Calendrier des régates et des courses à la voile

Cette page présente le calendrier des régates sur les côtes de la Manche, Atlantique, en Méditerranées et sur les eaux intérieures. L’objectif de cette liste de courses à la voile est de vous présenter l’ensemble des évènements populaires et accessibles, suivant votre niveau en régate.

Le monde de la régate et de la course à la voile peut, parfois, sembler élitiste. Pourtant, ces rassemblements de voiliers sont aussi de grands évènements populaires et certaines régates sont très accessibles et s’accompagnent d’une excellente ambiance.

Nous vous invitons à nous contacter pour ajouter votre régate ou rallye à la liste.

Pourquoi régater ?

Le monde de la voile est un monde de partage. Cependant, il n’est pas toujours facile d’échanger avec les autres plaisanciers. Les régates, rallyes et autres rassemblements sont d’excellentes occasions de rencontrer du monde, de partager et de naviguer ensemble.

Dans le même temps, naviguer à plusieurs est un très bon moyen de se dépasser, de connaitre son voilier, d’apprendre et de progresser en navigation, en réglages et techniquement.

Le calendrier des régates

ÉvènementDatesPortTypeOrganisateurPublicPlus d’infos
Régate Breizh Club03/04/22LorientRégateCNLOsirisPlus d’infos
Spi Ouest France14-18 avrilLa Trinité/MerRégateSNTIRC, Osiris, sériePlus d’infos
SNIM15-18 avrilMarseilleRégateSNMIRC, sériePlus d’infos
Yacht Cup16-18 avrilLa BaulecourseYCLBOsiris, IRCPlus d’infos
Cap Martinique1er maiLa Trinité/MerTransatSNTIRCPlus d’infos
Tour de Belle Île6-7 maiLa Trinité/MerrégateSNTOsiris, IRC, sériePlus d’infos
Télégramme Tresco Trophée25-29 maiMorlaixrégateYCMIRC, OsirisPlus d’infos
Armen Race26-29 maiLa Trinité/MercourseSNTIRC et OsirisPlus d’infos
La Trinité Concarneau-Ecosse1er juinLa Trinité/MerrallyeSNTOuvert à tousPlus d’infos
Cowes Deauville3-4 JuinDeauvilleTransmancheDeauville YCIRCPlus d’infos
Grand Prix du Crouesty3-6 juinLe CrouestyrégateYCCAIRC, OsirisPlus d’infos
Barabar11-12 juinVannesrégateACOsirisPlus d’infos
Voiles Classiques de la SNT14-17 juinLa Trinité/MerrégateSNTclassiquePlus d’infos
Calanque Classique17-19 juinMarseillerégateSNMclassiquePlus d’infos
Tour de l’Ile de ré17-19 juinIle de Rérégate/rallyeSRROsirisPlus d’infos
RDV Belle Plaisance24-26 juinBenodetrégateYCOclassiquePlus d’infos
Tour des Ports du Morbihan3-7 juilletLe CrouestycourseYCCAOsirisPlus d’infos
Tour de la Charente Maritime3-9 juilletLa RochellecourseSRROsirisPlus d’infos
Tour des Ports de La Manche03/07/22GranvillecourseYCGOsiris, IRCPlus d’infos
Tour du Finistère25-30 juilletLa Forêt FouesnantcourseCVFOsiris, IRC, sériePlus d’infos
Celtikup30-7 aoutLorientcourseCNLOsiris, IRC, sériePlus d’infos
Voiles de Légende30-3 AoutLa BaulerégateYCLBclassiquePlus d’infos
Challenge Kerviller07-07 aoutLa Trinité/MerrallyeSNTOsirisPlus d’infos
Nuit des Filets Bleus12-13 auutConcarneaucourseSRCOsirisPlus d’infos
Les Voiles de la Baie13-14 aoutLa Trinité/MerrégateSNTouvert à tousPlus d’infos
Quadra Solo Duo19 au 26 aoutMarseillecourseSNMIRCPlus d’infos
Glazigouden26-27 aoutBenodetcourseYCOosirisPlus d’infos
Atlantique Le Télégramme16-18 sept.LorientrégateCNLOsiris, IRC, sériePlus d’infos

Les obligations pour régater

Si vous envisagez de régater avec votre bateau quelle que soit la course, vous devez penser à faire deux choses, en amont

  • Jauger le bateau: Cela signifie que vous devez faire enregistrer votre voilier pour la régate. Vous devrez remplir une fiche avec les caractéristiques de votre bateau et son équipement. De là, il lui sera donné un coefficient. Ce coefficient permet d’équilibrer les courses sen permettant à un skipper naviguant sur un voilier moins performant de gagner des places au classement général, en temps compensé.
  • Être licencié : Pour participer à une régate, vous devez impérativement être licencié d’un club de la Fédération Française de Voile. Ceci permet d’enregistrer votre classement et, dans le même temps de vous couvrir pendant l’évènement. Certaines courses vous permettent de souscrire à une licence temporaire, le temps de la course.

Quelles sont les plus grandes courses à la voile?

Certaines courses, nous les regardons depuis le plancher des vaches. Si nous participons pas à ces grands évènements, il nous passionnent. Voici les plus grandes courses du monde.

La Route du Rhum

La Route du Rhum est sous doute la transat, la plus populaire auprès des marins, mais aussi du grand public. Son nom est associé à des histoires de marins aussi fabuleuses que sinistres. Cette transatlantique en solitaire est courue tous les 4 ans. Le départ a lieu, à Saint-Malo, fin octobre-début novembre, pour prendre la direction de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

L’idée de cette course est née dans la tête de deux hommes : Bernard Hass et Florent de Kersauson. Il seront rejoints par Michel Etevenon et plusieurs propriétaires, antillais, de distillerie. En 1978, la première édition est lancée, avec une arrivée devenue mythique et le début d’une légende. Mike Birch remporte cette édition, à bord de son petit trimaran jaune.

La Transat Jacques Vabre

La Transat Jacques Vabre, aussi appelée Route du Café, ou transat en double,est l’autre Transat. Contrairement à la Route du Rhum, elle se court en double. Cette course au large, ouverte à différentes classes de bateaux, a été créée par Xavier-Laurent Dequest, en 1993.

Organisée tous les deux ans, la Transat Jacques Vabre part du port du havre. Les kippers prennent ensuite la direction du Brésil. Le ligne d’arrivée n’est pas toujours située dans le même port.

A noter que la première édition s’est courue en solitaire.

Le Vendée Globe Challenge

Le Vendée Globe est sans doute la course la plus mythique. Elle fait rêver tous les skippers, les passionnés de mer et d’aventures ainsi que le grand public en général. Créée par Philippe Jeantot, en 1988, la première édition aura lieu en 1989.

Le Vendée Globe est une course d’aventure, de par son règlement. En effet, les marins partent, des Sables d’Olonne, pour un tour du monde, sans escale et sans assistance. Les skippers courent sur des voiliers de 60 pieds, appelés IMOCA. Cette course est devenue une légende de par ses nombreuses histoires de mer et le côté « extrême » de cette course. C’est aussi, avec la Route du Rhume, une des rares courses ou les skippers amateurs, ou à faibles budgets, côtoient les plus grosses écuries de course au large, avec leurs stars.

Le Golden Globe Challenge

Le Golden Globe Challenge est l’ancêtre du Vendée Globe. Cette cours fait partie de l’histoire maritime. Cette grande course autour du monde a été créée, en 1968, par le journal anglais The Sunday Times à l’initiative de Sir Francis Chichester.

Cette course est la première, en solitaire, sans escale et sans assistance. Mais à l’époque, les marins ne pouvaient alors compter que sur une boussole et un sextant. Robin Inox Johnson sera le vainqueur de cette course, et le seul à franchir la ligne d’arrivée, en 313 jours. En 2018, le français Guy Bernardin relance la course. Jean Luc Van Den Heede remportera ce deuxième Golden Globe Challenge, dans les mêmes conditions que le premier vainqueur.

Le Trophée Jules Verne

Le Trophée Jules Verne n’est pas une course au large, mais un défi. L’objectif est de récompenser l’équipage le plus rapide pour effecteur un Tour du Monde, sans escale et sans assistance. L’idée de ce défi est née en 1985. C’est le skipper Yves Le Cornec qui évoque ce défi. Par la suite, différents skippers vont créer une association, présidée par Olivier de Kersauson, afin d’organiser la course et d’établir un règlement.

La Solitaire du Figaro

La Solitaire du Figaro a été créée en 1970, par Jean-Louis Guillemard et Jean-Michel Barrault. A ses débuts, la course s’appelle la Course de l’Aurore, jusqu’à ce que le Figaro rachète ce journal. Jusqu’en 1990, les solitaires courent sur des half-tonners. Mais en 1991, les organisateurs optent pour un monotype, le Figaro Bénéteau.

Cette course au large a vu passer les plus grands skippers de l’hexagone. Elle est considérée comme la plus belle des courses au large.

La Mini-transat

8 octobre 1977, Penzance (Royaume Uni), 24 voiliers de 6,50m prennent le large avec un seul marin à bord vers Antigua via Ténérife aux Canaries… 

Les plus petits voiliers de la course hauturière sont nés et leur course favorite : la Mini-Transat. Toutes les années impaires, ils vont se retrouver sur leur terrain de jeu favori : l’Atlantique. 

Les Français deviennent d’année en année majoritaires parmi la flotte. C’est donc tout naturellement que l’organisation traverse la Manche. En 1984, Jean-Luc Garnier, journaliste et passionné de ces ”Mini bolides” prend la relève du britannique Bob Salmon qui, après l’organisation de quatre éditions, souhaite passer le flambeau. Voiles 6,50, association loi 1901 et club affilié à la Fédération Française de Voile, est créée et organise le Mini-Fastnet, une course annuelle faisant l’aller et le retour entre la Bretagne et le phare irlandais. Un nouvel élan est donné pour les voiliers de la classe Mini.

La Fastnet Race

La Fastnet Race est considérée comme une des courses les plus difficiles. Son parcours emmène les équipages sur la Mer Celtique, au départ de Cherbourg. Les bateaux doivent alors batailler avec les vents changeants et les courants.

La course a été créée en 1925, par le RORC. Depuis 1995, elle se coure tous les deux et réunit de très nombreux voiliers de différentes classes et en IRC.

La Sydney Hobart

Sydney Hobart est, elle aussi, considérée comme une des courses au large les plus difficiles au monde. Créé en 1945, les skippers quittent Sydney, le 26 décembre pour une descente de 630 milles.