôte, récit du projet associatif. Le grand public pourra assister aux conférences et aux ateliers de l’Organisation internationale de la Francophonie : diversité linguistique et culturelle, économie et entrepreneuriat, formation, développement durable, créativité et mobilité des jeunes, migration. Les jeunes gabiers initieront également des activités « Libres Ensemble » pendant la navigation et à quai. L’occasion pour eux et le grand public de donner plein écho aux valeurs de respect, de solidarité et de diversité qui les relient, dans cet espace méditerranéen berceau des plus fructueuses mobilités et diversités culturelles, linguistiques, économiques, philosophiques et religieuses.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.