Naviguer avec des animaux

chien-a-bord-dun-bateau

Nous sommes très nombreux à avoir un compagnon, au quotidien chez soi . Mais quand on est passionné de voile, qu’on possède un voilier, la question se pose d’embarquer son chat ou son chat.

On voit souvent, à bord de voiliers, lors d’une escale, un chien se promener sur le pont, un chat dans le lazy bag. Certains naviguent même avec une poule. Mais naviguer avec des animaux demande une certaine organisation , au même titre que naviguer avec des enfants. Des questions vont se poser. Comment s’organiser pour les besoins ? De quelle manière gérer la vie à bord ? Quels sont les réflexes et gestes pour leur sécurité ?

La vie à bord, avec des animaux

Naviguer avec des animaux commence par l’embarquement. Si pour un chat, ce ne sera pas très compliqué, l’opération sera plus ardue pour un chien, sur les grosses unités. Certains propriétaires utilisent une rampe pourdeux chiens sur un trawler faciliter le passage du quai au bateau. Il n’y a pas réellement de race de chien allergique à la mer. Les petits chiens seront plus à l’aise qu’un labrador. Les animaux ne sont pas dans leur environnement sur un bateau. L’idéal est encore d’habituer son chat ou son chien dés son plus jeune age. Il pourra s’adapter à cet environnement, prendra ses habitudes et…en redemandera.

Les animaux aussi ont le mal de mer. Si supporter un équipier malade ne pose pas de soucis, la réaction d’un chien ne sera pas la même…je vous laisse imaginer. Pensez donc à laisser sa gamelle à l’arrière du bateau et l’endroit ou il dormira aussi. Pour sa nourriture, les croquettes sont très sensibles à l’humidité. Vous devrez donc les stocker dans une boite étanche. Pensez à le faire boire régulièrement

Les besoins

C’est une question à laquelle on pense en premier. Ou le chien va faire ses besoins, surtout sur un petit voilier. L’idée première est de prendre en considération son programme de navigation. Si votre programme consiste en du cabotage côtier, il suffira d’apprendre au chien que la grosse commission ne se fait pas sur le bateau. Il faudra donc penser à ses besoins avant de partir et penser à lui dés l’arrivée à l’escale…pensez à vos voisins et ramassez les besoins.

Pour les navigations plus longues, on ne pourra échapper à la question des besoins à bord. Si pour un chat, une simple litière suffit, pour un chien, il faudra réfléchir à la question. votre animal devra apprendre ce qu’il doit faire, et comment le faire. Réservez un endroit ou il pourra satisfaire ses envies, et toujours le même. Certains plaisanciers utilisent un morceau de gazon synthétique qu’ils mettent sur le pont pour en faire le « coin-pipi ». Les animaux s’en servent pour apprendre à toujours aller au même endroit.

La sécurité

Au risque d’être grossier, on peut dire que les bases de la sécurité pour un animal sont les mêmes que pour un enfant. Si un chat pose moins de problème car il est plus agile, pour un chien, il faudra prendre plus de précaution. La première chose à envisager est le filet sur les filières. Cela évitera aux animaux de tomber à l’eau, surtout au mouillage.

Ensuite, il est tout à fait envisageable de penser au harnais et au gilet de sauvetage. Le chien devra y être habitué petit à petit pour éviter les grognements, à terre de préférence. Il existe toute une gamme de gilets de sauvetage spécialement conçus pour les animaux. Certains gilets de sauvetage, pour les plus petits animaux, sont dotés d’une poignée vous permettant de les tirer hors de l’eau.

Enfin, pour terminer, si vous envisagez de naviguer en dehors du territoire national, contactez les services vétérinaires et emportez la liste des vaccins de votre animal.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.