Les différents types de noeuds marins

Le noeuds marins sont un mélange de technique, de culture et de poésie. Mais, au-delà de la tradition et de l’esthétique, ces noeuds sont importants pour la sécurité en mer et au mouillage ou au port. Voici un petit guide des noeuds marins afin de comprendre leur usage et de connaître les principaux noeuds à utiliser sur un bateau.

Les noeuds marins sont des éléments essentiels dans la vie d’un plaisancier. On en réalise presque à chaque sortie en mer. En plus, il s’agit d’un savoir-faire indispensable. Que ce soit pour attacher son bateau, gréer une voile ou encore stopper un cordage, connaître les différents types de noeuds est indispensable en mer. Aujourd’hui, nous allons vous initier à trois types principaux de noeuds marins, à savoir le noeud d’arrêt, le noeud d’ajut et le noeud d’attache.

Le noeud d’arrêt: tout ce que vous devez savoir

Lorsque nous parlons de noeuds marins, le noeud d’arrêt est sans doute le plus basique. Il sert principalement à empêcher un cordage de filer à travers un trou. Mais ne vous y trompez pas, maîtriser ce noeud n’est pas une mince affaire. Il existe plusieurs variantes du noeud d’arrêt, dont le noeud en huit ou le noeud d’Ashley. Chacun ayant sa spécificité.

Le noeud simple est souvent utilisé dans les situations d’urgence, du fait de sa rapidité d’exécution. Pour le réaliser, il suffit de faire passer l’extrémité du cordage autour de la partie principale, puis de la repasser dans la boucle ainsi formée.

Le noeud de huit, quant à lui, offre une plus grande sécurité et est souvent utilisé pour les cordages de forte épaisseur. Pour le réaliser, vous devez faire une boucle avec le cordage, passer l’extrémité du cordage autour de la partie principale, puis la repasser dans la boucle. Il ne vous reste plus qu’à serrer le noeud.

Enfin, le noeud d’Ashley est utilisé quand le noeud en 8 n’est pas suffisant.

Le noeud d’ajut: un incontournable en navigation

Le noeud d’ajut est sans doute l’un des noeuds les plus utilisés en navigation. Il permet de relier deux cordages de manière solide et sécurisée. Encore une fois, plusieurs variantes existent, comme le noeud plat et le noeud de pêcheur.

Le noeud plat est simple à réaliser. Il suffit de superposer les deux bouts de cordage, de faire passer l’extrémité de l’un sous l’autre, puis de faire passer l’extrémité du second sous le premier. Une fois le noeud serré, il est très solide et ne glisse pas.

Le noeud de pêcheur est quant à lui un peu plus complexe à réaliser, mais offre une résistance supérieure. Il est particulièrement utile pour les cordages de petit diamètre ou les cordages glissants.

Le noeud d’attache: pour ne jamais perdre pied

Enfin, le noeud d’attache est celui qui vous permettra d’attacher votre embarcation à un point fixe, comme un quai ou un poteau. Il existe plusieurs variantes, dont le noeud de chaise et le noeud d’élingue.

Le noeud de chaise est probablement le noeud d’attache le plus connu. Facile à réaliser, il est aussi très solide et ne risque pas de se défaire sous la tension. Pour le réaliser, vous devez faire une boucle avec le cordage, passer l’extrémité du cordage à travers la boucle, puis la faire passer autour de la partie principale et la repasser dans la boucle.

Le noeud d’élingue, quant à lui, est un peu plus complexe, mais offre une plus grande sécurité. Il est notamment utilisé pour les cordages de forte épaisseur.

En résumé, maîtriser les noeuds marins est une compétence essentielle pour tout marin, qu’il soit professionnel ou amateur. Les noeuds d’arrêt, d’ajut et d’attache sont les trois principaux types de noeuds, chacun ayant ses spécificités et ses variantes. Bien entendu, la pratique reste le meilleur moyen d’acquérir ces compétences. Alors, n’hésitez pas à vous exercer régulièrement, car comme le dit l’adage, « c’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Et en mer, un bon noeud peut parfois faire toute la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.