Toulon au temps de la Royale avec l’escale de L’Hermione

l'hermione à toulon
© Francis Latreille / Association Hermione

Après une superbe Escale à Sète, le périple de L’Hermione en Méditerranée se poursuit. La réplique de la frégate de La Fayette est arrivée dans la matinée du jeudi 5 avril au port de Toulon où visites du bateau historique et animations à quai vont ponctuer la semaine à venir.

De la Royale à la Marine nationale, le port de Toulon a toujours accueilli les plus belles unités de la marine militaire française. C’est de nouveau le cas aujourd’hui avec l’arrivée en grandes pompes de L’Hermione en rade de Toulon. Dans la matinée du jeudi 5 avril, des plages du Mourillon à la Tour royale, en passant par la grande passe de Saint-Mandrier, le public varois a pu assister à une parade nautique exceptionnelle. Les huniers gonflés à bloc par le mistral et les gabiers dans les vergues sous un beau soleil, la fringante frégate, accompagnée par Le Mutin, dundee en bois de la Marine nationale ; la frégate Aconit, de type La Fayette, bâtiment plus moderne de la Marine Nationale, et une centaine de bateaux de plaisance, a rejoint en parade le quai de la Corse.

Un accueil historique

Un grand moment de découverte marine pour une partie de l’équipage puisque de nouveaux gabiers avaient embarqué lors de l’escale sétoise. Un autre grand moment, l’un de ses favoris, pour le lieutenant canonnier, qui ne s’est pas fait prier pour envoyer de belles salves de canon en rade ! Rappelons que L’Hermione, commandé par le breton Yann Cariou (qui effectua une partie de sa carrière militaire à Toulon), est la réplique de la frégate royale de La Fayette, construite à Rochefort selon les règles de l’art par des passionnés, possède 28 canons tirant des boulets de 12 livres, d’où son nom de « frégate de 12 ».

« Nous avons fait ce long chemin, depuis Rochefort, pour saluer ce grand port, le premier port militaire d’Europe qui a toujours su garder sa place. Pour nous c’était un grand moment d’histoire, nous avons senti une grande émotion à bord lorsque L’Hermione a franchi les passes que nous avons saluées généreusement à coup de canons. Plus de 60 coups de canons ont été tirés aujourd’hui » a confié le commandant Cariou une fois le bateau bien amarré.

À quai, L’Hermione et son équipage ont été officiellement accueillis par les représentants de Toulon Provence Métropole et la Marine nationale. Ainsi, Hubert Falco, le maire de Toulon, a remis au commandant de L’Hermione et au pacha du Mutin des tapes de bouches (pièces d’artillerie en bois ou métal fermant la gueule d’un canon) portant les armoiries de la ville de Toulon.

Une semaine de fête

Durant cinq jours (jusqu’au dimanche 8 avril), le quai de la Corse sera en fête. La visite de L’Hermione s’annonce déjà comme un succès populaire sans précédent. La visite du Mutin, bateau naviguant le plus ancien de la Marine nationale, figure aussi au programme des animations. À quai, le spectacle sera permanent avec des troupes d’art de rue et de déambulations, un village marin, des concerts, des ateliers jeune public et autres animations musicales.

Le lundi 9 avril, L’Hermione mettra le cap sur les Îles d’Or et les eaux du Parc national de Port-Cros, puis direction Marseille avec une escale du 12 au 16 avril puis ce sera Port Vendres le 20 avril.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.