Lorient fête ses ports les 16 et 17 juin

cité de la voile

Les ports de pêche de Lorient et La cité de la Voile seront en fête tout ce week end. Ports en Fête entend mettre en avant toutes les activités de la mer, à Lorient La base.

Ports en Fête, c’est la fusion de plusieurs événements, à Lorient, dans le Morbihan. En effet, la fête du port de pêche de Lorient Keroman et le dixième anniversaire de la Cité de la Voile Eric Tabarly fusionnent en un seul événement. Ports en Fête aura lieu, ce week end, les 16 et 17 juin à Lorient La Base. L’occasion de mettre en avant les activités de la mer, mais aussi de saluer la mémoire d’Eric Tabarly, disparut en juin 1998.

Entre course au large et pêche

Le traditionnel Port en Fête de Keroman se déplace donc à Lorient La Base. Les chalutiers viendront se mêler auxvoilier à lorient la base engins de course, le long du kilomètre de pontons du pôle Course au Large de Lorient La Base. Dans le même temps, les visiteurs pourront venir déguster les produits de la mer, au milieu de la Sailing Valley bretonne. Un endroit voué au culte du carbone. Pêcheurs et skippeurs échangeront autour de l’esprit tutélaire d’Eric Tabarly, toujours présent malgré la disparition du marin voilà 20 ans. L’ensemble des activités maritimes représentent 14000 emplois, sur Lorient.

La découverte de la criée de Lorient Keroman alternera avec des initiations à la voile sur l’eau ou, au choix, une immersion gratuite, interactive et ludique dans l’univers de la course au large, sous la nef de la Cité de la Voile.

Un double anniversaire en hommage à Tabarly.

L’événement permettra de fêter un double anniversaire, celui des 10 ans de la Cité de la Voile Eric Tabarly et des vingt ans de la disparition d’Eric Tabarly. En effet, le marin a disparu en mer, le 13 juin 1998.

Pen Duick à LorientPour le président du port de pêche, Jean-Paul Solaro : « la conjonction des dates et un faisceau de circonstances allaient dans le sens d’un rapprochement, particulièrement à l’heure où le Port Center nous incite à resserrer les liens avec le public mais aussi entre acteurs portuaires ».

Jean-Marc Beaumier, directeur de la Cité de la Voile, ne l’a pas entendu autrement. « Dès les premiers échanges, nous avons compris qu’il s’agissait d’une occasion à ne pas manquer », dit-il. « L’hommage à Eric Tabarly, personnalité éminemment fédératrice, a fourni une invitation supplémentaire à fusionner l’événement », précise Jean-Marc Beaumier.

La Cité de la Voile héberge l’association portant son nom et sert de port d’attache à ses Pen Duick navigants. Ports en fête saluera le grand marin qui a disparu en mer il y a 20 ans, au large de l’Irlande.

Deux ports déjà très imbriqués

Le port de Lorient Keroman a été créé, il y a 91 ans. Il est aujourd’hui, en valeur, le premier port de pêche de France, avec comme produit phare la langoustine. Ce sont 300 navires, 620 marins, 80 000 tonnes de produits de la mer traités et 3000 emplois directs.

Son aire de réparation navale a vocation à attirer, toujours plus, comme les navires de grande plaisance (yachts de plus de 24 m) et les géants de la course au large, les Ultim, qui pourront bénéficier du nouveau « mille pattes » (chariot élévateur roulant) de Keroman.

L’ouverture de La Cité de la Voile Eric Tabarly, inaugurée en 2008, a accéléré la réappropriation par le grand public d’une zone vouée longtemps au secret défense, la monumentale base de sous-marins édifiée lors de la seconde guerre mondiale, démilitarisée après son abandon par la Marine nationale (en 1997).

Initiée au début des années 2000, la montée en puissance du Pôle Course au Large de Lorient La Base, adossé à la Cité de la Voile, a ajouté une facette supplémentaire d’attractivité et de dynamisme. Ce sont 13 écuries de course et 90 skippers provenant de 12 pays ainsi que 200 entreprises (dont l’activité est parfois mixte avec le monde de la pêche) qui y sont installés. Une dimension, encore une fois, unique en Europe.

Plus d’infos sur le site Ports en Fête



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.