Tabares Rayco, le favori du mondial J80

tabares rayco
Pierrick Contin

Le mondial J80 2018 aura lieu aux Sables d’Olonne, du 7 au 14 juillet. Tabares Rayco fait parti des grands favoris de cette édition.

L’équipage espagnol mené par Tabares Rayco est le champion du monde en titre. L’équipage a remporté les deux derniers mondiaux, en 2017 et 2016. Et ces titres ne sont que la confirmation du domination sur le circuit depuis plusieurs années. En effet, l’espagnol Tabares Rayco truste les podiums en J80 depuis quelques années. Il sera donc logiquement parmi les favoris lors du Mondial J80 des Sables d’Olonne qui regroupera 120 monotypes du 7 au 14 juillet prochain. Entretien…

  1. Vous êtes très attendus du 7 au 14 juillet aux Sables d’Olonne notamment par les français qui ne sont jamais montés sur la plus haute marche d’un podium d’un Championnat du Monde J/80, quelle est votre recette pour être aussi hégémonique ?

En premier lieu, c’est un compliment pour moi de pouvoir participer à un Mondial dans un pays comme la France où la voile est une culture et le lieu de naissance de grands marins. Notre recette pour avoir autant de succès dans cette catégorie est sans aucun doute le grand travail d’équipe que nous avons fait depuis de nombreuses années sur l’île de Lanzarote où les conditions sont parmi les meilleures du monde pour pratiquer ce sport.

  1. Connaissez-vous le plan d’eau des Sables d’Olonne ? Si oui, pouvez-vous nous le décrire ? Si non, comment allez-vous l’analyser avant l’échéance ?

Je ne connais pas le plan d’eau des Sables d’Olonne mais j’essaie toujours d’arriver avec de bonnes informations sur l’endroit, ses vents et ses courants. Nous avons aussi l’habitude d’arriver quelques jours à l’avance pour nous adapter.

  1. Pouvez-vous nous parler de l’activité J/80 en Espagne, vous naviguez tous les week-ends ?

En Espagne, nous continuons à naviguer dans différentes flottes régionales. Les îles Canaries et Santander sont les premières flottes et les plus nombreuses, mais aujourd’hui la voile s’est développée dans la majeure partie du pays. Je regrette de ne pas pouvoir naviguer autant que je le voudrais dans cette catégorie car c’est difficile pour des questions d’agenda, mais j’essaie de faire des régates aux Canaries et surtout de programmer des entraînements spécifiques pour améliorer la technique sur le bateau.

  1. Quels seront vos grands concurrents aux Sables d’Olonne ?

Je pense que dans un championnat de ce niveau il n’est pas prévisible de savoir qui seront les rivaux puisque je considère que tous les participants auront leurs possibilités et qu’au cours du championnat nous verrons le potentiel de chaque équipe. Je pense que ce Mondial regroupera des équipages locaux très bien préparés.

  1. Qu’est ce qui vous plaît dans le J/80 techniquement parlant ?  Quelles sont les spécificités de ce voilier ? Avez-vous quelques astuces techniques à nous dévoiler ?

C’est une embarcation très tactique où la manœuvre est relativement simple et priorise beaucoup les décisions tactiques. J’aime aussi son comportement dans les vents forts. C’est un bateau très marin et amusant. Je pense que techniquement le navire n’a pas de trucs qui ne se savent pas, je dirais juste que faire des heures en mer avec le même équipage peut vous rendre très fort dans la manipulation du bateau.

  1. Pouvez-vous nous présenter votre équipage du Mondial, poste par poste ?

Alfredo Gonzalez : Trimer asymétrique et foc

J80 WORLDS 2016
Pierrick Contin

Alejandro Bethencourt : régleur de foc

Lai Francisca : Piano

Hector Gonzalez : numéro 1

Tous sont de grands marins et nous avons la chance d’avoir navigué ensemble depuis de nombreuses années. Nous sommes comme une famille puisque nous nous connaissons tous depuis nos débuts en voile.

  1. Un dernier mot ?

Salutations à toute la flotte française ! Nous avons hâte de naviguer aux Sables.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.