Championnat d’Europe IRC à marseille

voilier irc en régate
photo: Pierik Jeannoutot

Marseille accueille, à partir du 5 juillet, l’European IRC Championship, le championnat d’Europe IRC.

Une cinquantaine de bateaux et une dizaine de nationalités sont donc attendus, en rade de Marseille pour l’évenement européen IRC. Les flottes seront réparties dans les cinq catégories de l’IRC.

Marseille, capitale de la régate en habitable?

Marseille monte en puissance dans l’organisation d’évènement nautiques. Une volonté de se préparer pour les JO2024.

“On parle beaucoup de bateaux qui volent, avec l’America ‘s Cup. Mais ceux du Marseille 2017 European IRC Championship, même s’ils restent sur l’eau, sont des bateaux magnifiques, rapides, et on trouve du très haut niveau dans les équipages !“ La constatation est de Philippe Peytou, le vice-président de la Société Nautique de Marseille.

Place forte du nautisme dans les catégories habitable, Marseille, par l’intermédiaire de ses clubs phares, le CNTL, l’UNM et la SNM, associés à l’UNCL, a obtenu l’organisation de cette deuxième édition européenne de l’IRC, la jauge principale de la voile habitable.

Nous sommes fiers d’accueillir ce grand rendez-vous de l’IRC“, se félicite Michel Lamberti, porte parole des trois clubs marseillais. L’association des clubs a joué en faveur de la sélection de notre ville. A nous, désormais, de mettre en avant nos atouts, naturels d’une part, avec cette rade extraordinaire que l’on nous envie, et techniques d’autre part, à travers notre savoir-faire pour l’organisation des régates et pour le côté festif.“

C’est une bonne nouvelle de constater que les forces vives de la voile habitable européenne jaugée IRC ont répondu présents, avec une vingtaine de bateaux en plus, par rapport à la première édition qui s’est déroulée en Irlande. Nous montons en puissance…“ reprend Jean-Philippe Cau, président de l’Union Nationale de la Course au Large.

Deux ronds prévus en rade nord et en rade sud.

L’IRC0 rassemble les sept bateaux amiraux de la flotte. Des unités splendides aux mains d’équipages de haut niveau, avec la présence de quatre TP52 ou assimilés (les trois français méditerranéens Team Vision FutureAlizéeArobas et l’Allemand Phoenix), un Cookson 50 Italien affuté (Endlessgame), un Wally au design épuré (Wallyño) et un Swan 601 (Lorina), tous redoutables.

Principal favori, Team Vision Future, auteur d’un triplé éclatant Massilia Cup, SNIM et Semaine de Porquerolles, avec Mickaël Mergui à la barre. L’ancien Figariste reste humble. “C’est la deuxième saison que l’on navigue sur le bateau, donc on a plus d’expérience. Le groupe est quasiment le même depuis six ans, on se connaît très bien, et ça nous permet d’aller chercher les petites secondes qui font la différence…“

En IRC 1, le Ker 40 Italien Cippalippa Rosa fera figure de favori, tout autant que le Ker 46 Tonnerre de Glen, auteur du doublé SNIM/Semaine de Porquerolles. “On part un peu dans l’inconnu“, affirmait pourtant il y a quelques semaines Eric Daher, le responsable du projet. Les Marseillais ont la maitrise de leur nouveau bateau bien en main, en gros temps comme en petit temps. A suivre également Tokahoma, un tout nouveau plan Nivelt.

En IRC 2, la bagarre entre les A 40 RC retiendra toute l’attention, avec Géranium Killer, et un certain Dimitri Deruelle à son bord, et aussi le luxembourgeois Vito. Deux bateaux qui se tirent la bourre depuis de le début de la saison. A ne pas mésestimer Jivaro, un J 133 impressionnant sur la dernière Giraglia.

En IRC 3, TIP, le Sun Fast 3600, actuel leader du Championnat Méditerranée Equipages IRC-UNCL 2017 est la tête de série n°1 de ce championnat d’Europe, suivi comme son ombre par Jin Tonic Sequel, le A35 de Bernard Daurelle, vainqueur de la Giraglia dans sa catégorie. On parlera aussi espagnol, avec Tramendu, le Dehler 36 VJ de Salvaror Vieta Molina du RCN Barceona. “Nous sommes très contents de participer à ce championnat d’Europe. Cela fait dix ans que l’on régate sur les côtes catalanes et dans les Baléares. Nous sommes une équipe mixte composée d’amis et de membres de la famille. On espère finir dans les dix premiers…“

Enfin, la classe IRC4, avec une vingtaine de concurrents, sera très ouverte. A suivre : Havana Glen (A31) actuel second du Championnat, Meltem (Dufour 34) qui possède un équipage rodé, Expresso (Jpk 10.10) qui a remporté la SNIM, la Semaine de Porquerolles en équipage, et la Giraglia en Solo, les Sun Fast 3200 comme Team Captain Nason’s et Le Grand Large.

source TB Press

 

 



1 Rétrolien / Ping

  1. Douarnenez – Horta, la grande course du Circuit Figaro et… - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.