L’Ultim Actual, paré pour le solo

Mise-a-leau-Actual-Ultim
photo Team Actual

L’Ultim Actual a été remis à l’eau ce mardi, après un gros chantier technique.

Dès la prise en main de son géant à trois coques en juillet 2015, Yves Le Blevec savait qu’il faudrait le mettre à sa main et le configurer en vue de son programme de navigations en solitaire. C’est désormais chose faite. Depuis la prise en main de son Ultim en août 2015, le skipper Actual a consacré l’essentiel de ses navigations, The Transat bakerly comprise, à réfléchir aux transformations à apporter au trimaran rouge et noir en vue du tour du monde en solitaire de 2019.

Nouveau gréement

La première évidence fut de raccourcir le mât, afin de rendre le bateau plus sûr et maniable en solitaire, tout en gagnant sensiblement de poids dans les hauts. Le gros du travail de l’équipe Actual a donc été concentré sur cette modification majeure qui a généré de nombreuses transformations sur les plans de pont et de voilure. La cellule de vie a également été repensée et plusieurs équipements remplacés.

L’architecte du bateau a planché sur le cahier des charges établi par le skipper Actual, tandis qu’Yves, épaulé de son équipe et notamment du maître voilier et expert en multicoques Jean-Baptiste Le Vaillant, a défini chaque détail de ce chantier : l’Ultim Actual est désormais à la main de son skipper.

Même puissance, plus d’aisance

Le trimaran rouge et noir était performant et puissant, il l’est resté, mais ce potentiel sera désormais plus facile à exploiter, et ce, de façon plus sécuritaire. L’objectif de l’équipe étant le tour du monde en solitaire de 2019.

Yves Le Blevec : « Nous avons volontairement pris le temps nécessaire, soit une saison entière, pour bien observer et étudier le bateau sous toutes ses coutures afin de faire les bons choix techniques pour la suite. Ce gros travail en amont permet aujourd’hui d’être serein sur le rendu de ce chantier et de ce nouveau gréement. »

Spi Ouest France, le titre en jeu

Avant de reprendre leurs marques à bord de l’Ultim, Yves et son équipe vont batailler ce week-end, en Mach 6.50, à l’occasion du Spi Ouest France – Destination Morbihan, pour conserver leur titre 2016 ! Pour relever ce défi, le skipper Actual sera épaulé du même équipage que l’an dernier : Sandrine Bertho, Davy Beaudart et Nicolas d’Estais. Comme toujours en Mach 6.50, la concurrence sera affûtée, avec, notamment, les teams de Mathieu Jones, Isabelle Joschke, Manu Guedon, Yann Sassy…

En revanche, contrairement à l’an dernier, la météo s’annonce particulièrement clémente avec un grand soleil et de jolies brises thermiques au programme. Coup d’envoi des premières manches ce vendredi à 12h !

 

 

 



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire