Tabarly, vainqueur de la première étape de la solitaire

podium première etape solitaire bompard le figaro

 

Erwan TABARLY, su Armor Lux, est arrivé la nuit dernière à Fairways-Needles, en tête de cette 47éme édition de la Solitaire Bompard Le Figaro, juste devant Yoann Richomme et Charlie Dalin, les deux skippers Macif.

Cette première étape aura été très serrée. Les quatre premiers bateaux sont arrivés en 15 mn, les 6 premiers en 1 heure. Une course au temps, c’est ce qui fait toute la difficulté de La Solitaire Bompard Le Figaro où les écarts par rapport au premier ont toute leur importance dès la première étape.

« J’essaie de relativiser. Je sais que ce type de situation arrive. Dans l’immédiat, je dois évacuer la déception et digérer le fait que pour le général, c’est mort, c’est sûr. Il va falloir se remotiver et se fixer de nouveaux objectifs comme une victoire d’étape, par exemple » confiait Gildas Morvan (Cercle Vert), 20eme de l’étape, à son arrivée tôt ce matin, 7h et 14 mn après le vainqueur ! Cruelle Solitaire où la moindre erreur se paye cher, très cher. Comme Gildas, Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire), un des favoris au départ de Deauville, se retrouve 15eme à plus de 4 heures du premier : « C’est la sanction. Mais il ne faut pas dresser un bilan catastrophique et tout remettre en question. C’est une étape mitigée avec une grosse punition, même si le classement général est plié». Que dire d’Alan Roberts (Alan Roberts Racing) qui pouvait chambouler les Frenchies (plus de 6 heures d’écart), de Nick Cherry (Redshift), un des Britanniques les plus expérimentés, qui se serait bien passé de cette grosse fessée (plus de 7 heures de retard) ! Voilà donc une palanquée de bons compétiteurs remisés au placard du classement général mais qui n’ont pas dit leur dernier mot : ce sont justement eux qui peuvent bousculer la hiérarchie, pour peu qu’ils remportent une étape haut la main…

Biarnès (7eme), Pratt (8eme), Loison (9eme), Macaire (10eme), à moins de 2 heures : de l’espoir pour la suite !

Ceux là ne sont pas si loin, ont toujours navigué dans le bon wagon, ont sans doute manqué de réussite, mais sont encore dans le match pour faire un beau résultat, du moins un podium, sinon plus, sur cette Solitaire Bompard Le Figaro 2016. C’est sûr, l’affaire ne sera pas simple, d’autant qu’il y a du beau monde en haut du tableau, mais la course est longue, et ce n’est pas un vain mot. Leurs esprits sont déjà projetés sur la deuxième étape entre Cowes et Paimpol-Lézardrieux via Runnel Stone puis l’Occidentale de Sein, soit encore du courant, des cailloux et de multiples coups à jouer !

Les 4 premiers en moins de 15 minutes, les six premiers en 1 heure

Nous y sommes. Voilà donc un premier « tri » quant au futur vainqueur de La Solitaire Bompard Le Figaro. Ce sera « La » bataille à surveiller. Erwan Tabarly va devoir sauvegarder son trône et sortir les crocs : Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) n’est qu’à 7 minutes, et Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à 11 mn. Thierry Chabagny (Gedimat), 4eme, est à moins de 15 minutes, une goutte d’eau. Ces quatre skippers vont devoir faire preuve d’une grande régularité pour conserver leur classement et peut-être l’emporter. C’est finalement le secret pour gagner La Solitaire Bompard Le Figaro. Nicolas Lunven (Generali) et Corentin Douguet (Sofinther-Un maillot pour la vie) n’ont qu’une heure d’écart. C’est à la fois déjà beaucoup, mais peu quand on sait que tout peut arriver…

Quiroga et Harris : duel pour le classement Bénéteau des bizuths

Le match pour la place de premier bizuth entre Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM) et Will Harris (Artemis 77) a été aussi serré que celui pour la première place de l’étape. C’est finalement le Marseillais de 23 ans qui s’impose avec seulement 5 minutes et 15 secondes d’avance sur son poursuivant. Le mano a mano ne fait que commencer !

sources et entretiens Rivacom.

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.