Le trawler, Bateau de croisière par excellence

Swift trawler 34
Swift trawler 34. Photo Bénéteau

Les trawlers sont de plus en plus recherchés par les plaisanciers. Ces bateaux de croisière sont appréciés pour leur confort et leur autonomie.

Les plaisanciers ne sont pas tous des voileux. Partir en croisière et naviguer loin n’est plus réservé aux voiliers d’une certaine taille. Les trawlers sont arrivés en France, il y a quelques années, et ont vite trouvé leur public. Nombre de propriétaires de voiliers ont trouvé, avec ces bateaux à moteur, la continuité d’un certain état d’esprit. En effet, par certains aspects, le trawler permet de maintenir un programme de croisière, sur un bateau à moteur.

C’est souvent le cas, pour des propriétaires se retrouvant seul ou en couple pour naviguer. Et estimant que naviguer sur un voilier devient compliqué, ou inapproprié. Et on en trouve de toutes les tailles, avec des moteurs in bord et des plus petits avec moteurs hors-bord, des monocoques comme des catamarans.

Un programme vaste

Le trawler permet en effet de naviguer avec un équipage peu adepte de la voile et de se faire plaisir sans les difficultés éventuelles pour effectuer des manoeuvres à la voile. Ce type de bateau a le gros avantage, par rapport à d’autres bateaux à moteur, de posséder un très grand volume habitable. En effet, cet espace est pensé pour y vivre pendant de longues navigations. Il est tout à fait envisageable de naviguer vers l’Espagne en partant de Bretagne par exemple, ou alors d’effectuer de belles navigations fluviales.

De la pêche à le croisière

L’origine du trawler vient des Etats Unis. A l’origine, ces bateaux étaient des bateaux de pêche reconvertis en bateaux de plaisance. Par la suite, des chantiers se sont spécialisés dans la fabrication de ces bateaux. En France, les spécialistes du trawler sont, là aussi, des chantiers possédant cette culture, comme Bénéteau ou Rhéa Marine. Mais on trouve aussi des bateaux de type vedettes hollandaises, de très qualités et très confortables.

Un trawler d’une longueur de 10 mètres est sans doute l’idéal pour des plaisanciers. Il permet de naviguer loin et partout. Un trawler a une autonomie assez importante pour faire de la croisière côtière et semi hauturière sur de longue durée. Dans le même temps, leur faible tirant d’eau leur permet de naviguer sur les fleuves, voir les canaux pour certains.

Quel trawler choisir pour 10 mètres

Les chantiers de grande série ne sont pas encore très nombreux à proposer des trawler dans leur catalogue mais le choix est bien présent.

Bénéteau Swift Trawler 34, la star

Bénéteau est un des pionners , dans la construction de trawlers, en France. La gamme est très aboutie. Les plans sont issus du cabinet d’architecture maison. Il est vrai que le chantier maîtrise déjà,

trawler 34 au mouillage
Photo bénéteau

depuis plusieurs années, ces carènes spécifiques en construisant des bateaux de pêche promenade et des bateaux de pêche professionnelle. Le design intérieur du Swift Trawler 34 a été confié au cabinet Joubert & Nivelt.

Capable d’atteindre les 20 nœuds en croisière rapide avec son moteur de 425ch, il est proposé avec ou sans poste de pilotage au flybridge, ce qui peut être intéressant pour ceux souhaitant naviguer sur les canaux. Sa carène très travaillée en fait un bateau très marin.

L’espace est bien pensé et fonctionnel.Avec une hauteur sous barrot de 2 mètres, ses deux cabines double et un salon convertible, il est possible d’envisager de belles croisières sans se marcher dessus.

plan swift trawler 34 plan swift trawler 34

 

 

 

 

Longueur HT (m) :10.98
Longueur de coque (m) :9.98
Largeur de coque (m) :3.98
Déplacement lège (kg) :7450.00
Capacité de carburant :800.00
Capacité eau douce :320.00
Puissance moteur :425.00

Rhéa marine Trawler 36

Rhéa Marine, c’est l’autre chantier français qui propose des trawlers. Rhéa Marine a été créé par Bertrand Danglade, en 1996. Le chantier s’est tout de suite spécialisé dans les bateaux à moteur dans rhéa 36 trawlerl’esprit pêche promenade. Les carènes des bateaux du chantier Rhéa marine, sont toutes très étudiées pour en faire des bateaux très marins. L’autre point fort du chantier est la qualité de ses finitions.

Le Trawler 36 est le plus petit de la gamme Trawler du chantier. Il a été conçu par Bertrand Danglade et dessiné par le cabinet Mortain – Mavrikios. Equipé de deux moteurs, ce trawler offre tout le confort nécessaire pour la croisière. Le Trawler 36 peut s’échouer facilement, grâce à la forme de sa coque et sa protection d’hélice et de safran. Le tableau arrière bascule pour servir de plateforme de bain. Deux larges coursives ceinturent la grande timonerie dotée de deux portes latérales. A l’intérieur, deux cabines, comme son concurrent.

rhea-36rttrawler-plan rhea-36rttrawler-plan

 

 

 

 

Longueur (m) : 10,80
Largeur (m) : 4,10
Tirant d’eau (m) : 1,10
Longueur hors-tout : 11.30 m
Poids : 10 600 kg
Capacité gasoil : 1 000 l
Capacité d’eau : 350 l
Motorisation : bimoteur diesel 2 x 260 ch

Bavaria E34, le mi-trawler

Le chantier allemand Bavaria yachts propose, lui aussi, une gamme de bateaux à moteur s’approchant de l’ergonomie du trawler. Sans être typiquement un trawler, le Bavaria E34 en gardebavaria e34 l’esprit en le modernisant un peu. Le E34 peut, comme les autres, être proposé sans fly. Cette configuration permet de faciliter la navigation en eaux intérieures comme les canaux et passer plus facilement sous certains ponts. La particularité du E34 est de pouvoir être équipé d’un moteur hybride.

Le E34 de Bavaria est proposé avec deux cabines et deux salles d’eau. les moteurs, placés au centre du bateau, permettent d’avoir deux belles cabines avec lit double. C’est le seul à proposer cette solution.

plans bavaria e34

Longueur (m) : 10,30
Largeur (m) : 3.49
Tirant d’eau (m) : 0.92
Poids : 7550 kg
Capacité gasoil : 270/540 l
Capacité d’eau : 350 l
Motorisation : diesel 60 à 120 ch

Delphia 1050, trawler à la polonaise

delphia 1050Le chantier polonais, Delphia, propose lui aussi un trawler. Le Delphia 1050 est un trawler au look différent. Comme son confrère de chez Bavaria, il joue, lui aussi, la modernité. Plus léger, il se veut plus économe en énergie (3l/100 d’après le constructeur). Le 1050 est proposé en version deux ou trois cabines. Trois puissances de motorisation sont proposées: 30, 50 ou 85 CV.

 

delphia 1050 2 cabines

 

plan delphia 1050 3 cabines

Longueur :10,50 m
Largeur :3,45 m
Tirant d’eau0,65 m
Déplacement4600kg
Lest:400 kg
Couchage:4/6 + 2
Catégorie CE de conception:C – 8 Pers
DesignA. Skrzat

 

D’autres chantiers proposent des trawlers en catalogue, notamment en aluminium, comme Garcia ou le Dragon 39. Les fabricants de catamarans se sont, eux aussi, lancés dans le trawler comme Fountaine Pajot et Bavaria Catamaran, entre autre.



2 Commentaires

  1. Et bien, merci pour cet article. Je suis tout à fait dans cette philosophie. Ma femme commence à rechigner à naviguer sur notre bavaria 37. Le trawler pourrait être le compromis parfait. J’y pense depuis un an…

5 Rétroliens / Pings

  1. Un nouveau Swift Trawler 35 chez Bénéteau - Mers & Bateaux
  2. Josselin, une cité de caractère par les canaux, en Bretagne - Mers & Bateaux
  3. Naviguer sur les canaux en vedette fluviale, avec l’Horizon - Mers & Bateaux
  4. Le Rhéa 30 Evolution, entre timonier et trawler - Mers & Bateaux
  5. Atlantic 460, vedette rapide et confortable. - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.