Une escale sur l’ile de Groix

Une croisière dans le Morbihan passe par ses nombreuses îles. Parmi elle, l’île de Groix et son ambiance particulière.

L’ile de Groix est un bout de terre, au large de Lorient et sa rade. Au large est un bien grand mot, l’île est à deux bords de la rade. Groix est bien plus accueillant que peuvent laisser penser ses hautes falaises qui l’entourent  quand on arrive en bateau. Naviguer aux abords de Groix et visiter l’île est un vrai plaisir.

L’ile de Groix est une des plus grandes îles de Bretagne, juste après Belle Île. Ce bout de terre, haut perché, est situé en Bretagne Sud, à quelques milles de la rade de Lorient. Elle est idéalement située entre la baie de Quiberon et la côte finistérienne et ses nombreuses rias, dont le petit port de Doëlan.

Quand on arrive à Groix, la plupart du temps, c’est à Port Tudy qu’on accoste. Mais les plaisanciers recherchant le calme plus sauvage de l’île,  pourront mouiller à Locmaria, au sud, ou à Port Lay, au Nord, ou se pose le Festival du Film Insulaire, tous les étés.

carte ile de Groix
carte OpenSeaMap

L’ile de Groix par Port Tudy

Port Tudy, le principal port de l’île, est un ancien port de thoniers. Il offre une escale bien à l’abri dans un port à flot sympathique et vivant. Il accueillait, à l’époque, près de 300 dundees qui partaient pêcher le thon dans le Golfe de Gascogne. Ces derniers ont été remplacés par des pêcheurs artisanaux, moins nombreux.

Mais le vacarme et l’agitation de l’époque se retrouve, en pleine période estivale, avec l’arrivée des nombreux voiliers de plaisance. En juillet et Aout, je vous conseille de contacter la capitainerie, en fin d’après midi, pour vous assurer qu’il reste des places disponibles.

Quand vous arrivez à l’avant port, vous devez en informer la capitainerie et, éventuellement, attendre que le courrier sorte ( il prévient deux fois). En effet, la compagnie Océane effectue de nombreuses rotations entre le continent et l’île de Groix, toute l’année. C’est le capitaine et son armada de zodiacs qui vous placera sur les tonnes ou sur ponton. Petit moment d’agitation…et de stress parfois quand il faut passer entre deux voiliers pour bien prendre sa tonne avant et….arrière. En général, vous serez en priorité placés sur les tonnes. les places sur ponton sont cheres. Enfin, vous pouvez aussi demander à être placé dans le port fermé, avec les écluses.

Après ces manoeuvres, vous avez tout loisir de profiter de l’ambiance du port. Un mélange de plaisanciers, vieux marins du coin et touristes arrivant du continent crée une ambiance qu’on ne retrouve pas sur Belle Île, au Palais par exemple. L(ambiance est simple et très vivante. Plusieurs terrasses vous permettront de vous poser à terre, avant de découvrir l’île.

port groixEn effet, ensuite, quel plaisir de se balader sur cette île sauvage avec des falaises et des criques aux noms évocateurs comme le « Trou de l’enfer», de regarder l’Océan plus loin et , au nord, toute la côte du Morbihan. Vous pourrez vous égarer dans les landes, et vous imaginer tomber nez à nez avec un Korrigan,…Je vous conseille de découvrir l’île en balade à vélo. de nombreux loueurs sont présents sur le port.

Ne passez pas à côté du bourg. Ce dernier mérite une attention particulière pour ses maisons de pêcheurs, ses ruelles typiquement bretonnes et son église.

L’ïle est longue de 8km sur 3 de large. l’altitude maximum est de 40m.

Après la découverte de l’île, vous pourrez boire un verre chez ,feu « Ty Beudeff ». Ce bistrot est connu des marins du monde entier. Moment festif garanti. Vous rentrerez, le soir, sans doute un peu fatigué, vous poser sur votre voilier dans l’ambiance d’un petit port bien actif.

Echouer dans les anciens ports de pêche de Groix

Les autres abris, Locmaria et Port saint Nicolas au sud , port Lay au Nord nous seront réservés aux petits voiliers, et uniquement par beau temps.  Si vous naviguez en dériveur ou biquille, ce sera une raison de plus de mouiller dans ces endroits magiques. Vous pourrez vous y échouer sur des petites plages de sable au fond d’une petite ria.

Il n’y a pas de dangers particuliers pour naviguer aux abords de Groix si ce n’est de prendre assez large à l’est deplage groix port Tudy ou se trouve quelques roches et de bien lire sa carte en arrivant, à marée haute sur Locmaria. De nuit, faites attention aux tonnes non signalées de la Marine Nationale entre Lorient et Groix.

En arrivant de belle île ou de la Baie de Quiberon, le plateau des Birvideaux peut lever une houle hachée quand le vent monte.

Groix est une escale idéale entre deux zones magnifiques. A l’est, la Baie de Quiberon, avec ses iles comme belle Ile, Houat, Hoedic et dans son fond, le magnifique Golfe du Morbihan, idéal en petit voilier. A l’Ouest, c’est le Finsitère avec ses rias (Doelan, l’Aven, le Belon,…) et l’archipel des Glénans. Ces deux zones ne sont pas à plus d’une demi journée de navigation de Groix.

A faire :

Louer un vélo pour faire le tour de l’île et prendre un bain de soleil et e mer, sur une des plages de l’île.

Prendre un verre chez Ty Beudeff et y manger. Sinon, allez manger des fruits de mer en face, « O Thon Bleu », l’accueil y est vraiment sympa.

6 réflexions au sujet de “Une escale sur l’ile de Groix”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor libero elit. commodo facilisis Sed venenatis, vulputate, fringilla justo id ut