Quel équipement pour cuisiner à bord d’un voilier ?

L’heure du repas est un moment important sur un bateau, en croisière. La mer, ça donne faim, c’est bien connu. Mais, après une bonne journée de mer, on attend autre chose qu’un simple sandwich au pain de mie, si possible. Un bon repas chaud peut être très agréable. Pour cela, il faut être équipé. Faisons, ensemble, un tour de l’équipement nécessaire pour bien cuisiner à bord d’un voilier.

Comme je le disais, en mer, la nourriture est importante. En navigation, nous avons besoins de prendre des forces et de faire face au froid. Mais surtout, le repas est aussi un excellent moment de convivialité, qui arrive juste après l’apéro. Alors se retrouver dans le cockpit, en fin de soirée, ou au chaud dans le carré est plus agréable autour d’un repas chaud, d’un poisson pêché quelques heures plus tôt. Mais pour cela, il faut être équipé. Et dans un bateau, ce n’est pas simple de pouvoir cuisiner. Entre l’équipement nécessaire pour cuisiner et la place qui manque, les cuistots doivent faire avec certaines contraintes. Sans compter, qu’en navigation, cuisiner peut vite devenir sport si la météo n’est pas favorable.

L’équipement de cuisson et les accessoires sont donc aussi importants que l’avitaillement et l’organisation de la cambuse.

Quel équipement de cuisson installer sur votre bateau ?

Les solutions de cuisson simples et économiques

Sur les plus petits voiliers, sous les 10 mètres entre autres, la place est comptée. Il ne sera pas évident d’installer une cuisine dernière génération. Dans le même temps, si, comme moi, vos navigations sont côtières et vos croisières ne dépassent que très rarement les 10 jours, un équipement de cuisson simple sera amplement suffisant.

  • Réchaud portable : Un réchaud portable est ce que si fait de plus simple. Il s’agit d’un petit réchaud plat, rangé dans une petite valisette, avec un seul feu. Il se charge avec une cartouche que l’on peut trouver dans tous les commerces. Une fois la cartouche vide, elle se met à la poubelle, à recycler. Il s(agit d’une excellente solution pour les petits voiliers. Simple à ranger, pas cher ( moins de 50 euros) et amplement suffisant si vous ne cuisinez qu’au mouillage.
  • Barbecue : Le barbecue est presque indispensable, lorsqu’on navigue l’été. Il existe des modèles très simples et très accessibles pour le portefeuille. La taille dépendra de celle de votre coffre de cockpit.
  • Réchaud simple sur balancelle : Enfin, le réchaud sur nacelle est le système le plus utilisé sur les bateaux. Il est adapté à l’univers salin et à la cuisine en navigation. Cependant, si vous achetez un vieux bateau, vous devrez vous adapter à la réglementation en installant la bouteille de gaz à l’extérieur. Il faudra donc prévoir une installation avec des raccords.

Le matériel de cuisson pour gros

Pour les plus grosses unités, et pour ceux d’entre nous qui envisagent de vivre à bord de leur voilier, un investissement plus conséquent se justifiera.

  • Réchaud fixe : Le réchaud fixe, simple ou double, est généralement encastré dans les aménagements de la cuisine. Cela signifie qu’il n’y a pas de nacelle. Vous l’aurez donc compris, ce type de modèle est surtout installé sur les catamarans et les bateaux à moteur.
  • Four : Le four est un élément que nous retrouvons de plus en plus sur les bateaux. Avec un four, les possibilités de recettes sont largement amplifiées. Cependant, le prix des fours est généralement assez élevé. Il existe des modèles intégrés à un réchaud sur nacelle, pour les monocoques.
  • Plaques de cuisson à gasoil : Le dernier type d’équipement est beaucoup plus rare, mais il faut savoir que cela existe. Les plaques de cuissons sont des modèles de cuissons sans flammes, comme dans les cuisines de nos maisons. Cependant, ces plaques ne fonctionnent pas à l’électricité, mais au gasoil.

Quelles accessoires de cuisines sur votre bateau ?

Maintenant que nous avons ce qu’il nous faut pour chauffer nos petits plats, nous allons voir ensemble quels accessoires de cuisine nous allons utiliser pour cuisiner.

Réduire le temps de cuisson

  • Cocotte-minute : A bord d’un bateau, l’énergie est comptée. J’ai toujours pensé que faire de la voile est un excellent moyen d’apprendre à gérer l’anergie. Une cocotte-minute permet d’économiser le gaz. Et à bord d’un voilier, surtout un petit croiseur, c’est indispensable.
  • Bouilloire : La bouilloire est un indispensable à bord. Elle permet de chauffer, très rapidement, de l’eau. C’est un accessoire indispensable pour faire du café, du thé, voire des pâtes et des plats spécifiques.
  • Casseroles avec couvercle : He oui, cela peut paraître idiot, mais un couvercle, sur votre casserole permet de réduire par deux le temps de cuisson, et donc la consommation de gaz.

Conserver et ranger ses aliments

  • Des boites plastiques : Oui, du plastique. Mais c’est tellement efficace. Les boites plastiques ne rouillent pas, ne cassent pas et restent étanches. Ces trois arguments sont suffisants pour me convaincre de les adopter pour ranger le riz, les pâtes, l’épicerie et autres.
  • Des thermos : Les thermos trouvent toute leur place à bord. Faire son café avant de lever l’ancre et avoir une boisson chaude, en navigation, une heure après est très appréciable. Mais ce qui est vrai pour le café, l’est tout autant pour un plat chaud. Il existe des boites thermos pour les plats qui sont très efficaces. Allez voir du côté de l’équipement de camping.

Gagner de la place et s’organiser

Enfin, comme nous ‘avons vu plus haut, dans nos bateaux, l’espace est compté, surtout dans le coin cuisine. Il est donc indispensable de gagner de la place à bord. Pour cela, voici quelques astuces :

  • Limiter les déchets : C’est le premier conseil que j’ai à donner. Si vous naviguez plusieurs jours et que vous faites escales au mouillage, vous allez vite accumuler des poubelles sans pourvoir les décharger à terre. Il est donc impératif de limiter vos déchets en évitant les emballages. Dans le même temps, vous participez à la protection de l’environnement.
  • Investir dans une passoire repliable : Les pâtes sont le plat préféré des plaisanciers… non ? Ben pourtant, on en mange des pâtes à bord… Alors, pensez à utiliser une passoire pliable qui ne prendra pas toute la place sous l’évier.
  • Les seaux repliables : Tout comme la passoire, pensez aux seaux repliables pour aller faire la vaisselle à la capitainerie.
  • Les casseroles avec manches amovibles : Toujours la même idée que plus haut.
  • supports pour verres
  • ustensiles de cuisine

Voilà, maintenant je vous invite fortement à compléter cet article avec vos idées et vos bonnes pratiques.

2 réflexions au sujet de “Quel équipement pour cuisiner à bord d’un voilier ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.