Sébastien Simon vainqueur de la Bermudes 1000 Race

© François Van Malleghem / Bermudes 1000 Race
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Sébastien Simon, sur son Imoca Arkea, remporte la deuxième Bermudes 1000 Race, devant Yannick Bestaven et Giancarlo Pedote

Sébastien Simon a réussi ses premiers pas en Imoca en remportant la Bermudes 1000 Race. Le skipper termine sa première course en solitaire en IMOCA, en vainqueur. Il est arrivé à Brest ce vendredi, après 7 jours, 17 heures et 34 minutes d’une course passionnante.

Sébastien Simon, l’homme à surveiller

Sébastien Simon a réussi son entrée sur le circuit Imoca. Il a même impressionné. Le skipper a découvert son bateau il y a seulement trois mois. La Bermudes 1000 Race était sa toute première course en solitaire en IMOCA. Il remporte la course après Paul Meilhat, l’année dernière.

Leader de bout en bout, le skipper d’ARKEA PAPREC rend une copie excellente et tirera profit de cette expérience de 2 000 milles pour son grand défi à venir : la prise en main de son futur IMOCA tout neuf, dont la mise à l’eau est prévue cet été.

« Tout n’a pas été parfait mais en tous les cas, les trajectoires étaient super bien. J’ai fait quelques vracs quand même, et j’ai laissé beaucoup d’énergie. C’est une belle expérience. La régate a été étonnante : un coup, ça partait par devant et un coup ça revenait par derrière car il y a eu beaucoup de phases de transition. J’ai cru que j’allais voir revenir ceux de derrière cette nuit, mais heureusement, j’ai réussi à redécoller. Je me suis senti à l’aise sur le bateau. Je n’ai pas eu peur de faire des manœuvres ou d’être un peu ambitieux. C’était ma première et ma dernière régate sur ce bateau en solitaire. Je pense que j’ai mérité mon bateau neuf maintenant. »

Bestaven et Pedote sur le podium

Un peu plus de 3 heures après l’arrivée de Sébastien Simon, un scénario à suspense s’est joué puisque quatre IMOCA se sont présentés quasiment bord à bord en approche de la ligne d’arrivée. Un finish incroyable après plus d’une semaine de course et 2 000 milles parcourus. Pour sa première épreuve à bord de son foiler aux couleurs de Maître CoQ, Yannick Bestaven s’est emparé d’une très jolie 2e place à 13h47. Puis, à 13h49, c’est l’Italien Giancarlo Pedote (Prysmian Group) qui a complété le podium, une excellente performance pour ce bizuth du solo en IMOCA. 

2 minutes et 37 secondes : c’est ce qu’il a manqué à Sam Davies (Initiatives Cœur) pour terminer sur le podium. La navigatrice britannique peut toutefois se réjouir d’avoir testé et approuvé au grand large les nouveautés de son bateau, même si un petit souci de quille lui a empêché de défendre ses chances à 100 % (lire ci-dessous). Sam a été talonnée par Maxime Sorel (VandB – Sailing Together), arrivé 1 minutes et 23 secondes derrière elle ! En terminant dans le Top 5 et à la première place des non foilers, Maxime peut avoir le sourire. Longtemps très bien placé pour décrocher la 2e place, Boris Herrmann (Malizia-Yacht Club de Monaco) n’a pas pu défendre ses chances après avoir constaté, hier à la mi journée, un problème technique l’obligeant à lever le pied pour terminer. Le skipper allemand a finalement bouclé le parcours en 6e position.



Ronan Yhuel
A propos Ronan 599 Articles
responsable de la publication de ce site. plaisancier du dimanche assumé, amoureux de la mer, de nos côtes et des voiliers.

Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.