Pourquoi remplir son journal de bord, en bateau ?

Le journal de bord est un livre que les navigateurs et plaisanciers remplissent pour rendre compte de leur navigation, en croisière, en course ou lors de leurs activités en mer. Au-delà de la réglementation, ce journal est un formidable outil pour suivre ses sorties en mer et apprendre à mieux naviguer.

Les plus grands navigateurs, depuis l’histoire des découvertes maritimes, ont ramené de leur navigation, des histoires et découvertes mémorables. Ces récits sont restés dans l’histoire maritime grâce à l’utilisation du journal de bord. Ces livres, plus que de simples relevés techniques, sont parfois devenus des livres riches d’enseignements sur l’histoire de la marine et sur la découverte de nouveaux mondes  par des peuples aventuriers comme les européens, les arabes ou encore des peuples d’Asie.

Plus près de nous, le journal de bord était utilisé par les navigateurs hauturiers pour se repérer en mer, faire l’estime et calculer leur position. Mais aujourd’hui, pour nous simples plaisanciers occasionnels, naviguant le long des côtes et en navigation semi-hauturière, quel est l’intérêt d’utiliser un journal de bord ?

La réglementation et le journal de bord

Le journal de bord fait partie de l’équipement de sécurité d’un bateau. La Division 240, sur l’armement à embraquer à bord d’un bateau, précise que le journal de bord doit être présent sur les bateaux naviguant dans les zones semi-hauturière ou hauturière. Cependant, rien ne vous interdit d’en posséder un si vous naviguez dans la zone côtière. En effet, il serait compliqué de suivre vos navigations si vous vous contentiez de noter vos informations, uniquement lorsque vous vous situez à plus de 6 miles des côtes. Il y aurait des trous dans votre suivi.

Concernant justement le contenu du journal de bord, il est assez vague. En effet, la Division 240 n’est pas très explicite sur le sujet. En effet, dans son article 240-2.05, elle stipule :

« Un journal de bord tenu à jour contenant les éléments pertinents pour le suivi de la navigation et la sécurité du navire. »

Avec ça, vous êtes bien… Quoi qu’il en soit, comme nous allons le voir, le journal de bord peut servir à bien d’autres choses que l’aspect réglementaire. Personnellement, j’en ai toujours fait un, depuis tout jeune. Il fait partie de mes habitudes, au même titre que la préparation de la navigation. Vous prenez la mer avant d’avoir embarqué.

Le journal de bord pour suivre sa navigation

Le premier intérêt d’un journal de bord est de suivre vos navigations et, éventuellement, les justifier auprès des Affaires maritimes ou, pourquoi pas d’un expert, lors d’une expertise suite à sinistre. Suivre sa saison, justifier de ses navigations. Il permet aussi de vous aider à vous situer sur l’eau. Le journal de bord permet de calculer votre vitesse et votre position, en reportant des estimes.

Dans l’idéal, le journal de bord doit contenir les éléments suivants :

  • Date
  • Départ et arrivée
  • Routes, bouées,…
  • Météo, état du ciel, barométrie, force du vent, visibilité
  • Etat de la mer, marées, vitesse, cap.
  • Allures, voiles, …
  • Présence et rôle de l’équipage
  • Observations divers

Si tous ces éléments sont utiles dans un journal de bord, n’en faites pas une usine à gaz. Si ce dernier est trop complexe, il y a de fortes chances que vous n’ayez plus envie de le remplir. La voile doit rester un plaisir. C’est donc à vous de juger des éléments indispensables.

Ensuite, vous pouvez choisir entre différents formats. Il existe, par exemple, des journaux de bord très bien faits et déjà préremplis sous forme de livres ou de cahiers. Mais vous pouvez aussi opter pour des formats numériques comme Le Boat On Book, le journal de bord éléctronique.

Un guide pour apprendre de vos navigations

Le rôle le plus important, à mon gout, d’un journal de bord est son coté instructif. En effet, tous les éléments et observations notés dans ce livre permettent d’analyser vos navigations.

Le journal de bord va vous permettre d’apprendre de vos croisières en analysant les routes que vous prenez, l’incidence de la force des  courants, de la marée, ainsi que l’effet des brises côtières. Si comme moi, vous naviguez souvent dans la même zone, vous allez vous enrichir de vos expériences.

Dans le même temps, pour ceux d’entre nous qui notent les comportements du bateau, vous allez, là encore, apprendre de nombreuses choses. Au fur et à mesure de vos navigations, vous allez apprendre à connaitre votre bateau, son comportement dans le gros temps ou les petits airs, les meilleurs réglages suivant l’allure de ce dernier.

Un récit de vos croisières

Enfin, votre journal de bord est un moyen d’ancrer vos croisières dans vos mémoires. Vous pouvez transformer celui-ci en un récit de vos aventures. Vous pourrez relire ces pages en vous remémorant ces moments avec votre famille et vos amis. Vous pourrez vous souvenir de ces épisodes épiques, en mer ou ces moments de plaisir en escale, au mouillage.

Pour cela, il n’est pas interdit d’agrémenter votre journal de dessins ou de photos. De très grands marins ont pris beaucoup de plaisir à faire de leur journal de vrais récits de mer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aenean libero ipsum eget odio porta. leo Lorem ut felis