La rade de Lorient, sept escales pour des ambiances toutes différentes

La rade de Lorient est souvent considérée comme La Mecque de la course au large. Mais loin d’être élitiste, la culture du nautisme est, à Lorient, ancrée depuis de nombreuses générations, et très populaire. Après le départ de la marine militaire, la plaisance a pris le relais pour appuyer la pêche dans le développement des ports de la cité.

Au-delà, la rade de Lorient est une des plus belles escales de Bretagne. Elle offre des visages aussi nombreux que ses ports, mais toujours avec cette même culture celte et ce caractère bien trempé et accueillant à la fois.

La rade de Lorient, au cœur de la Bretagne

La Rade de Lorient est idéalement située, au cœur de la Bretagne Sud. Le plan d’eau est ancré au cœur de la Sailing Valley, dans le Morbihan. La rade propose une  très belle escale entre la baie de Quiberon et les rias de Cornouaille. Quelques heures de navigation suffiront pour rejoindre La Trinité Sur Mer, de l’autre côté de la Presqu’Île de Quiberon, ou Belle île, voire Houat. Vers l’est, Il ne faudra pas beaucoup plus de temps pour rejoindre l’archipel des Glénan, Port la Forêt et l’Odet.

Mais la destination la plus proche de le la rade est bien l’Île de Groix. L’île des thoniers se situe à moins d’une heure de bateau, en voilier, et quelques minutes au moteur.

OpenSeaMap

La rade de Lorient présente de multiples visages. Entre son cœur de ville, à Lorient et l’Histoire de la citadelle, à Port Louis, en passant par le port de pécheurs de Locmiquelic et la bourgeoise de Larmor plage, il y en a pour tous les gouts. En une seule escale, vous avez le choix entre le centre-ville urbain de Lorient, les longues plages de Larmor Plage ou le calme de Locmiquelic, voire la petite mer de Gâvre. Des décors changeants, radicalement différents les uns des autres.

Dans le même temps, les plus curieux pourront monter vers Hennebont, par le Blavet et découvrir une cité médiévale gardant les terres et campagnes bretonnes. Les autres pourront prendre un kayak et découvrir le Scorff et son calme campagnard après la ville.

Vous pourriez passer une semaine dans la rade de Lorient sans vous lasser, tellement les ambiances sont différentes. En changeant de port chaque soir, vous avez l’impression de faire un Tour Du Monde en quelques jours.

maison bretonne

Lorient et son histoire navale

L’histoire de Lorient est liée à la mer. La ville est plus jeune que la découverte des Amériques. C’est en 1664 que Colbert autorise l’achat des terres par la Compagnie Des Indes. C’est à Port Louis que tout commence. Avant cette date, la zone est inhabitée et Hennebont est la ville forte de la région.

Lorient se crée quelques années plus tard. L’endroit est d’abord occupé par les chantiers puis par les logements des ouvriers de l’arsenal. Après le rachat, par le royaume, de la compagnie, Lorient devient, pendant quelque temps, une base de la marine et une cité corsaire.

C’est dans la deuxième partie du 19ème siècle que le port militaire prend réellement de l’ampleur pour devenir un des principaux ports militaires de la marine française. La ville sera entièrement détruite pendant la deuxième Guerre Mondiale puis reconstruite après guerre. Lorient garde son importance militaire jusqu’aux années 2000.

Lorient La Base

Aujourd’hui, Lorient est un des principaux ports de pêche français. Son port de commerce connait une certaine activité mais la plaisance et la course au large prennent de plus un plus d’importance. Cette activité s’est concentrée autour de La Base, située sur l’ancienne base de sous-marins de Keroman. La base est maintenant un des principaux pôles de course au large au monde. Elle est le port d’attache de la Goelette TARA, de nombreux multicoques et Imoca ainsi que le lieu d’entrainement de l’équipe française de l’America’s Cup. Les plus grandes courses comme la Volvo Ocean Race y font escale. On ne compte plus les adhérents de renom du club comme Franck Cammas.

Les ports de plaisance de la Rade

Les ports de Lorient sont gérés par la SELLOR, sauf Locmiquelic, géré par la Compagnie des Ports Du Morbihan.

rade de Lorient

Gâvre

Peut-être le plus agréable et surement le plus tranquille, le port de Gâvres est situé juste avant l’entrée de la rade. Il se situe sur une presqu’île, à l’est de la rade. Le port est bien abrité, dans la petite mer, à l’abri de l’océan. Le port est d’une tranquillité qui rappelle les îles. Le petit port de Gâvres est équipé de 57 places à flot sur pontons, dont 8 places pour les visiteurs.  

Le port de Kernevel

Le port de Kernevel est le plus grand port de la rade. Il dispose de plus de 1000 places à flot dont 100 visiteurs. Ici l’ambiance est résolument balnéaire. Vous pourrez faire de longues balades le long des plages et des quelques villas bourgeoises épargnées par les bombardements. Vous y trouverez de nombreux bars et restaurants.

Port Louis

Port Louis pourrait être considéré comme le port historique de la rade. Il est situé au nord de la ville, au pied des remparts. La citée de caractère propose de très belles balades dans ses ruelles, jusqu’à la citadelle Vauban, et sa plage. Le port dispose de 450 places à flots.

Locmiquélic

Par Bert Kaufmann from Roermond, Netherlands — Locmiquelic, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24300941

Situé au nord de Port Louis, le port de Locmiquélic offre une ambiance toute différente. Le port est plus calme mais dispose, tout de même, de 600 places. Vous pourrez profiter d’une escale agréable dans un bourg qui accueillait, autrefois, les ouvriers de l’arsenal. Vous trouverez des restaurants et bars au pied des pontons. L’association de plaisanciers est très dynamique.

Le port de Lorient

Lorient

Le port de Lorient ville est situé au cœur du centre ville. Il dispose de 370 places dont 50 visiteurs. Vous profiterez d’une escale pleine de vie au cœur d’une ville dynamique et toujours en mouvement. Profitez, l’été, du festival Interceltique, pendant votre escale. La capitainerie est très bien équipée, propre et le personnel très accueillant.

Lorient la Base

La Base est équipée d’un port à flot et d’un port à sec pouvant accueillir des bateaux à moteur. Si le port à sec est ouvert à tous, le port à flot est réservé aux professionnels du nautisme. L’endroit est conçu pour accueillir les événements nautiques et les grands voiliers comme les monocoques et les multicoques de la Course au Large.

Hennebont

Le port de plaisance d’Hennebont est le plus au nord de la rade. C’est le port qui remonte le plus loin le Blavet. Il ne dispose que de quelques bouées mais offre une escale entre mer et campagne, dans une cité médiévale. Prenez le temps de louer des kayaks pour remonter le blavet. La campagne y est magnifique.

6 réflexions au sujet de “La rade de Lorient, sept escales pour des ambiances toutes différentes”

  1. Merci Ronan pour votre article et particulièrement sur le port de Lorient dont je m’occupe depuis quelque année. C’est vrai qu’ avec ma toute petite équipe on a toujours un vrai plaisir à recevoir chaque plaisancier qui y fait escale ou qui a son bateau à l’année au port.
    En espérant vous voir rapidement après cette période actuelle d’immobilisation …

    Répondre
  2. Excellent tour d’horizon!
    Notre escale préférée: Locmiquelic (avec la supérette du bourg, si accueillante!), et Lorent-ville, s’il y a une place !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec dictum justo sed Curabitur commodo elit. libero