Le bateau à moteur idéal pour les voileux

Aujourd’hui, les bateaux à moteurs prennent de plus en plus de place sur le marché de la plaisance. De nombreux plaisanciers passent de la voile au bateau à moteurs, souvent par nécessité. Alors passer au bateau à moteur : Oui, pas n’importe lesquels

Nous le voyons tous les étés. Lorsque les pontons et les mouillages se remplissent à nouveau de coques tout juste carénées, le nombre de mâts diminue à chaque saison. Ils sont généralement remplacés par des pêches-promenades et autres bateaux à cabine. Bien évidemment les voiliers sont encore très nombreux, et heureusement. Mais ce constat est sans appel et cette part des bateaux à moteur dans nos ports de plaisance semble être une tendance de fond.

Passer de la voile au bateau à moteur, un choix ?

Arrêtons-nous sur ce constat. Il pourrait être tentant de voir dans ce changement une tendance de la société à ne plus vouloir s’embêter, à vouloir apprendre vite. Effectivement, la voile est un art de vivre qui demande patience, apprentissage et concentration. Des valeurs qui semblent éloignées des attendus de notre société actuelle.

Pourtant, si nous creusons un peu plus, nous nous rendons compte que cette tendance est surtout liée à un autre : le vieillissement de la population. Hé oui, nous vieillissons tous ( enfin plus ou moins, personnellement, j’ai encore le temps…hic). L’âge venant, il faut bien se rendre à l’évidence :

  • Nous sommes de plus en plus souvent seuls à naviguer
  • Nous avons de plus en plus de mal à effectuer les manœuvres
  • Notre temps est compté et nous sommes trop souvent dépendants de la météo

C’est alors le moment de la réflexion :

Si je veux continuer à naviguer, ne devrais-je pas passer au bateau à moteur ?

Cependant, tous les bateaux à moteurs ne se valent pas et ne répondront pas à un programme ressemblant au programme de la croisière côtière en voilier.

Quel bateau à moteur pour la croisière côtière ?

La grande question que nous pouvons nous poser est la suivante :

Quel bateau pour faire de la croisière tranquille ?

Car en effet, décider de passer du bateau à voiles au bateau à moteur, c’est bien. Mais trouver le bateau à moteur pour faire de la croisière, c’est autre chose. Si je mets de côté les semi-rigides et autres day-boat, que nous reste il ? Il suffit de regarder les catalogue bateau à moteur de chantiers comme Jeanneau, pour avoir une première idée :

  • Les bateaux très typés pêches
  • Les pêches-promenade type Merry-Fisher
  • Les bateaux hors-bord ou In-bord rapides ( ceux qui nous fatiguent en passant près de nous)
  • Les bateaux typés croisière, mettant l’accès sur le confort et l’autonomie.

Alors, de façon assez évidente, c’est bien ces derniers qui nous intéressent. Mais de quels bateaux parlons nous ?

Les trawlers, le symbole du voyage en bateau

trawler au mouillage

Les premiers bateaux auxquels nous pensons quand nous imaginons une croisière sur un bateau à moteurs est le trawler. Ces bateaux, imaginés à partir de chalutiers et autres bateaux de pêche américains.

Il est vrai que ces bateaux ont de nombreux avantages. En fait, ils sont pensés pour ce programme, et uniquement pour ce programme. Leurs caractéristiques principales sont :

  • Un carène dessinée pour en faire des bateaux marins
  • Une grande autonomie de carburant
  • Un volume intérieur important
  • Un confort pour toute saison

Si les américains ont été les premiers à proposer ce type de bateau, les chantiers français sont aujourd’hui bien placés en proposant des constructions vraiment bien étudiées. Cependant, ces trawlers ont aussi quelques inconvénients. Ils sont lourds en terme d’entretien et n’ont pas toujours un design très moderne. Leur volume intérieur peut, de plus, souvent se faire au détriment de l’espace extérieur. Ce qui est dommage pour des croisière estivales.

Enfin, leur coût est un véritable frein pour qui veut passer de la voile au bateau au moteurs.

Des bateaux à moteurs plus polyvalent

Le trawler n’est pas le seul bateau à moteur pour faire de la croisière, surtout de la croisière côtière. Les pêches-promenades, par exemple, sont d’excellentes alternatives. Reprenons, par exemple, la gamme Mery-Fisher. Le Merry Fisher propose des prestations tout à fait adaptées à la croisière :

  • Un carré panoramique
  • 2 cabines et un salle d’eau
  • Des moteurs hors-bord pour la simplicité d’entretien
  • Un espace extérieur tout à fait convenable.
jeanneau NC33
Jeanneau NC33

Mais le top du top est sans doute une gamme que j’ai découvert, il s’agit de la gamme appelée NC. Elle est constituée de deux bateaux :

  • Le NC 33
  • Le NC 37

Ces bateaux répondent un peu au même programme que les trawlers. Mais ils ont l’avantage d’être plus modernes je trouve. Bien évidemment, le design est plus moderne, mais surtout, ils proposent quelques astuces bien pensées :

  • Plus de luminosité ( pratique en Bretagne par exemple;))
  • Une vie à bord de plein pied entre le carré et le cockpit
  • Un accès à l’avant facilité et simplifié

Bref, cette gamme peut s’avérer idéale pour qui veut naviguer le long de nos côtes, voire de découvrir nos canaux et rivières.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.