Quels sont les voiliers de plaisance les plus construits au monde?

La plaisance s’est démocratisée à partir des années 50. La voile habitable, pour la croisière ou la régate, a alors connu un succès populaire. Cette passion pour la voile a permis le développement de nombreux chantiers. Ces derniers, accompagnés d’architectes de talent ont donné naissance a des bateaux qui ont marqué l’histoire de la plaisance. Mais quels sont les voiliers les plus construits au monde ?

La plaisance s’est réellement démocratisée après la Deuxième Guerre mondiale. La hausse du pouvoir d’achat, une nouvelle culture du loisir, mais aussi de l’aventure, et les révolutions technologiques et industrielles ont permis à de très nombreux foyers de découvrir la voile et le bateau. Je parle, bien évidemment des populations européennes, américaines, mais aussi en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Cette démocratisation de la voile a été un accélérateur pour de nombreux chantiers navals. Certains constructeurs de voiliers ont connu un succès impressionnant, et parfois court. En France, certains grands noms comme Edel, Yachting France, Quere, Aubin ou encore Mallard ont accompagné la plaisance populaire, avant de disparaître. Dans le même temps, des architectes navals ont permis à cette voile populaire d’éclore grâce à une vision avant-gardiste et une réelle volonté de partager leur passion. Je pense bien évidemment à des architectes comme Jean Jacques Herbulot, Michel Dufour, Maurice Edel, Philippe Harlé, Jean Marie Finot et tant d’autres.

Certaines séries de voiliers sont devenues des légendes et ont marqué plusieurs générations. Elles marqueront d’ailleurs l’histoire de la plaisance mondiale. Mais une question se pose alors. Quels sont les voiliers les plus construits au monde ?

Retour sur ces voiliers construits à plus de 1000 exemplaires, voire 4000 exemplaire.

Ce classement est issu de mes différentes recherches. Peut-être aurez-vous un voilier à rajouter, que j’aurais oublié. Vous pourrez le rajouter en commentaire. Comme vous pourrez le voir, le podium n’est pas occupé par les constructions françaises. Cependant, les chantiers français dominent largement ce classement. Leur production, depuis les années 1950 et le formidable sens de l’innovation des architectes navals, a largement contribué au développement de la plaisance dans le monde.

Le Catalina 22, la star américaine

Catalina 22

La première place est décernée au Catalina 22. Ce petit voilier américain du chantier du même nom est arrivé en 1969. Il a été dessiné par l’architecte Frank Butler. 15000 exemplaires ont été construits depuis cette date. Un record absolu. Il faut cependant noter que ce dériveur transportable rapide, un peu l’équivalent du Surprise en France, a connu plusieurs modifications depuis sa naissance. Et les modèles d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec les premières versions.

Longueur: 6.55m, Largeur: 2,34m, Tirant d’eau: 0,51/1,51m.

Le J24, présent sur toutes les régates

Le J24 est l’autre star américaine. Ce plan Rod Johnstone a été construit à plus de 5300 exemplaires depuis 1976. Nous sommes d’accord qu’il s’agit plus ici d’un monotype de régate que d’un voilier de croisière. Mais tout le monde connaît ce bateau, au moins de nom, même s’il est moins connu en France que le J80. Pour la plaisance, il sera plus compliqué de gérer ce bateau quillard et trop large pour être au gabarit routier. Un handicap conséquent. Il est très présent dans les pays anglo-saxons et en Europe… sauf chez nous.

Longueur: 7,32m, Largeur: 2,70m, Tirant d’eau: 1,20m.

Le Folkboat, présent depuis 1941

La deuxième place revient au célèbre Folkboat. Ce monotype traditionnel nordique pourrait même avoir la première. En effet, 4200 Folkboat ont été construits par différents chantiers, et tous sur le même plan. Il faut rajouter ces unités de séries, les unités amateurs et les Folkboats non homologués car ne répondant pas strictement à la jauge. Ce plan de l’architecte suédois Tord Sunden est né en 1941. Le Folkboat est sans nul doute le voilier le plus connu et le plus populaire au monde.

Longueur: 7,68m, Largeur: 2,20m, Tirant d’eau: 1,20m.

Le Corsaire, la 2ch des mers

voilier Corsaire

Et voilà le premier bateau français. Et quel bateau. Le Corsaire est aussi populaire que la 2ch dans l’automobile. Ce plan de Jean Jacques Herbulot est le symbole de la plaisance populaire. Il a été construit à plus de 3500 exemplaires depuis 1954. Ce petit micro de 5,50m est aussi à l’aise en régate qu’en croisière. On ne compte plus les histoires de navigations et les souvenirs de marins à bord de ce voilier en contreplaqué. Son association de propriétaires est une des plus actives en France.

Longueur: 5,50m, Largeur: 1,90m, Tirant d’eau: 1,10 ou 0,50/1,00m.

Le First 210, le retour de la voile pour tous

La cinquième place revient à un voilier né en 1992, ce qui en fait un véritable succès populaire et commercial. Le First 210 a été construit à plus de 3500 exemplaires, lui aussi. Ce plan Finot est une merveille. Il a connu un succès incroyable, de par sa facilité à naviguer, à entretenir et ses qualités marines au-dessus de la moyenne.

Il a connu une carrière de près de 30 ans. Il a porté plusieurs noms ( First 211, 21.7 ou 21). Mais le bateau est toujours resté plus ou moins le même.

Longueur: 6.40m, Largeur: 2,48m, Tirant d’eau: 0,70/1,80m.

L’Edel 2 et l’Edel 5

Avec l’Edel 2, nous passons sous la barre des 3000. Ce petit voilier a connu le succès grâce à sa victoire dans la Micro-Cup de 1978. Et à cette époque, il avait déjà 10 ans. Ce plan de Maurice Edel est un de ses plus grands succès. 2100 exemplaires de l’Edel 2 sortiront du chantier. Mais Maurice Edel ne s’arrêtera pas là et proposera l’Edel 5, qui passera, lui aussi, la barre des 2000 unités. Un magnifique succès pour ces bateaux surtout présents en France et en Suisse.

Edel 2: Longueur: 5,60m, Largeur: 2,10m, Tirant d’eau: 0,50/1,00m.

Edel 5: Longueur: 5,40m, Largeur: 2,45m, Tirant d’eau: 0,90m.

Le Sangria, un sacré cocktail

voilier sangria

Le sangria est un des grands succès du chantier Jeanneau et de l’architecte Philippe Harlé. Ce petit croiseur de 7,50m a aussi connu le succès en régate. 2500 exemplaires sortiront du chantier Vendée entre 1969 et 1982. Le Sangria doit son succès a une carène agréable et un excellent comportement marin. Note : Avant d’être construit par le chantier Jeanneau, le sangria a été proposé, brièvement, par Gibert Marine.

Longueur: 7,60m, Largeur: 2,70m, Tirant d’eau: 1,25m ou 1,50m.

Le Westerly Centaur, la star des biquilles

Place à l’Angleterre. Le Westerly Centaur est le plus connu des biquilles. Ce voilier anglais est très présent en Manche et en Bretagne Sud. Ce costaud voilier, dessiné par Laurent Giles, a été construit à plus de 2400 exemplaires. S’il n’est pas le premier biquille de l’histoire de la plaisance, il a incontestablement popularisé ce type d’appendice. Il a été construit de 1969 à 1980.

Longueur: 8,00m, Largeur: 2,60m, Tirant d’eau: 0,90m.

Le Fantasia, la croisière avec cabine arrière

Le Fantasia a été le successeur du sangria. Il connaîtra lui aussi un énorme succès commercial et populaire. Encore aujourd’hui, ce bateau est très recherché pour son habitabilité et ses qualités marines. Une grande réussite pour ce plan Harlé construit à 1700 exemplaire, de 1981 à 1991, par le chantier Jeanneau. Le fantasia reste un des plus beaux succès dans sa taille, depuis les années 80.

Longueur: 7,70m, Largeur: 2,88m, Tirant d’eau: 1,50m ou 0,81/1,70m.

L’Arpège, le symbole de l’industrialisation

L’arpège est un des plus grands succès du chantier Dufour, et de son fondateur Michel. Il est un de ces premiers voiliers, avec le Sylphe. Ce course-croisière de 9 mètres a connu un vif succès commercial, comme sur les plans d’eau, entre trois bouées et au large. 1500 Arpèges sortiront du chantier Dufour de 1967 à 1974.

Longueur: 9,25m, Largeur: 3,00m, Tirant d’eau: 1,65m.

Le Surprise, pour la balade et la régate

surprise-voilier

Le Surprise est un voilier qui plaît à tout le monde, tant son programme est vaste. Il est capable d’offrir de belles balades à la journée, de prétendre à des croisières côtières confortables tout étant un des meilleurs voilier de régate de sa génération. Ce voilier dessiné par Michel Joubert et construit par le chantier Archambault a été construit à 1500 exemplaires. Ce monotype est encore très apprécié. Quelques chantiers ont tenté de relancer la série après la faillite d’Archambault.

Longueur: 7,65m, Largeur: 2,48m, Tirant d’eau: 0,70/1,60m.

Le Challenger Scout, un autre monde

Le Challenger Scout est un voilier construit à partir de 1969 par les chantiers Cormoran, Quéré et celui de son architecte: Gaubert. Ce petit voilier est en fait une adaptation d’un plan Mauric, le Super Challenger. Jacques Gaubert a longtemps travaillé avec André Mauric et a fait évoluer les plans. Le Challenger Scout a connu un énorme succès avec 1500 exemplaires produits jusqu’en 1980. C’est un bateau très polyvalent, vif dans toutes les conditions.

Longueur: 7,20m, Largeur: 2,50m, Tirant d’eau: 1,05m.

L’Oceanis 411, le succès grandeur XL

Oceanis 411

Si le Fantasia ou le First 210 sont les plus gros succès de ces dernières années, le succès le plus impressionnant est sans nul doute celui de l’Oceanis 411. Imaginez : 1400 exemplaires de ce voilier de plus de 12 mètres sont sortis du chantier Bénéteau. Un chiffre impressionnant pour cette taille. Ce succès, il le doit sans doute à un marché de la location en pleine explosion dans les années 90 et 2000. Ce plan Finot sera produit de 1997 à 2004. Ce bateau de croisière offre un volume habitable impressionnant et de très bonnes qualités marines.

Longueur: 12,70m, Largeur: 3,95m, Tirant d’eau: 1,70m.

Le Muscadet, le voilier à tout faire

Le Muscadet est le dernier des grands succès commerciaux. Ici, les chiffres sont plus obscurs. Officiellement, 690 unités ont été produites par le chantier Aubin, de 1963 à 1981. Cependant, plus de 1000 exemplaires ont été construits en comptant les versions amateurs et autres de ce plan Harlé, encore lui. Ce voilier a été le symbole de la voile hauturière à petit budget. Tout une époque. Comme le Corsaire, le Muscadet a ses passionnés et l’association de propriétaires est très dynamique.

Longueur: 6.40m, Largeur: 2,26m, Tirant d’eau: 1,12m ou 0,75/1,25m.

Les autres succès de la plaisance

Ces chiffres sont impressionnants. Ces voiliers sont devenus des grands noms de la plaisance populaire dans le monde. Cependant, ils ne doivent pas faire oublier les autres grandes séries produites à plus de 1000 exemplaires. Et le plus beau est que ces voiliers sont encore très présents dans nos ports et marinas. On les retrouve très souvent sur les sites d’annonces de bateaux. Ce sont donc des séries encore très actives. Parmi les plus connus, on peut nommer :

  • Le First 30, le premier First du chantier Bénéteau, dessiné par André Mauric et construit à 1100 exemplaires.
  • First 25, dessiné par Jean marie Finot et construit par Bénéteau à plus de 1300 exemplaires de 1979 à 1984.
  • L’Ecume de Mer, du chantier Mallard et dessiné par Jean marie Finot, construit à 1350 exemplaires de 1970 à 1979.
  • Le First 31.7 dessiné par le Groupe Finot et construit à 1100 exemplaires, par Bénéteau, de 1997 à 2009.
  • Le Challenger Micro, construit à plus de 1000 exemplaires et dessiné par Jacques Gaubert, de 1978 à 2000.
  • Le Kelt 6.20, dessiné par Philippe Harlé et construit à 1300 exemplaires de 1974 à 1984.
  • L’Aquila, un autre plan Harlé construit par Jeanneau à 1100 exemplaires de 1977 à 1984.
  • Le Sun 2000 dessiné par Olivier Petit et construit par Jeanneau à 1200 exemplaires de 1999 à 2009.
  • Le Sun Light 30 dessiné par Daniel Andrieu et construit à 1000 exemplaires par Jeanneau, de 1986 à 1991.

10 réflexions au sujet de “Quels sont les voiliers de plaisance les plus construits au monde?”

  1. Salut Ronan,
    J’ai eu un Ecume de Mer de 78, un bateau génial pour la régate !
    Et 40 ans plus tard, je me fais plaisir sur un Dufour 2800 de 81 avec le même plaisir…
    Bon vent

    Répondre
  2. Il faut mentionner également le Lagoon 380 construit à plus de 800 exemplaires, le Lagoon 450 construit à plus de 1000 exemplaire entre les version F et S . Enfin le Lagoon 620 et 630 du même moule construits à plus de 150 exemplaires. Les 2 derniers en terme de valeur exploré tous les modèles tout petit cités .

    Répondre
  3. Un grand et excellent chantier a été oublié. Il s’agit du chantier RICHARD Edouard de Marennes dans lequel ont été construits les très fameux CHASSIRONS ( Junior, CF, CG, TDM et nombreuses vedettes à moteur. Ce chantier fut, également, le dernier à construire des bateaux à coque bois.
    Sous l’impulsion de Michel Joubert les coques ont été, ensuite, construites en polyester mais les intérieurs étaient toujours en bois.
    Qui n’a pas rêvé de posséder un Chassiron?

    Répondre
  4. Un grand et excellent chantier a été oublié. Il s’agit du chantier RICHARD Edouard de Marennes dans lequel ont été construits les très fameux CHASSIRONS ( Junior, CF, CG, TDM et nombreuses vedettes à moteur). Ce chantier fut, également, le dernier à construire des bateaux à coque bois.
    Sous l’impulsion de Michel Joubert les coques ont été, ensuite, construites en polyester mais les intérieurs étaient toujours en bois.
    Qui n’a pas rêvé de posséder un Chassiron?

    Répondre
  5. Très intéressant,

    Nous possédons un Westerly Centaur que nous avons beaucoup amélioré au fil des ans.
    Tribull à vu le jour en 1969, immatriculé 828726, coque K.9676 (UK), il est le 111 ième unité à sortir de chantier Westerly.

    Nous l’avons depuis 2004 et avons vécu et navigué à son bord au Québec et en Ontario depuis le lac Ontario jusqu’au Saguenay et le Fleuve Saint-Laurent. En 2011 notre plan d’eau s’est réchauffé et avons passé moi et ma conjointe 8 hivers a naviguer la Floride et les Bahamas entre 5 mois et 10 mois à son bord 98% du temps à l’ancre.

    Voir plus de détail sur les rénovations et améliorations ici: https://tribull1.com/MOUILLAGE_DE_TRIBULL.html

    Merci … et Bons Vents…

    Répondre
  6. Bonjour,ne pas trouver

    Je m’étonne de ne pas trouver le Challenger Scout dans votre liste. Il me semble que ce voilier a connu aussi un franc succès.

    Bien cordialement,

    Arnaud Gliksman

    Répondre

Répondre à Sylvain Cauvier Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.