Des physalies mortelles en Bretagne

physalies

Des physalies, potentiellement mortelles, ont été repérées sur les plages de Bretagne nord et au nord de Brest.

Ce week end, dans le nord de la Bretagne, des physalies se sont échouées sur les plages. D’après Le Télégramme, ces organismes marins, proches de la méduse ont été repérées sur les plages de Saint-Laurent et de port de Mazou à Porspoder ainsi que sur la plage de Porsmeur à Plouescat, à Saint-Pabu.

Ces physalies sont constituées à 90% d’eau. Ce sont des animaux vivant en colonies. Le Physalies est composé d’un flotteur transparent, surmonté d’une voile et duquel partent de nombreux tentacules, pouvant aller jusqu’à 50m. On retrouve généralement ces animaux dans les eaux tropicales. Cependant, des physalies avaient déjà été repérées sur les Plages de Belles Ile, Sauzon et Concareneau.

Leur piqûre provoque de grâves brulures, vomissement, fièvre et crampes pouvant même entraîner la mort pour l’homme, par crise cardiaque. Et ce, même échouée sur la plage. Il est donc important de prendre des précautions en se baignant ou en se promenant sur la plage.

D’après une soigneuse d’Oceanopolis, à Brest, et cité par Le Télégramme, ce genre de phénomène n’a rien d’extraordinaire, même si il est rare.

Ce phénomène n’est donc pas inquiétant en soi : comme tous les animaux planctoniques, les physalis subissent parfois l’effet des courants pour s’échouer sur nos côtes comme c’est le cas actuellement”, a déclaré Estelle Lesage, soigneuse à Océanopolis.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.