Transat AG2R La Mondiale, ils sont partis

depart transat ag2r
© Alexis Courcoux

Les 19 duos de 14ème édition de la Transat AG2R La Mondiale ont quitté Concarneau ce dimanche, sous le soleil.Ils sont attendus d’ici 20 jours à Saint Barthélemy.

Les prétendants à la victoire ont de suite montré les muscles. C’est le duo composé d’Anthony Marchand et Alexis Loison (Groupe Royer – Secours Populaire) qui a franchi en tête la première bouée de dégagement, talonné par Pierre Leboucher et Christopher Pratt (Guyot Environnement) et Eric Péron et Miguel Danet (Les Macarons French Pastries).

Avantage devant

Un seul bord de deux milles environ pour atteindre à la bordée la première marque de parcours située devant la plage du Cap Coz : le petit gain du départ était conservé par Alexis Loison à la barre et Anthony Marchand (Groupe Royer – Secours Populaire), aux réglages et à la manœuvre. Avec dans leur sillage, Pierre Leboucher & Christopher Pratt (Guyot Environnement) à deux longueurs et Éric Péron & Miguel Danet (Le Macaron French Pastries) dans leur tableau arrière… Et derrière, le peloton était assez resserré puisqu’il n’y avait que 200 mètres d’écart entre les leaders et la queue de flotte. Tout le monde s’étirait ensuite sur un bord de près légèrement débridé pour aller virer la bouée de Linuen avant de repiquer sur Concarneau, de nouveau sous spinnaker, mais au vent arrière.

La hiérarchie était alors approximativement établie, si ce n’est que le duo Adrien Hardy & Thomas Ruyant (Agir Recouvrement) la jouait fine en enclenchant son empannage avant tout le monde, grappillant ainsi deux places. Au pied de la corniche, Groupe Royer-Secours Populaire confortait son leadership, surtout que Guyot Environnement avait du mal à affaler son spinnaker. Route alors vers la sortie du chenal avant de piquer sur les Glénan afin de virer la marque de parcours suivante, la Jaune des Glénan.

Et c’est à cette bouée cardinale que le duo Anthony Marchand & Alexis Loison confortait son avance, prenant la main à la marque Jaune des Glénan pour négocier le premier piège de cette quatorzième Transat AG2R LA MONDIALE : une dorsale en cours d’installation sur le golfe de Gascogne. Au classement de 16h00, Sébastien Simon et Morgan Lagravière (Bretagne CMB Espoir) étaient sur leurs talons (+0,05 mille), tandis que Damien Cloarec et Damien Guillou (Saferail) étaient troisièmes avec un retard de 0,22 milles. Autant dire rien. Mais ça pourrait bien être un tout d’ici trois semaines, tant cette édition promet des matches collé-serré.

Le vent devrait encore faiblir un peu dans la soirée tandis que les 38 marins s’engageront dans le golfe de Gascogne.

 



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet