Comment choisir son annexe bateau?

L’annexe bateau est très utile, voire indispensable pour un grand nombre d’entre nous.  Que nous naviguions en Bretagne, en manche, dans les pertuis charentais ou en Méditerranées, nous ne nous amarrons pas toujours le long d’un quai ou sur un catway. Les occasions sont nombreuses de mouiller sur une bouée ou de jeter l’ancre. Dans ce cas, il ne reste plus qu’à mettre l’annexe à l’eau pour rejoindre la terre ferme.

Il existe un grand nombre de types d’annexes pour bateaux. On en trouve de toutes tailles et de toute sorte. De l’annexe gonflable à la barque en plastique en passant par le kayak, il y en a pour tous les gouts et tous les usages. Alors comment choisir son annexe en fonction des usages que nous en ferons?

Pourquoi utiliser une annexe ?

L’annexe d’un bateau permet de faire des allers-retours entre la terre et son voilier. Vous en avez besoin quand votre bateau est sur mouillage ou, en croisière, quand vous jetez l’ancre.  Généralement de petites tailles, certaines annexes sont de véritables barques équipées d’un moteur, permettant d’effectuer des ballades. Dans ce cas, pensez à regarder la réglementation sur les annexes, notamment pour l’immatriculation éventuelle de cette dernière.

Dans tous les cas, avant de choisir votre embarcation, vous devez réfléchir à l’utilisation que vous en ferez. La première question est de savoir combien de personnes vous embarquerez à bord de l’annexe. Cependant, ne confondez pas l’équipage du bateau et le nombre de personnes qui monteront sur l’annexe. Si cette dernière ne sert qu’à aller chercher le bateau, sur son mouillage, avant d’aller chercher l’équipage sur le quai, inutile d’investir dans une grande annexe.

Ensuite vous devez réfléchir à son utilisation. Sera-t-elle toujours à l’eau ou devrez-vous la porter seul ? Si c’est le cas, il est préférable d’avoir une annexe légère, sur roulettes. Si vous devez la trainer dans la vase, il vous faut une annexe avec un fond costaud et sans roulettes. Pensez aussi à sa stabilité. Autant, si vous êtes seul, une savonnette suffit, autant, si vous embarquez à plusieurs, il est impératif d’avoir une barque stable.

La dernière question est de savoir si vous laissez l’annexe sur une bouée ou si vous l’embarquez avec vous, à bord du bateau. Si il est possible de trainer son annexe, en remorque, en croisière, ce n’est pas ce qui est le plus simple. Elle va ralentir votre navigation et vous risquez de la perdre. Dans ce cas, il faut la monter à bord. Le plus simple est donc d’avoir une annexe gonflable, qu’on pourra ranger dans un coffre. Il faudra donc faire attention en mesures du pack, en largeur et en longueur.

Une petite annexe rigide pour la légèreté

annexe BIC

Une petite annexe rigide, de quelques kilos, sera largement suffisante pour nombre d’entre nous. C’est notamment le cas si votre bateau est bien abrité, sur mouillage, dans un port. Cette petite annexe, de Type Plastimo ou Bic Sportyak, sera utile pour faire les allers-retours entre la cale et votre bouée.

Elle se porte avec une main et une pagaie suffit pour la faire avancer. L’inconvénient est sa stabilité. Idéal pour un homme seul, à deux vous risquez de vous mouiller les fesses, voire plus si la houle s’en mêle. On les trouve chez tous les ships, pour des tarifs autour de 300 euros.

Une plate pour la stabilité

annexe New Matic

Si votre bateau se trouve dans une zone un moins abritée, dans une zone de mouillage ou dans un avant port, il est préférable de choisir un modèle plus grand. Ceci est encore plus vrai si vous n’avez pas de cale près du bateau et que vous devez embarquer tout votre petit monde à bord grâce à l’annexe.

Il existe de nombreux modèles différents, et de tailles différentes. Le choix dépendra de votre capacité à stocker votre annexe sur place et si l’embarcation peut rester à flot ou non. Les modèles les plus petits, comme ceux de BIC, sont déjà très stables, avec leur double coque. Vous en trouvez pour 600 euros. Les modèles les plus grands sont de vraies barques multi-usages comme les New-matic et autres Secu-Mer. Ces barques sont disponibles pour des tarifs entre 1000 et 3000 euros.

Bien évidemment, en occasion, vous trouverez des modèles beaucoup moins onéreux.

Une annexe gonflable pour le rangement

annexe gonflable

L’annexe gonflable est le modèle le plus adapté à la croisière. S’il est plus fragile qu’un modèle rigide, il a de nombreux avantages. Tout d’abord un modèle gonflable va pour voir être rangé dans un coffre de cockpit et pourra donc être emporté partout et utilisé à chaque mouillage. Certains modèles d’annexes gonflables sont équipés de lattes en bois ou aluminium. Ce qui permet de se mettre debout plus facilement. Car l’autre avantage de l’annexe gonflable est qu’elle est très stable, plus que certains modèles rigides.

Il existe plusieurs marques sur le marché. Elles proposent toutes des produits de qualité avec des membranes solides et une toile résistante aux UV et aux petits accros (petits j’ai dit, ne la trainez pas sur le sable ou la vase).

Un kayak gonflable pour les loisirs

kayak

Enfin, il ne faut pas oublier le kayak gonflable. En effet, certains plaisanciers utilisent un kayak gonflable comme annexe. Je trouve cette idée excellente. Au-delà d’être une annexe pour une personne qui se range facilement dans un coffre, le kayak est un loisir nautique.

Votre annexe se transforme donc en magnifique outil pour aller visiter les criques un peu éloignées de votre mouillage et permet aussi d’aller pêcher.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis luctus Lorem non dolor venenatis accumsan elementum dolor. Phasellus