Thomas Coville se lance lui aussi dans son tour du monde

trimaran ultim sodebo thomas coville
© Eloi Stichelbaut

Thomas Coville a franchi la ligne de départ du record du tour du monde en solitaire ce dimache, à bord de SODEBO ULTIM’, son trimaran de 31 mètres.

Ce matin au Port du Château à Brest, le public présent sur le ponton a été impressionné par l’état d’esprit serein et déterminé du skipper de Sodebo Ultim’, heureux de ce départ tôt en saison. Pour lui, c’est un atout.
Agé de 48 ans, Thomas Coville a largué les amarres vers 8h30. Le marin, qui s’est préparé psychologiquement et physiquement depuis des mois, sait parfaitement ce qui l’attend et il a mis au point ce multicoque de 31 mètres par 21 mètres de large avec un objectif unique: avoir le support le plus performant pour devenir le solitaire le plus rapide autour du monde.

En partant aujourd’hui, le marin devrait bénéficier de conditions météorologiques optimales pour un solitaire sur la première partie du parcours qui va jusqu’à l’Equateur. Après tout de même sept tours du monde bouclés, le compétiteur confiait hier soir qu’il n’avait jamais rencontré une fenêtre aussi exceptionnelle même en équipage. La descente à travers le Golfe de Gascogne s’annonce rapide et rectiligne, proche de l’orthodromie et surtout sans trop de manœuvres à réaliser, celles-ci étant toujours très engageantes sur ces gigantesques bateaux, qui plus est quand on navigue en solitaire.
Sodebo Ultim’ devrait passer le Cap Finisterre la nuit prochaine.

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet