Les petits catamarans de croisière de moins de 9 mètres pour des navigations côtières

Le multicoque est de plus en plus plébiscité par les plaisanciers qui recherchent un bateau pour une grande croisière hauturière. En parallèle, et on y pense moins, un petit catamaran est aussi un excellent choix de voilier pour des navigations côtières de quelques jours, en famille.

Si le multicoque semble moins évident pour de la croisière côtière en famille, certains catamarans permettent de découvrir nos côtes de façon complètement différentes d’une navigation en monocoque. Ces petits catamarans, de moins de 9 mètres, permettent de découvrir la mer et nos côtes, en toute simplicité et au plus proche de la nature. Vous trouverez ci-dessous, une petite sélection des catamarans d’occasion, voire neufs, qui ont accompagné, et accompagnent toujours, de nombreux plaisanciers.

Quel catamaran pour de la croisière côtière ?

Bien évidemment, on ne va pas choisir le même catamaran pour faire une transat à 8 que pour naviguer le long des côtes bretonnes en famille, 4 ou 5. Je sais que nous croisons souvent, sur nos plans d’eau, de grands catamarans de 12-15m, mais je ne pense pas que cela soit l’idéal. En effet, naviguer sur un gros catamaran exige de bien préparer sa navigation pour gérer vos escales. Si vous pouvez mouiller partout, vous n’aurez pas accès à tous les petits ports de pêche. La largeur d’un catamaran de croisière impose d’avoir assez de place, et même dans les ports de plaisances les plus importants, en plein été, les catways des marinas sont vite occupés.

Il sera très compliqué, passé une certaine heure de trouver une place en bout de ponton pour amarrer votre multicoque. Et autant vous dire que si vous souhaitez vous abriter, pour la nuit, dans un port comme Le Palais, à belle Île ou Port Tudy, à Groix, vous risquez de dormir en dehors du port.

Enfin, soyons réalistes et raisonnables, avons-nous besoin d’une passerelle avec bain de soleil sur le roof, pouvant accueillir 10 personnes, et de 4 cabines doubles avec salle d’eau pour naviguer une semaine ? Je pense que la bonne taille de catamaran, pour naviguer en famille quelques semaines  et week-end par an, est de moins de 10 mètres. Le bateau reste raisonnable à manœuvrer et le budget d’entretien cohérent avec l’utilisation.

En petit multicoque, la croisière devient du raid ou du camping

Contrairement aux gros catamarans, dont le volume est beaucoup plus important qu’en monocoque, sur les petits multicoques, c’est l’inverse. Un voilier de 8 mètres, comme l’Arcadia par exemple, va pouvoir offrir deux cabines doubles fermées, une salle d’eau fermée elle aussi et un carré pouvant accueillir 6 personnes confortablement. Sur un catamaran de 8 mètres, ce n’est plus du tout le cas.

En effet, sur un petit catamaran habitable, les coques ne sont pas assez hautes et larges pour installer de vastes cabines et des aménagements lourds. Dans le même temps, la passerelle, pour ne pas défigurer le bateau, doit rester basse, quand elle existe. De fait, le confort et le volume habitable sont donc réduits.

Ce qui pourrait paraître comme un inconvénient en croisière, pour certains est, en fait, un avantage pour les autres. La croisière, en petit catamaran, ne prend plus le même sens, ni le même état d’esprit. La croisière devient un raid, au plus proche de la nature. La croisière se transforme en camping côtier et navigations rapides, au plus proche des éléments.

Comme pour les petits voiliers, naviguer en petit multicoque n’est donc pas qu’un choix budgétaire. C’est surtout un choix de navigation et pratique de la voile.

Depuis les années 70, la production de petits catamarans habitables n’a pas été très conséquente. Pourtant certains multicoques sont des références dans la catégorie. Ces multicoques sont présents, de temps en temps, sur le marché de l’occasion. Mais il faut bien avouer que les catamarans à vendre, dans cette taille, ne sont pas nombreux. Ils demanderont, évidemment, une attention particulière sur l’entretien, dont je ne parlerai pas ici, j’en serai bien incapable. Faites appel à un professionnel.

Edel Cat 26, le camping côtier

plan Edel cat 26

L’Edel cat 26 est le premier catamaran proposé par le chantier de Maurice Edel. Pour l’occasion, il s’était associé à un autre architecte naval de renom, en la personne de Sylvestre Langevin. 70 exemplaires ont été produits entre 1982 et 1985. L’Edel cat 26 répond exactement au programme que nous avons décrit plus haut. Il est bien construit, simple à naviguer et sécurisant en mer, à défaut d’être très performant.  

Dans le même temps, le bateau peut être démonté pour être transporté sur remorque. L’Edel Cat 26 propose 4 couchettes dans les 2 coques.

  • Longueur de coques: 8.30m
  • Largeur: 4.10m
  • Tirant d’eau: 0.55m
  • Couchettes: 4
  • Poids: 750kg

Rackam 26, le plus sportif

Rackam 26
Photo Erik Lerouge

Voilà un nom qui parlera aux passionnés de vitesse. Le Rackam 26 est un plan d’Erik Lerouge. L’architecte est réputé pour ses bateaux qui ont leurs passionnés. Ce catamaran est sans doute un des plus performants dans sa taille. Il a été construit par le chantier breton Tregor Composites, en 2009.

Le bateau a été proposé en plusieurs versions, plus ou moins sportives. La version la plus sage dispose d’une passerelle proposant un carré et deux quatre couchettes simples. Le Rackam 26 est un bateau un peu technique dont les plus sportifs deviennent vite accros.

  • Longueur de coques: 7.99m
  • Largeur: 5.30m
  • Tirant d’eau: 0.70m
  • Couchettes: 4
  • Poids: 950kg

Punch 850, le catamaran selon Harlé

Le punch 850 est un plan Harlé construit, généralement, en contre-plaqué époxy. C’est au milieu des années 80 que l’architecte s’est intéressé aux catamarans. Le Punch 8.50 sera le plus petit d’une gamme comprenant un 10m et un 12m. Dessiné en collaboration avec Alain Mortain, en 1988, le Punch 8.50 sera le bateau personnel de Philippe Harlé pendant plusieurs années.

Ce catamaran est très marin, vif, rapide et facile à mener. Certaines unités possèdent une passerelle avec roof, mais il était dessiné sans. Chaque coque abrite 2 couchettes, une table à cartes pour l’une et un coin cuisine pour l’autre.

  • Longueur de coques: 8.60m
  • Largeur: 4.90m
  • Tirant d’eau: 0.66m
  • Couchettes: 4
  • Poids: 800kg

Edel Cat 28, l’ovni

photo ADN

Ce catamaran est le plus récent de la sélection. L’Edel Cat 28 a été proposé, quelques années par le chantier ADN et les repreneurs de la marque Edel catamarans, mrs LELIEVRE et VIGNER. Ces derniers ont tenté de relancer la marque avec des catamarans atypiques. L’Edel cat 28 et le parfait multicoque de raid confortable. Il proposait deux couchettes doubles encadrant un carré dans la passerelle. Le bateau marchait bien et quelques unités ont été construites.

  • Longueur de coques: 8.50m
  • Largeur: 5.30m
  • Tirant d’eau: 0.60m
  • Couchettes: 6
  • Poids: 800kg

Maldive 32, le plus habitable

maldive 32

Quand on parle de petit catamaran habitable, le Maldive 32 ne peut que venir à l’esprit. Ce catamaran du chantier Fountaine Pajot, dessiné par le cabinet Joubert-Nivelt, est une référence dans sa catégorie. Il a été construit de 1987 à 1993, à plus de 100 exemplaires. Dans deux coques de 9 mètres, il propose deux cabines doubles à l’arrière de chaque coque. Dans le même temps, une salle d’eau est placée dans une des coques et un vaste carré dans sa passerelle. La passerelle a été équipée d’un roof astucieux, amovible qui permet d’avoir de la hauteur sous barrot, au mouillage.

En mer, le Maldive 32 est assez vivant malgré son poids, et reste toujours sécurisant.

  • Longueur de coques: 9.60m
  • Largeur: 5.33m
  • Tirant d’eau: 0.90m
  • Couchettes: 6
  • Poids: 800kg
  • Catégorie: B

Wharram Tiki 26 et 8m

Wharram Tiki 8
photo site James Wharram

Voilà un catamaran qui ne laisse pas insensible. L’architecte britannique James Wharram s’est fait un nom, dans les années 50, avec des catamarans reprenant le concept des bateaux polynésiens. Il est devenu une légende (vivante) de nombreux aventuriers. Le Tiki 8m  n’est ni le plus rapide, ni le plus logeable, mais c’est un bateau très marin et démontable pour être transporté.

Il existe en version amateur (Tiki 26) et de série (Tiki 8m).

  • Longueur de coques: 8.00m
  • Largeur: 4.33m
  • Tirant d’eau: 0.55m
  • Couchettes: 4
  • Poids: 750kg
  • Catégorie: B

Aventura 28

Aventura 28
Photo Aventura catamarans

L’aventura 28 est resté 17 ans au catalogue du chantier Aventura catamarans. Ce multicoque dessin par Jacques Fioleaum avait le mérite de relancer la mode de catamarans simples et rapides pour le camping côtier confortable. Le bateau était proposé avec une  capote et un taud sur la passerelle. A l’intérieur, les coques sont vraiment spacieuses et bien agencées. L’aventura 28 propose deux cabines doubles et un vrai carré.

  • Longueur de coques: 8.50m
  • Largeur: 5.25m
  • Tirant d’eau: 0.68m
  • Couchettes: 4
  • Poids: 1400kg
  • Catégorie: B

Il existe d’autres modèles de catamarans de camping côtier ou de raid. Je ne les connais pas tous. On trouve beaucoup de modèles sur plan, notamment. Je n’ai pas citer, non plus, les catamarans anglais des années 70, Catalac, qui sont loin de l’esprit de ces lignes, je trouve. N’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire.

1 réflexion au sujet de « Les petits catamarans de croisière de moins de 9 mètres pour des navigations côtières »

Répondre à Bruno DEVILLERS Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sit nunc amet, tristique non elit. Lorem felis dolor dolor. felis Nullam