l’internet 4G accessible en mer

Comment naviguer au large sur un bateau en restant connecté à Internet ? La société Microwave Vision Group (MVG), basée à Brest, a trouvé la solution. Elle vient de lancer Sailink, un boîtier étanche à peine plus grand qu’une boîte à chaussures. Il est connecté à deux antennes large bande, qui permettent de capter la 4G jusqu’à 37 kilomètres au large des côtes. Il supporte le gros temps, résiste à l’humidité et à la corrosion.

S’appuyant sur son expertise dans les ondes électromagnétiques, Microwave Vision Group a optimisé les antennes afin que leur rayonnement puisse être à leur maximum, quel que soit le niveau de tangage ou de roulis. Pour mettre au point ce tout nouveau produit, MVG a, dans le cadre d’un projet labellisé par le pôle de compétitivité Images et Réseaux à Rennes, travaillé en R&D pendant vingt-huit mois en partenariat avec Thales Communication & Security, Alcatel-Lucent et l’école d’ingénieurs Télécom Bretagne, à Brest.

La solution permet à tous les membres d’équipage d’être connectés, de même qu’aux passagers d’un bateau de croisière. «  2,6 millions d’euros ont été nécessaires au développement de Sailink », précise Yann Toutain, responsable de la R&D de MVG.

Prix réduit

Le boîtier va être mis en vente auprès des professionnels de l’équipement des bateaux, en France et en Europe. Les secteurs de la pêche et de la plaisance sont visés par l’entreprise avec sa solution à prix réduit. En effet, jusqu’à présent, la connexion au large des côtes était possible uniquement par l’intermédiaire du satellite, pour un coût d’installation souvent supérieur à 15.000 euros, sans compter les connexions payantes. Le boîtier Sailink sera proposé à moins de 1.000 euros tout compris.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20150210/lec2_pme_et_regions/0204118542349-mvg-rend-linternet-4g-accessible-en-mer-avec-le-boitier-sailink-1091775.php?XpjQIeTu5gEMupiZ.99



1 Rétrolien / Ping

  1. NeptuLink, la 4G en mer - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet