Eolia 25, un voilier qui sait tout faire

eolia-25-sous-spi

L’Eolia 25 est un croiseur familial construit par le chantier Jeanneau, dans les années 1980. Un voilier à redécouvrir.

L’Eolia 25 a été construit par le chantier vendéen Jeanneau de 1985 à 1989. Un peu plus de 280 exemplaires ont été construit sur la période, un succès mitigé au regard des chiffres de l’époque. Et pourtant, l’Eolia 25, dessiné par Philippe Briand, est un voilier qui a du caractère.

Arrivé après le Fantasia, un voilier qui aura connu un autre succès, il n’aura pas réussi à le faire oublier, commercialement parlant. Cependant, du côté des propriétaires, il sera difficile de trouver des commentaires désobligeant sur ce bateau.

Un voilier fonctionnel en navigation

L’Eolia 25 est un bateau bien pensé pour les manoeuvres, comme Philippe Briand sait les faire. Les hiloires du cockpit sont confortables, même au près, et le cockpit assez profond et sécurisant malgré la présence de la cabine arrière. Les passe avants sont assez larges pour circuler de façon assurée. Le roof en sifflet, assez haut, pour avoir la hauteur sous barrots, ne gêne pas trop la visibilité vers l’avant ni la circulation sur la plage avant.

L’absence de plage arrière et d’ouverture, dans le cockpit, sera plus handicapante, au mouillage. Mais il sera toujours possible d’installer une plage assez facilement.

 

L’Eolia 25, la croisière à quatre sans soucis

carré-eolia-25L’enjeu était important à la sortie de l’Eolia 25, rivaliser avec l’intérieur du fantasia. Le pari est réussi. L’espace intérieur de l’Eolia est plus restreint que celui du Fantasia mais le bateau est aussi plus petit( 7.20m pour l’Eolia). Par contre l’impression d’espace est plus importante. L’Eolia 25 est très bien conçu. La cabine arrière est très correcte pour la taille et pourra accueillir un couple ou deux enfants sans problème, même si la luminosité n’est pas extraordinaire. De l’autre côté de la descente, on trouvera la salle d’eau avec lavabo et WC, de fonctionnalité assez modeste.

Le carré est très vaste et l’idée de réduire le triangle avant est une excellente idée. Cela permet d’augmenter l’espace de vie en journée. Le soir, il ne reste plus qu’à déplier le bout de la banquette et de bénéficier d’une couchette double confortable.

Capable d’aller loin

La carène de l’Eolia est une réussite. Ce plan Briand en a toutes les caractéristiques. Un voilier de près performant, rapide et marin. Mais dans le même temps, ce bateau est bien un croiseur familial. Il est simple à manoeuvrer et sécurisant, même dans le gros temps. La seule chose à se rappeler, si on navigue seul, est qu’il a tendance à remonter au vent tout seul.

Deux choix de motorisation étaient proposés à l’époque, moteur hors bord et In bord. Le moteur in bord qui équipe la série, d’origine, est un Yanmar 1GM10. Si il est bien entretenu, c’est une bonne machine. Mais sur ce type de voilier, la version hors bord est suffisante, surtout sur une belle carène. Un 6ch permettra de rendre bien des services au port. En croisière, il faudra sans doute imaginer un 8ch, au vu du poids.

L’Eolia est un voilier d’occasion qui ne présente pas de défaut particulier. Sa cote est correcte sur le marché de l’occasion.

Caractéristiques

Année : 1984-1988.

Longueur : 7.20m.

Largeur : 2.80m.plans eolia 25

T.E. : 1.45m – 0.78m/1.80m.

Poids : 1700Kg. Lest : 700Kg.

Voiles . Grand Voile : 11m². Génois ; 20m². Spi : 43m².

Moteur ; HB ou IB 10ch.

Architecte : P. BRIAND.

Constructeur : JEANNEAU.

Catégorie ; 3. Groupe HN : 8



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.