Rendez Vous de La belle Plaisance

logo rendez vous de la belle plaisance

Le Yacht Club de l’Odet organise le 17eme Rendez Vous de La belle Plaisance, du 22 au 25 juin 2017

Comme tous les ans, depuis 17 ans, le Yacht Club de l’Odet accueillera les yachts classiques venant de l’Atlantique, la Manche et ailleurs pour un Week end de régate et de festivité. Le rendez vous est donné, cette année, du 22 au 25 juin. Ce sera l’occasion de régater entre l’Odet et l’archipel des Glénan.

Une classique

Ce “Rendez-vous” s’est imposé, au fil des ans, comme l’un des rassemblements de voiliers classiques les plus importants en France. leaffiche rendez vous de la belle plaisance Rendez Vous de la Belle Plaisance est désormais une épreuve incontournable du Challenge Classique Manche Atlantique; challenge couru sous l’égide du Yacht Club Classique et de la jauge classique Handicap (JCH).

Après le succès du prologue 2016 du “Challenge Métrique”, régates réservées aux bateaux des classes métriques tels que 8 m JI, 6 m JI, 5,5 m JI, etc…, Bénodet le “Rendez-vous de Belle Plaisance” est à nouveau l’une des trois épreuves retenues pour ce challenge. 

Faire vivre le patrimoine

Le premier rassemblement fut organisé, en 1991, par la revue Le Chasse Marée. Celle ci était préoccupé par l’indifférence et l’abandon général dans lesquels sombraient les voiliers qui avaient fait les belles années du yachting ou de la plaisance au profit du nautisme industriel, organise un premier rendez-vous de la belle plaisance à Sainte – Marine à l’embouchure de l’Odet.

Reprenant cette idée, le « Rendez-vous de la Belle Plaisance » a pour objectif essentiel de faire naviguer et régater les voiliers classiques qui ont fait les belles années du yachting. Car faire naviguer ces bateaux construits de façon artisanale, généralement en bois, d’avant l’industrialisation du nautisme à la fin des années 60, c’est susciter leur entretien, leur restauration. C’est participer ainsi à la préservation du patrimoine plaisancier.

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire