Phil Sharp, sur Imerys, vainqueur de l’European Trophy 2017

class40 imerys skippé par phil sharp

Phil Sharp, sur son class40 Imerys est le grand vainqueur de l’European Trophy 2017.

Le skipper britannique, Phil Sharp, aura, une fois encore, dominé le circuit Class40. Il sort vainqueur de l’European Trophy 2017. Ce trophée, créé en parallèle du championnat class40, permet de récompenser les équipes participant aux courses européennes, hors transatlantiques. Une façon de promouvoir cette classe, au niveau européen. Et force est de constater que cela marche.

En effet, si Campagne de France, skippé par Halvard Mabire et Miranda Merron, suit à la deuxième place et Jean Galfione, sur Serenis Consulting, termine troisième de ce trophée, la suite est très internationale.

L’équipage finlandais de Fuji termine 6ème et l’emporte chez les Vintage, c’est à dire les bateaux d’anciennes générations. L’Allemand Burkhard Keese est 4ème, le duo Italien de Colombre XL termine à la 6ème place. Mais les frontières de l’Europe sont dépassées avec Oman sail qui termine 7ème et le Japonais Hiroshi Kitada qui arrive à la 8ème place.

La Class40 est de plus en plus appréciée par les skippers, les sponsors et le public. Son grand intérêt est d’être une classe qui permet de varier les types de courses, de la course au large à la régate. On éspère que le circuit va se développer et permettre d’avoir un agenda très rempli en permetant à des sponsors de s’y retrouver, avec des budgets plus accessibles que l’Imoca, pour une grande visibilité. Dans le même temps, une activité plus intense permettra de professionnaliser encore plus le circuit.

Phil Sharp, l’infatigable

Phil Sharp aura dominé la saison avec une victoire au Grand Prix de Douarnenez, puis une autre sur la Normandy Channel Race. Il terminera deuxième de chacune des deux étapes des Sables-Horta et fera le même podium sur la Rolex Fastnet Race.

«C’est vraiment satisfaisant pour toute l’équipe, y compris nos partenaires, d’être récompensés par  l’European Trophy. Cela démontre que nous n’avons pas seulement  fait de bons résultats mais que nous avons fait preuve d’une belle régularité, grâce à l’implication et l’enthousiasme de chacun.

C’est de bon augure et stimulant pour l’événement majeur de la saison, la Transat Jacques Vabre, bien que je sache que le niveau sera élevé et la compétition intense sur cette transat-marathon. Nous avons encore du travail pour optimiser le bateau et le fiabiliser afin d’aller décrocher la meilleure place possible. »

Plus d’infos sur le site de la Class40

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.