Yann Guichard et l’équipage de Spindrift n’iront pas jusqu’au bout

L’équipage du trimaran Spindrift 2, emmené par Yann Guichard met un terme à sa tentative du Trophée Jules Verne.


Ce vendredi 1er février, Yann Guichard, le skipper du trimaran Spindrift 2, a contacté son équipe technique à terre pour signaler des dommages causés au gouvernail tribord.

Après une évaluation complète des dégâts et des réparations possibles, l’équipe a conclu à contrecœur qu’elle était incapable de procéder aux réparations nécessaires sans compromettre la sécurité et les performances du trimaran de 40 m.

“En raison de ce problème technique, nous n’avons d’autre choix que de mettre un terme à cette tentative de record. C’est une énorme déception pour tout l’équipe. Nous nous dirigeons maintenant vers la côte sud-est de l’Australie et comptons y arriver d’ici quatre jours, ”A confirmé Yann Guichard

Battre Francis Joyon et l’équipage d’Idec Sport

L’équipe de Yann Guichard avait pour objectif de battre le record de Francis Joyon et son équipage, sur le trimaran Idec. Pour cela, ils devaient donc revenir avant le 26 février à 11 heures 16 minutes et 57 secondes TU (soit 12 heures 16 minutes et 57 secondes en heure française). Les deux skippers se connaissent bien. Les deux bateaux ont le même port d’attache, La Trinité Sur Mer, définitivement redevenue la Mecque de la Voile. En effet, la Trinité Sur Mer est le port de mouillage historique d’Idec et de Spindrift 2, l’ancien Banque Populaire, mis à l’eau en 2008. Dans le même temps, un autre trimaran bien connu est mouillé sur le long du môle, Sodebo, de Thomas Coville, qui prépare un nouveau bateau.

OUESSANT, FRANCE, JANUARY 16th 2019: Spindrift racing at the start of the Jules Verne Trophy.
© Chris Schmid/Spindrift racing

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id ut venenatis, nec mi, id libero ante. commodo libero