Une escale propre

catamaran au port

En mer comme sur terre, le respect de l’environnement doit être à l’esprit équipage d’un bateau de croisière, et de la responsabilité de son chef de bord.

La pollution peut nuire à la reproduction de nombreuses espèces et favoriser la prolifération de nouvelles au détriment des premières. La croisière, surtout à voile, peut donner l’impression d’être en harmonie avec notre environnement…mais certains gestes peuvent faire bien plus.

1- COMPORTEMENT A BORD

  • Si nécessaire, préférez des sacs lourds ou des paniers pour transporter vos affaires car un sac trop léger risquerait de s’envoler et le plastique, la mer en contient déjà pas mal.
  • Ramassez les sacs plastiques qui flottent dans l’eau car des espèces protégées avalent les sacs en plastique, qu’elles prennent pour des méduses, et s’étouffent, comme les tortues.  Sans compter que le courant peut vite promener un sac poubelle d’un océan à l’autre.
  • Evacuez vos ordures dans les emplacements réservés au port et pensez à trier vos déchets. En effet, le manque de place, dans un bateau, pousse souvent à faire une seule poubelle. Mais un tri simple permet de faciliter le recyclage (Ordures ménagères, plastiques, verre). Un grand bravo à certains ports comme Lorient qui distribue des sacs de tris lors des escales.
  • Privilégiez les supports réutilisables et recyclez donc lorsque cela est possible. Avant de partir, videz la cambuse de tous les emballages non indispensables.

Ne jetez aucun détritus par-dessus bord et triez vos déchets comme à la maison.

2- ENTRETIEN DE MON BATEAU

  • Équipez plutôt votre embarcation de cuves à eaux noires et évitez d’utiliser vos toilettes marines, surtout si vous naviguez près des côtes ou en escale au port.
  • Vidangez vos cuves d’eaux usées uniquement dans les emplacements prévus à cet effet dans les ports qui proposent aujourd’hui des systèmes de vidange ou par le gestionnaire de la voie d’eau.
  • Remplissez prudemment le réservoir de carburant de votre bateau, de préférence à quai, et en utilisant un entonnoir suffisamment grand pour ne pas répandre de carburant dans l’eau. Si vous renversez du carburant sur le pont, n’utilisez jamais de détergent pour nettoyer car cela peut être encore plus dramatique pour la vie aquatique.

Privilégiez le lavage à l’eau claire et au savon de Marseille pour lavez vos embarcation et bannissez les produits toxiques.

  • Choisissez des produits d’entretien bio-dégradables et bannissez ceux qui contiennent du chlore ou de la javel. Les ports proposent toutes sortes d’équipements pour améliorer la vie à bord (sanitaires, bacs à vaisselle, douches). Pensez au vinaigre blanc, savon noir ou autres.
  • Préférez, lorsque la taille du bateau le permet, le nettoyage mécanique des coques de bateaux (décapage manuel, sablage…) plutôt que l’application de peintures anti-salissures. Ces peintures contiennent des substances biocides, pouvant avoir un impact sur l’environnement. Choisissez une peinture anti-salissures avec le moins de cuivre et de pesticide et appliquez-la avec attention. Lors des carénages, récupérez tous les résidus du nettoyage car de nombreuses peintures anti-salissures contiennent des pesticides ou autres toxines.
  • Utilisez de préférence des solutions solaires ou eoliens pour votre production électrique. Vous limiterez votre consommation de carburant et réduirez les émissions gazeuses et sonores.



6 Rétroliens / Pings

  1. L'annexe bateau - Mers & Bateaux
  2. La cambuse du bateau - Mers & Bateaux
  3. Semaine de l'econavigation - Mers & Bateaux
  4. Naviguer avec des animaux - Mers & Bateaux
  5. Tour du Morbihan, L'occasion de régater entre les iles bretonnes - Mers & Bateaux
  6. Nomade Voile, apprendre la voile à l'autre bout du monde - Mers & Bateaux

Laisser un commentaire