Comment louer un bateau? Réglementation, avantages et bons plans.

La location de bateaux est un secteur qui connaît un certain succès. Il est maintenant possible de naviguer sur n’importe quel plan d’eau, sur n’importe quel voilier ou bateau à moteur. Mais avant de se lancer dans une location, comment louer un bateau et quelles sont les conditions de location ?

Dans les années 80, tous les plaisanciers cherchaient à devenir propriétaire de leur premier petit voilier. Puis, les années passant, l’expérience venant, nous cherchions tous après le mètre supplémentaire. Nous regardions le voisin de ponton avec son bateau plus gros que le nôtre. Nous nous mettions à rêver de la plus grande cabine arrière, du confort accru d’un bateau plus gros.

Aujourd’hui, les choses ont un peu changé. En effet, de plus en plus, les plaisanciers se tournent vers la location de bateaux. Les bases de location sont de plus en plus nombreuses et réparties sur toutes les côtes françaises, européennes ainsi qu’aux Antilles.

Le profil du loueur, lui, est très varié. Nous sommes très loin de l’image du marin d’eau douce navigant une semaine sur l’année et incapable de sortir du port ( je connais des propriétaires qui ne font pas mieux). Certains plaisanciers, louant un bateau, sont souvent des propriétaires de voiliers sur d’autres plans d’eau. D’autres naviguent très souvent en location, parfois plus que des propriétaires. Enfin, les derniers vont redécouvrir un milieu qui s’était éloigné de leur quotidien, ou plutôt l’inverse.

Alors oui, la location est devenue une véritable alternative et/ou est devenue complémentaire à la propriété d’un bateau. Nous allons voir, dans ce dossier pourquoi la location peut être un bon plan. Dans le même temps nous verrons les conditions et la réglementation sur la location de bateaux puis quels sont les endroits ou il est possible de naviguer et comment préparer sa location.

Pourquoi louer un voilier ?

Comme nous l’avons évoqué, la location d’un bateau n’est pas toujours une alternative à la propriété. Il peut être tout à fait judicieux de louer un bateau à Toulon, pour découvrir le Var, puis aller naviguer sur le Lac Léman l’année suivante, tout en étant propriétaire de son bateau à Quimper ou Cherbourg. Vous multipliez les expériences, découvrez de nouveaux horizons tout en naviguant sur le plus beau bateau du monde dans la plus belle baie du monde à l’année ou aux beaux jours. Tout sera, bien évidemment, une question de budget.

Les avantages de la location

La location vous permet, en effet de :

  • Naviguer partout
  • Naviguer sur tout type de bateaux
  • Essayer la navigation ou un bateau avant un achat
  • Réduire les frais liés à la pratique de la voile ( Place de port, entretien, assurance,…)

Achat ou location de bateau ? Posez vous la question

Cependant, la location est aussi un choix de raison face à l’achat d’un bateau neuf ou d’occasion. La première chose à faire avant de savoir si vous devez louer un bateau ou acheter un bateau est de vous poser les bonnes questions.

Naviguez-vous souvent ?

La première question à se poser, avant d’acheter un bateau, est celle de la fréquence de ses navigations. Allez-vous naviguer régulièrement ? En effet, si vous habitez près de la côte, en Bretagne ou à La Rochelle, il y a de fortes chances que vous puissiez naviguer plus souvent que si habitez à Paris, voire Strasbourg. Si vous pouvez vous libérer, régulièrement, les week-ends et les vacances, l’achat d’un bateau sera pertinent.

A l’inverse, acheter un voilier pour naviguer 2 semaines en été, plus un long week-end en mai, n’est pas toujours pertinent. Un petit voilier transportable pourra être suffisant, sinon, la location sera la bonne option. Car, le budget est le deuxième critère de réflexion.

Quel est votre budget ?

Le budget d’un bateau est un point très important dans l’achat d’un bateau. Par budget, on entend, bien évidemment le prix du voilier. Mais le coût d’un bateau ne s’arrête pas à l’achat de celui-ci. Les frais annuels d’un bateau sont importants. Vous avez, tout d’abord les frais administratifs comme l’assurance et les frais de place de port ou d’hivernage. Ces frais peuvent vite dépasser le tarif d’une semaine de location en plein été, en Méditerranée. Dans un deuxième temps, et c’est surtout vrai pour un voilier, vous avez les frais d’entretien. L’entretien d’un voilier exige de nombreuses dépenses comme le carénage, l’hivernage moteur et les réparations annuelles courantes.

Louer un voilier, c’est éviter tous ces frais. Vous profitez de votre navigation, de votre croisière, sans aucune contrainte.

Quel est votre programme ?

Enfin, il reste votre programme de navigation. Comment, et ou, souhaitez-vous naviguer. Cette réflexion est très importante avant de choisir entre l’achat et la location d’un bateau. Si votre but est de découvrir différents plans d’eau, de naviguer partout, et que vous êtes toujours activité, il sera difficile de répondre à votre programme avec un croiseur de 10 mètres. Le plus logique sera de se tourner vers un voilier transportable ou la location.

Avec la location, vous pouvez naviguer partout. Vous ne fermez plus le champ des possibles. A vous la découverte du Golfe du Morbihan, des îles d’Or au départ de Toulon ou la Grèce, la Croatie, voie les Antilles.

Pouvez vous louer un bateau ? La réglementation

voilier

Si la question du permis bateau ne se pose pas pour un bateau à moteur, il en est différemment par la location d’un voilier. En effet, en France, il n’est pas nécessaire de détenir un permis bateau, quel qu’il soit, pour naviguer sur un voilier ( en tout cas la très grande majorité des voiliers). Par conséquent, il est tout fait possible de louer un voilier n’importe ou en France sans posséder de permis. Certains loueurs sont susceptibles de vous demander un CV nautique. Ce dernier peut même conditionner la location.

Cependant, la réglementation n’est pas la même dans tous les pays. Il est donc important de savoir que dans certains pays, quelques soit le bateau, vous devez posséder un permis bateau. Prenons l’exemple de certains pays européens. Si vous ne possédez pas de permis, vous ne pourrez pas louer de voilier en en Espagne, en Grèce, au Portugal ou en Italie, par exemple. L’Italie va même plus loin en demandant un certificat Restreint de radiotéléphoniste (CRR).

Quoi qu’il en soit, j’ai aussi envie de parler de bon sens. Comme pour tout plaisancier propriétaire, un plaisancier louant un bateau doit être responsable. Et dans tous les cas, il est responsable de son bateau et de son équipage.

Donc, si vous louez un bateau, louez une embarcation que vous pourrez manœuvrer facilement, adaptées à votre programme et à l’expérience de votre équipage.

La location en agence ou entre particuliers ?

Historiquement, la location de bateaux est une histoire de professionnels. Certaines sociétés de location sont devenus des acteurs incontournables du nautisme. Tellement incontournables que leurs achats de bateaux ont un poids très important dans la production de voiliers, et surtout de catamarans, en France et en Europe en général.

Les loueurs professionnels

Louer un bateau en passant par un loueur professionnel est la solution la plus évidente. Vous passez par une agence qui va vous accompagner dans le choix du bateau, voire dans le voyage si vous louez aux Antilles ou en Grèce, par exemple.

Les loueurs ont acquis une expérience certaine. Que cela soit le loueur local en Bretagne ou le grand courtier international, tous ces professionnels connaissent leur métier, les risques liés à la navigation et la location.

Les loueurs particuliers

Depuis quelques années, plusieurs acteurs se sont positionnés sur le marché de la location entre particuliers. Le principe est assez simple, pour le locataire comme pour le propriétaire.

D’un côté le locataire a accès aux annonces de voiliers et fait sa sélection comme sur n’importe quel site de location. L’intermédiaire intervient en tant que garant sur la transaction et permet d’intervenir en cas de litige. Le locataire peut échanger avec le propriétaire avant de louer son bateau

Du côté du propriétaire, les choses sont aussi assez simples. Il suffit de rentrer les détails du bateau, de télécharger quelques justificatifs et photos, et le tour est joué. Et vous conservez la main sur le planning de disponibilités du bateau. Attention, cependant. Vous ne pouvez louer votre bateau en étant, dans le même temps, le skipper.

Propriétaire et locataire

Enfin, comme nous l’avons évoqué au tout début de cet article, il est tout à fait envisageable d’être propriétaire et de louer un bateau. Alors pourquoi pas aussi louer son propre bateau. Cela peut être pour une raison financière.

Le premier exemple est l’achat d’un voilier qui sera mis en location gérance chez un propriétaire. Beaucoup de société de location travaillent ainsi. Plutôt qu’acheter leurs propres voiliers, ils proposent des solutions d’investissement et de financement à des acquéreurs. Ces deniers laissent leur bateau à disposition du loueur pendant un temps donné et récupèrent leur bateau ensuite. Cette solution permet d’acquérir un bateau à moindres frais. Sachant que le loueur rend le bateau après une remise en état éventuelle. Dans le même temps, généralement, le propriétaire touche une partie des loyers, pouvant éventuellement servir à rembourser un emprunt, et peut bénéficier de plusieurs semaines sur différentes bases.

L’autre solution a été évoquée juste avant. Vous pouvez très bien louer votre bateau de temps en temps via une plateforme de location. Dans ce cas, vous toucherez des loyers qui vous permettront de rembourser les frais d’entretien par exemple.

Mais attention à bien respecter la réglementation :

Vous devez établir un contrat de location avec le locataire définissant :

  • le montant des acomptes éventuels,
  • le prix de la location,
  • les conditions de résiliation en cas d’annulation,
  • les frais de nettoyage et de carburant.
  • Et présentant un état des lieux du bateau

« Le propriétaire doit aussi préciser au locataire l’étendue des risques couverts par le contrat d’assurance du bateau (responsabilité civile, perte et vols, avaries, dommages causés aux tiers …). Le propriétaire doit bien vérifier que ce contrat d’assurance l’autorise à louer son bateau.

Le bateau doit être équipé, selon la navigation pratiquée, de plusieurs matériels obligatoires [application/pdf – 196.2 KB] .

La personne qui entretient le bateau et matériels de sécurité (le propriétaire ou une structure spécialisée) doit remplir la vérification spéciale annuelle [application/pdf – 314.6 KB] . Ce document permet à l’utilisateur (propriétaire ou locataire) du bateau de vérifier que l’entretien et le suivi du matériel de sécurité sont réalisés régulièrement. Ce document doit être présent à bord. »

Quel bateau louer ?

La réponse à cette question, seul vous pouvez l’avoir. Cependant, il est bon de rappeler quelques règles. Il est assez facile de vouloir se faire plaisir en louant le voilier de ses rêves, le dernier catamaran tout confort ou le voilier de l’année. Cependant la raison doit prendre le dessus.

Gardez toujours à l’esprit que la mer est un environnement dangereux. Vous ne devez pas surestimer vos compétences, ni vos besoins. Il en est de même pour votre équipage. Est-il raisonnable de louer un Pogo 1040 si vous souhaitez naviguer en Bretagne avec votre femme et vos deux enfants, alors que vous ne naviguez jamais ?

Alors bien évidemment, vous pouvez, et devez, vous faire plaisir. Mais gardez toujours en tête que l’objectif est la navigation et la découverte. Le bateau est le moyen.

Comment préparer sa location de bateau et quels effets emporter ?

On ne part pas en mer comme on partirait en balade. La navigation demande une préparation. Avant de louer un bateau, vous devez préparer votre croisière. Par préparer sa croisière, vous devez entendre:

  • Préparer votre navigation, la météo, votre route.
  • Préparer votre programme.
  • Préparer votre équipage, l’informer du programme, des conditions météo,…
  • Préparer vos escales, vos mouillages et bien évidemment vos visites.
  • Se renseigner sur le niveau de compétence et de connaissance de l’équipage.

Dans le même temps, pour partir en mer, vous devez être bien équipé et emporter avec vous le nécessaire pour passer une bonne croisière, confortable et en toute sécurité. Bien évidemment, le bateau sera équipé pour la navigation, de ce côté, pas de soucis particulier. Cependant, vous devrez avoir avec vous quelques effets personnels.

  • Des vêtements de mer ( veste polaire, ciré, chaussures,…)
  • Des protections ( casquette, lunettes, gants,…)
  • Un couteau
  • Des jumelles
  • Un démanilleur
  • Une lampe frontale
  • Un petit sac à dos étanche
  • Des livres

3 réflexions au sujet de “Comment louer un bateau? Réglementation, avantages et bons plans.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elit. ut risus massa felis consequat. Nullam libero. quis, dapibus