Monaco Globe Series, nouvelle victoire pour SMA

paul meilhat sur SMA
photo: Yacht Club de Monaco

Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet, sur l’Imoca SMA, remportent la première édition des Monaco Globe Series. Un début de saison prometteur pour le skipper du bateau, Paul.

Le duo Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet a remporté les Monaco Globe Series, sur le voilier SMA. Cette nouvelle course lance le nouveau championnat du monde IMOCA 2018/2020. Cette victoire est la deuxième pour Paul Meilhat, après sa victoire sur la Bermudes 1000 Race. Ce début de saison est plutôt prometteur pour le skipper qui va devoir trouver un nouveau partenaire après la Route du Rhum. Ces derniers ne devraient pas être difficiles à trouver. En effet, il faut souligner que le bateau SMA n’est pas équipé de foils.

Une course très intense

Accompagnés par une belle brise de sud-est, les neuf IMOCA ont filé vers les Bouches de Bonifacio par la façade Ouest de la Corse. Une première marque appréhendée avec près de trente nœuds de vent pour certains concurrents. « Ce passage a été l’un des moments les plus marquants de la course » note Paul Meilhat, skipper de SMA aux côtés de Gwénolé Gahinet et vainqueurs en 3 jours, 19 heures et 17 minutes. Pour une majorité de la flotte, le détroit a été « synonyme de changements de voile et d’une grande fatigue physique » explique Guillaume Rottee, directeur de course.

Une fatigue ressentie à bord de 4Myplanet2 d’Alexia Barrier et Pierre Quiroga « on était dans le match à Bonifacio. Après 3 empannages sous spi à 26 nœuds, et des centaines de tours de ce fameux moulin à café, je me suis rendu compte que le bateau demandait une énergie folle. »

Par la suite, les équipages ont dû se questionner sur les meilleurs choix tactiques à opérer afin de rallier le sud de la Sardaigne. Ainsi, Bureau Vallée 2, Monin mais aussi Malizia II – qui a par ailleurs atteint la vitesse de 19,3 nœuds dans ce segment de la course – ont adopté une option Est alors que SMA a préfèré jouer la carte du contrôle à travers une trajectoire plus droite et donc plus rapprochée des côtes. Un juste compromis qui a permis aux Bretons de passer en tête au niveau de Cagliari. Cette première partie du parcours n’a été qu’un amuse-bouche dans cette course qui s‘est par la suite intensifiée.

Classement

1. SMA – Paul Meilhat / Gwénolé Gahinet : 3J, 19h, 17mn et 0 sec
2. Monin – Isabelle Joschke / Alain Gautier : 3j, 21h, 03mn et 50sec
3. Newrest Art & Fenêtres – Fabrice Amedeo / Eric Péron : 3j, 21h, 11mn et 10sec
4. Kilcullen Team Ireland – Joan Mulloy / Thomas Ruyant : 3j, 22h, 25mn et 0 sec
5. Boulogne Billancourt – Stéphane Le Diraison / Stan Maslard : 3j, 23h, 45mn et 3sec
6. Groupe Setin – Manuel Cousin / Alan Roura : 3j, 23h, 47mn et 38sec
7. Malizia II -Yacht Club de Monaco – Pierre Casiraghi / Boris Herrmann : 4j, 00h, 03mn et 00sec
8. Bureau Vallée 2 – Louis Burton / Arthur Hubert : 4j, 1h, 29mn et 26sec
9. 4myplanet2 – Alexia Barrier / Pierre Quirogea : 4j, 2 heures, 49 minutes et 30 sec

Plus d’infos sur le site du Yacht Club de Monaco



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.