SS34, la course croisière avec élégance

ss34 au mouillage

Le SS34 est un course croisière élégant dessiné et produit par Sparkman & Stephens. Une des plus belles signatures de la plaisance dans le monde.

Le SS34 fait parti de ces voiliers britanniques qui font l’histoire de la plaisance depuis des années. En effet, ce voilier est né en 1967 et continue d’être proposé par le chantier australien Swarbrick & Swarbrick. Vous remarquerez qu’on retrouve les deux « S ».

SS34 ou Morning 34 ?

Le SS34 ne porte pas vraiment ce nom, à ses débuts. Pour être précis, officieusement, il s’appelait le Morning 34. En fait, son nom vient de la signature du cabinet « Sparkman et Stephens ». Un architecte de renom et son associé, ancien yachtbroker. L’histoire commence en 1967. En effet, un certain Michael Winfield commande à Oli Stephens un voilier qu’il appellera Morningtown, du nom d’un cheval de course. Par la suite, quand la série est lancée, on invitera même les propriétaires à mettre le mot Morning dans le nom du bateau. Depuis, l’association S&S34 fait vivre ces unités lors de divers rassemblements.

Une machine de près

Le SS34 est un pur course croisière britannique des années 70, au même titre que le Contessa 32, ou le First 30 enpont ss34 France. Il fait parti de ces voiliers de légende. 140 exemplaires naviguent sur toutes les aux du globe. Il est vrai que ce voilier est une magnifique carène de près. Assez étroit et bien lesté, le SS34 est capable de naviguer par tous les temps. Il marche très fort au près, je parle là du cap et de vitesse. Si le bateau gîte assez vite, il restera très bien équilibré à la barre. Il fait parti de ces voiliers qui marchent tous seul.

Pour résumer, ce voilier a fait les belles heures de la course croisière en Europe, il a aussi été très prisé par les aventuriers. De nombreux navigateurs ont effectués des transatlantiques, transpacifiques. Et même un double tour du monde, dans les deux sens et sans mettre pied à terre.

Un intérieur pensé pour la navigation

L’intérieur du SS34 est typique de cette époque ou les bateaux étaient d’abord pensés pour vivre en mer qu’au port. Le volume n’a plus rien à voir avec les standards actuels mais ils sont fonctionnels. Au pied de la descente, vous trouverez le coin cuisine faisant face à la table à carte et sa couchette cercueil. Le carré est assez long pour faire dormir l’équipage. La cabine avant est séparée du carré par un espace WV et lavabo.

 

Caractéristiques:

Longueur coque : 10.23ms&s_34_plans
Longueur de flotaison :7.67m
Largeur : 3.08m
Tirant d’eau : 1.7m
Poids: 4171kg.
Lest: 2449kg.
Année  : 1967
Quille : Quillard
Matériau : polyester
Nombre de cabine : 1
Nombre de couchage : 5
Nombre de salle d’eau : 1



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire