Route du Rhum, La qualification après l’inscription

bateaux au depart de la route du rhum

122 bateaux sont inscrits à la 40ème Route du Rhum. Cette inscription doit maintenant se confirmer par des qualifications.

Si les 122 concurrents en lice pour l’édition du 40ème anniversaire de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ont en poche le premier sésame validant leur présence sur la ligne de départ du 4 novembre 2018, il reste à bon nombre d’entre eux encore quelques formalités à remplir. Ainsi, ceux qui s’aligneront sur l’épreuve à la barre d’un bateau flambant neuf ou récemment acheté, sans avoir encore inscrit à leur livre de bord suffisamment d’heures de navigation, vont-ils devoir s’acquitter d’un parcours de qualification de 1200 milles en solitaire. Une obligation fixée par l’avis de course et validée par Jacques Caraës, Directeur de course.

Le passage par la qualification indispensable

Avant LA course et la grande fête des 40 ans de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, il y a pour la majorité des concurrents engagés, une autre course à disputer, celle de la qualification. Pour des raisons évidentes de sécurité, l’avis de course stipule que chaque concurrent doit avoir effectué un minimum de 1200 milles en solitaire à la barre du bateau à bord duquel il s’alignera au départ à Saint-Malo. Une exigence qui vise à garantir à la direction de course la capacité de chaque skipper à mener sa monture vers Pointe-à-Pitre dans de bonnes conditions.

Un principe expliqué par Jacques Caraës, Directeur de course : « Pour les marins qui doivent effectuer un parcours de qualification en vue de leur participation à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, deux solutions sont proposées. Ils peuvent s’acquitter de cette navigation en participant à la course « qualificative », la Drheam Cup – Destination Cotentin, ou en se présentant avec l’accord de la direction de course aux 1000 Milles des Sables , à la Bermudes 1000 Race Douarnenez-Cascais ou à la Normandie Cup. Ces épreuves ne présentent certes pas un tracé de 1200 milles, mais nous tenons compte dans ces deux cas du fait que tous partent en conditions de course, sans choisir leur jour et leur heure de départ et donc leur météo. En complément de ces rendez-vous fixés par le calendrier, les skippers peuvent également effectuer un parcours libre de 1200 milles validé par la direction de course ».

Ainsi, même si les 1000 Milles des Sables qui viennent de s’achever ont vu leur distance totale réduite du fait des mauvaises conditions météo pour aller au Fastnet notamment, les concurrents qui ont coupé la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne ont décroché leur qualification pour La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. De son côté, Maxime Sorel (V&B – Class40) malheureusement contraint à l’abandon suite à une avarie de safran, va devoir effectuer un parcours complémentaire de 200 milles pour valider sa participation au Rhum. Une formalité pour le Malouin qui soigne particulièrement sa préparation dans la perspective de ce grand départ qui sera donné dans son jardin le dimanche 4 novembre.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.