Un trimaran pour la croisière

tricat 30 au près

Le type de voilier que nous allons acheter dépend beaucoup du programme de navigation. Si on pense souvent au catamaran ou au monocoque, un trimaran peut être un excellent support de navigation pour partir en croisière.

Pour un programme de navigation orienté croisière, on pense souvent au monocoque pour sa facilité, son prix ou au catamaran pour son confort et son volume. Le marché du trimaran est plus confidentiel. Pourtant, faire de la croisière côtière ou hauturière à bord d’un trimaran peut être une excellente alternative qui offrira beaucoup de plaisirs en navigation comme en escale.

De vraies évolutions

Jusqu’aux années 90, les trimarans étaient surtout réservés aux mangeurs d’écoutes, aux équipages recherchant la performance avant tout. Ces bateaux étaient assez techniques et le confort intérieur réduit au minimum. Quand au stockage ou l’hivernage, peu de marinas ou de chantiers avaient des emplacements pour les multicoques, ou ceux-ci étaient très limités en nombre.

Mais les choses ont changé depuis plusieurs années. Le développement du marché du multicoque a entraîné une adaptation des acteurs, et des marinas en particulier. Les nouvelles structures permettent d’accueillir plus facilement les trimarans de croisière sur bouée ou sur catway.

Dans le même temps, les chantiers ont fait de grosses avancées. Plusieurs séries de trimarans sont proposées avec des bras repliables permettant d’accéder aux ports plus petits et de se faire une place en plein été. Pour les plus petits trimarans, il est même possible de les transporter comme les gammes Tricat, Astus ou Triptyque ente autre. Côté confort, là aussi, les trimarans atteignent des niveaux très appréciables en croisière comme le nouveau Tricat 30 avec son carré dînette qui offre de l’espace sous le roof ou, pour les plus gros budgets ou la location les Neel 45.

La croisière rapide…en tout confort

Un trimaran a beaucoup d’intérêt pour la croisière. Le premier est la vitesse. Pouvoir naviguer en se faisant plaisir et rejoindre rapidement une escale, un mouillage est un des gros atouts de ces voiliers. Les trimarans sont en effet plus rapides que des monocoques ou des catamarans de croisière de même taille. Dans le même temps, un trimaran remonte mieux au près qu’un catamaran, et cela reste ; pour moi, un point clé dans le choix d’un bateau. Impératif pour faire du cap, se dégager d’une côte,…

Enfin, le trimaran est stable, en croisière et, sans doute, encore plus sécurisant qu’un catamaran. Dans un gros coup de vent, le risque de chavirage est encore plus limité qu’un catamaran. Pour ne rien enlever au plaisir, ces bateaux ne sont pas plus techniques et s’adaptent très bien à un équipage familiale.

En navigation côtière, le trimaran va permettre de faire de très belles croisières en raid, pour les plus petites unités, comme accueillir des familles dans un confort tout à fait acceptable pour naviguer une semaine l’été sur les côtes bretonnes, accéder aux plus belles rias grâce à son faible tirant d’eau. Des trimarans de 9m sont capables de loger 4 personnes dans un confort certains avec deux cabines comme le Dragonfly 32 et le Tricat 30 qui se permet même le luxe de proposer deux couchettes doubles.

neel trimarans photo chantierEn navigation semi hauturière, voir hauturière, les évolutions ont permis d’obtenir encore plus de confort que sur un catamaran. Il suffit de visiter les trimarans de la gamme Neel pour s’en convaincre. Sans aller jusque là, les trimarans d’aujourd’hui sont capables d’apporter tout le confort nécessaire pour une longue croisière hauturière. C’est le cas du dragonfly 35 Certains chantiers proposent des trimarans en aluminium comme le Tribellule 44 du chantier breton CNA Yachting, permettant de naviguer dans les mers du nord.

Les forces en présence.

Raid côtier.

Les chantiers Astus Boat et Tricat se sont fait une spécialité du trimaran de raid côtier à bras repliables, voir transportables.

Croisière habitable.

Trois chantiers sortent du lot pour la croisière habitable. Par croisière habitable, on peut entendre croisière côtière mais aussi semi hauturière. On retrouve le breton Tricat, là encore avec son dernier trimaran, le Tricat 30. Deux autres chantiers proposent des séries très intéressantes, Dragonfly et Corsaire Marine ou encore Farrier Marine mais non distribué en France.

Et plus encore.

Enfin, il est possible de voir encore plus grand en trimaran avec le chantier Neel

 



1 Rétrolien / Ping

  1. Tricat 30. Le trimaran rapide et confortable - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.