Comment financer l’achat d’un bateau ?

Un plaisancier souhaitant devenir propriétaire d’un navire de plaisance a plusieurs possibilités pour financer l’achat d’un bateau. Voici 5 solutions.

Acheter un bateau est un investissement qui coute très cher. Parler d’investissement est même une erreur, nous pourrions plutôt parler d’une folie financière. Mais nous avons beau le savoir, nous achetons quand même des bateaux. Si le marché de l’occasion regorge de bonnes opportunités, les voiliers et bateaux à moteur neufs ont vu leurs prix flambés. Dans tous les cas, le nautisme est un loisir. Il est important d’avoir cela en tête, dans un secteur ou la passion prend souvent le dessus sur la raison.

Il est donc important de prendre son temps pour acheter un bateau. Vous devez évaluer tous les coûts liés à votre futur bateau. Vous devez évaluer le cout de la place de port, de l’assurance du bateau et de son entretien. Ensuite vous pouvez étudier les différents types de financement, si vous n’avez pas l’épargne nécessaire. Même s’il est plus prudent de se renseigner sur ses capacités d’investissement avant de signer un compromis.

Il existe plusieurs solutions pour financer l’achat d’un bateau, voyons lesquelles.

Financer son bateau via un crédit classique

La première solution, et la plus courante, est le financement par un crédit consommation classique. Les taux actuels étant bas, on trouve de très belles opportunités à peu de frais. Le crédit classique se souscrit auprès de votre banque, de votre assureur ou un établissement de crédit. Vous avez le choix entre un crédit dit affecté ou non affecté. Le crédit affecté nécessite une facture. Cette facture sert de justificatif à l’affectation du prêt. Ce type de prêt est souvent moins cher. Le plus prudent est de rester sur une durée de 5-6 ans maximum. Au-delà, ce n’est plus raisonnable. Au-delà du taux, regardez bien si vous avez des frais de dossier et quel est le cout de l’assurance décès/invalidité. Ce type de solution est la plus simple et celle qui vous offre le plus de liberté.

Financer l’achat d’un bateau via la LOA

La Location avec Option d’Achat est une solution de plus en plus courante dans l’automobile. Dans le nautisme, la LOA existe depuis longtemps et est très souvent proposée pour l’achat d’un bateau neuf.

Cette solution permet de financer un bateau neuf, en général. L’idée, pour le plaisancier, est de ne plus être propriétaire de son bateau mais de louer à un organisme financier. L’intérêt de la location avec option d’achat est double. La première idée est de valider un achat sur un montant et un loyer donné. A l’issue de la période d’engagement, vous choisissez de lever l’option d’achat, ou pas.

L’autre avantage est financier, dans le nautisme, un bateau acheté en LOA subie une TVA réduite, d’un montant de 10% au lieu de 20%. Le taux du leasing étant plus faible que la différence de TVA, vous achetez votre bateau moins cher qu’au comptant. Et cerise sur le gâteau, vous pouvez même financer l’équipement du bateau via ce type de financement.

La solution de la Gestion location

La troisième solution, pour financer son bateau, est un peu différente du crédit. Nous sommes ici, entre le financement et l’investissement. Il s’agit de la gestion location. L’idée de la gestion location est d’acheter son bateau avec un loueur professionnel. Un contrat va vous lier avec ce professionnel. En effet, vous vous engagez à laisser votre bateau à sa disposition, pendant un temps donné, en échange d’un revenu fixe ou variable suivant les programmes.

Certains loueurs possèdent des bases sur toutes les mers du globe. Suivant les programmes, vous pouvez financer la totalité du bateau ou une partie seulement. La seule incidence sera sur vos revenus et votre reste à charge éventuel. L’avantage de cette solution est de pouvoir financer en partie votre bateau par la location tout en pouvant naviguer une dizaine de semaine, sur différents plans d’eau. L’ensemble de la maintenance et de l’entretien du bateau est géré par le loueur.

La Copropriété

Enfin, pour ceux d’entre nous qui ont moins de moyens et qui ne veulent pas rentrer dans une solution de financement contraignante, il reste la copropriété. Certains plaisanciers optent pour cette solution, à 2, 3 ou 4 personnes. L’idée est de partager l’investissement initial et les coûts annuels liés au bateau, comme la place de port et l’entretien. Sachant que nous ne naviguons que quelques semaines par an, chacun peut utiliser le bateau de façon régulière.

Cependant, les contraintes à la copropriété peuvent vite créer la discorde. Il faut tout d’abord se mettre d’accord sur les plannings de navigation. Pas toujours simple surtout l’été et les week-ends de printemps. Ensuite, il faudra se mettre d’accord sur les frais à prévoir. Là encore, il peut y avoir des désaccords. Enfin, la revente n’est pas toujours simple surtout si seul un copropriétaire veut vendre.

Pour résumer, il existe plusieurs solutions pour financer l’achat d’un bateau. Mais dans tous les cas, avant de penser au type de financement, pensez à votre capacité d’emprunt et au montant de votre épargne que vous êtes prêt à utiliser pour votre futur voilier ou bateau à moteur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed luctus leo leo. id, odio risus. fringilla