Naviguer avec des enfants

Partager sa passion de la mer et du bateau passe par le partage avec les plus petits. Naviguer avec des enfants demande certaines précautions. Des précautions de sécurité évidemment. mais aussi de l’attention afin d’éviter l’ennuie, le stress.

Naviguer avec des enfants, c’est le plaisir de naviguer en famille, de partager sa passion pour la mer et former les nouvelles générations. En croisière côtière sur un petit voilier dans le Golfe du Morbihan comme pour une transat vers le Grenadines, naviguer avec des enfants demande quelques précautions.

Les deux éléments à prendre en considération sont donc la sécurité et l’ennuie. La sécurité est d’autant plus importante que les enfants sont habitués à naviguer. En effet, ces derniers prenant de l’assurance. En croisière, ils seront plus imprudents à bord, pour passer vers l’avant, oublier le gilet, se pencher par dessus les filières pour regarder l’eau,…Et ce sur un catamaran comme sur un monocoque. Pour que tout se passe bien, vous devez bien préparer votre croisière, penser à la place des enfants à bord, le tout passant par la sécurité.

La préparation de la croisière

La préparation de la croisière est importante. Si une navigation se prépare toujours, ici, l’objectif sera, en plus, de préparer la croisière en fonction de tout l’équipage. Si naviguer sur une journée et rentrer le soir ne posera que peu de problèmes, naviguer une petite semaine va demander d’anticiper la météo et les navigations.

La météo est importante pour la sécurité, bien sûre. Mais la météo conditionne aussi le confort en croisière. Une semaine de pluie va vite énerver les enfants sur un petit voilier, impossible de profiter de la plage, de se promener, ce qui provoque fatigue, énervement… Concernant les conditions météo en mer, évitez de âsser une journée de navigation au près. Ce type de navigation peut vite stresser enfants et conjoints non amarinés.

Avec des enfants, privilégiez des petites navigations avec de longues escales pour que les enfants puissent se dépenser, courir et rencontrer d’autres enfants. Naviguer de nuit et faire escale en journée est encore l’idéal.

Le confort à bord

A bord d’un voilier, et surtout à bord d’un petit voilier, l’espace et sa gestion sont important pour le confort de tout le monde. Chaque chose doit toujours être rangée à sa place. Il est indispensable de reprendre la mer avec un bateau bien rangé.

enfants à bord d'un voilier

Rappelez-vous que si vous êtes le seul vrai passionné de bateau, tout le monde ne sera pas toujours d’accord pour faire l’impasse sur un minimum de confort. Un voilier, c’est du camping.

Pour les enfants, pour qu’ils prennent un maximum de plaisirs, pensez à leur réserver un endroit ou ils pourront jouer. En effet, pour les plus petits, nous sommes souvent à leur expliquer qu’il ne faut pas toucher aux bouts, à ce winch, de faire attention à la bôme, de ne pas monter ici ou là. Il est très important de leur réserver un endroit ou crayons, jouets et doudous pourront être étalés, un endroit ou ils pourront jouer sans contrainte. Pour les voiliers équipés d’une cabine arrière, c’est encore le meilleur endroit. Sinon, le triangle avant est très bien. Ce sera l’endroit ou ils dormiront et joueront, un endroit à eux…

enfants à la plage

La sécurité.

Enfin, la sécurité. C’est un sujet qui a déjà été souvent évoqué. Les règles générales et la réglementation ne changent pas. Les enfants prennent plus de risques à partir de 4-5 ans et quand ils commencent à être amarinés, alors que plus petit, le danger est moindre. Investir dans des gilets automatiques pour les enfants (à partir d’un certain âge pour une question de coût) peut être une bonne solution pour qu’ils le portent tout le temps. Et ce gilet devra aussi être porté au port et au mouillage, moment ou la vigilance peut baisser.

Vous trouverez, ci dessous, une liste de conseils pour la sécurité des enfants. Cette liste a été recoupée avec les conseils de la SNSM, elle est donc assez complète, inutile d’en rajouter.

Préparer le départ

    • Habituez les enfants à l’eau (tête sous l’eau). Tranquillement quand même…
    • L’adaptation des enfants au bateau doit être progressive. ne partez pas tout de suite pour une semaine. Commencez par un après midi, une journée, un week end,…
    • Privilégiez la prévention en expliquant aux enfants les dangers existants à bord et la bonne conduite à adopter dans ce nouvel environnement.
    • Développez leur autonomie (sous surveillance constante mais discrète). Les filières munies de filet sont indispensables, les lignes de vie, brassières et harnais .
    • Embarquez toutes sortes de jeux et de livres pour occuper les enfants pendant les heures de navigation.
  • Habillez-les d’une façon adéquate (chaussures antidérapantes).

Pendant la navigation

    • Disponibilité et vigilance de tous les instants, ne les lâchez pas.
    • Adaptez votre rythme à celui de vos enfants et non pas l’inverse. Vous éviterez les pleurs et le stress des adultes.
    • Limitez les heures de navigation, les enfants se lassent vite et ont besoin d’activités à terre pour se défouler.
    • Le port du gilet est «obligatoire » et le port d’un harnais est indispensable, en permanence pour les plus jeunes.
    • Lors des manoeuvres, les enfants doivent rester à l’intérieur du bateau. cela permet, dans le même temps, de rester concentrer sur ces manoeuvres.
    • Attention aux coups de soleil et aux insolations ( tee-shirt et casquette indispensables, utilisation de crème solaire écran total).
    • Faites boire les enfants régulièrement pour éviter la déshydratation.
    • Prévoyez des vêtements adaptés au changement de températures, de météo.
    • Interdiction de jouer avec les différentes manoeuvres du bateau.
    • Ne laissez jamais un enfant seul à bord.
  • Dès qu’ils grandissent, apprenez aux enfants les moyens élémentaires de réaction en cas d’accident.

Au mouillage

    • Pensez à tendre un taud pour protéger du soleil.
    • ne pas laisser traîner d’outils.
    • Attention aux cales-moteurs ouvertes.
    • Ne relâchez pas votre surveillance y compris pour la baignade autour du bateau, même si les enfants savent nager. Attention aux courants lors des baignades.
  • Ne laissez pas vos clefs de bateau à portée des enfants.
felis risus lectus suscipit eget Curabitur ultricies diam