Comment passer le permis hauturier?

Le permis hauturier est une extension du permis bateau côtier. Obligatoire ou indispensable, quelles sont les raisons de passer l’examen et quelles sont les modalités de passage?

Savoir naviguer demande de l’expérience et un apprentissage. Cependant, passer le permis bateau permet de naviguer en dehors des eaux françaises et de louer des bateaux plus facilement. Il existe plusieurs permis pour faire du bateau. Chaque permis bateau vous permettra d’effectuer des navigations différentes sur la côte, au large et en fluvial. Ce permis est obligatoire pour naviguer en bateau à moteur comme le trawler. Celui-ci n’est pas nécessaire pour naviguer en voilier. Cependant, il peut être utile, voire conseillé, de passer le permis côtier. En effet, il vous permet de connaitre, rapidement, les bases de la navigation et des règles de priorité et, dans le même temps, de pouvoir utiliser une VHF tout en étant en règle.

Au-delà du permis côtier, il est possible d’aller plus loin et de passer le permis hauturier. Ce permis permet, entre autres, aux plaisanciers en bateau à moteur, de naviguer au-delà de 6 milles d’un abri, et à tout plaisancier d’acquérir des connaissances supplémentaires. Mais comment fonctionne ce permis bateau option hauturier ?

Pourquoi passer le permis hauturier ?

Le permis hauturier permet de naviguer, au moteur, au-delà de la zone des 6 milles d’un abri, et de naviguer au large. Le permis bateau côtier est suffisant pour nombre de plaisanciers. Il permet de connaitre les bases du balisage, des priorités et de la réglementation. Dans le même temps, il permet d’être à jour pour l’utilisation d’une VHF.

Cependant, si vous naviguez en croisière plus longue, à bord d’un trawler, par exemple, il y a fort à parier que vous sortirez de cette zone des 6 mille d’un abri, à un moment ou un autre. Ce sera le cas si vous venez de Bretagne et allez vers l’Île d’Yeu, par exemple, ou si vous voulez visiter Jersey ou prendre la direction de la Corse. Le permis hauturier sera donc indispensable. Dans le même temps, il peut être intéressant, pour les voileux, de passer cet examen qui permet de compléter ses connaissances pratiques, en mer.

Comment et ou passer le permis ?

Pour pouvoir passer le permis hauturier, vous devez être titulaire du permis côtier et avoir plus de 16 ans. Il existe deux formules pour passer ce permis. La première solution consiste à s’inscrire dans une école ou un centre de formation et ensuite suivre des cours pendant une période donnée avant de passer l’examen.

La deuxième solution est de passer le permis hauturier en candidat libre. Pour cela, vous pouvez compter sur vos connaissances ou les nombreux supports disponibles, comme par exemple Nautic Training .En effet, si le web ne remplacera pas un bon formateur, il est une excellente alternative pour qui ne peut pas se rendre disponible pour prendre des cours, ou si vous n’avez pas de centre près de chez vous.

Pour cette épreuve, l’évaluation porte sur les points suivants :

  • Épreuve sur carte, notée sur 12
  • Calcul de marée, noté sur 4
  • 2 questions sous forme de QCM portant sur l’utilisation et les précautions d’usage des aides électroniques à la navigation, notées chacune sur 0,5
  • 2 questions de météorologie sous forme de QCM, notées chacune sur 1
  • 1 question de réglementation sur le matériel de sécurité sous forme de QCM, notée sur 1

Quel est le programme du permis hauturier?

A la différence du permis côtier, le permis hauturier ne contient qu’une partie théorie, en salle. Plusieurs sujets sont étudiés et contrôlés. Ils sont liés à la navigation et la préparation de celle-ci.

En effet, le permis hauturier comporte plusieurs sujets liés, entre autres, à :

  • La lecture d’une carte SHOM 9999.
  • Préparation d’une navigation en fonction du vent, du cap, du vent, des courants.
  • La connaissance des notions de cap vrai, routes sur le fond.
  • La connaissance des phares, des marées, de la météo.
  • la connaissance de l’équipement de navigation et la sécurité à bord.
  • Être sensibilisé aux aides électroniques à la navigation
  • Effectuer un calcul de marée par rapport à un port principal par la règle des douzièmes
  • Savoir interpréter de manière simple une carte de météorologie marine et connaître les symboles utilisés

L’inscription à l’épreuve

L’inscription se fait via un formulaire administratif qui sera accompagné des pièces suivantes :

  • Original de votre permis plaisance côtière (ou permis A ou permis mer côtier)
  • Photo d’identité couleur
  • Timbre fiscal de 38 €
  • Photocopie d’une pièce d’identité

Le dossier d’inscription sera ensuite déposé, ou envoyé, auprès de la délégation à la mer et au littoral, ou auprès de l’établissement de passage de l’examen qui transmettra à la délégation à la mer et au littoral. Enfin, pour le coût de la formation vous devrez compter environ 500 euros.

8 réflexions au sujet de “Comment passer le permis hauturier?”

  1. https://www.afm-plaisance.fr/articles/permis-bateau-%C3%A0-l%27%C3%A9tranger
    Le permis bateau est-il valable à l’étranger?
    Oui mais à des échelles différentes. Le permis bateau est bien un titre Français mais il est reconnu partout dans le monde. Chaque nation décide pour elle même de la formation à acquérir pour obtenir un titre de navigation en plaisance. En Italie, un permis n’est obligatoire qu’à partir de 30 CV tandis qu’en Espagne, le conducteur d’un voilier doit avoir un permis. Dans d’autres pays, il n’y a pas de permis bateau pour la plaisance. Mais il y a des accords qui sont passés entre les pays, et il y a un cadre international qui permet d’obtenir des autorisations et des équivalences selon les cas.

    Pour le permis bateau Français, cela signifie :
    – Que tant que vous naviguez sous pavillon Français avec votre propre bateau immatriculé en France, vous dépendez de la nation Française et donc vous pouvez naviguer dans le monde entier en conformité avec les accords internationaux. Cela explique par exemple que vous pouvez faire le tour du monde avec votre voilier sous pavillon Français sans permis, puisqu’en France aucun permis n’est requis pour la conduite des voiliers.
    – Vous pourrez également louer en Europe. Le permis Français y est reconnu et vous sera très certainement demandé si vous souhaitez louer un bateau dans un des pays membres, même pour un voilier.
    – Vous pourrez également louer dans tous les pays où ni le gouvernement, ni les assurances n’imposent aux professionnels loueurs et propriétaires de bateaux de demander les titres de conduite des locataires. Il y a en effet des pays où la location de bateaux est très libre et où le permis bateau en plaisance n’existe pas.
    – Enfin d’autres pays en dehors de l’europe comme les Etats Unis vous demanderont un certificat international de conducteur d’Embarcation de Plaisance. Pour l’obtenir, vous devez juste faire une démarche administrative auprès des affaires maritimes ou de la DDT de votre département.
    – De plus, selon les arrangements entre la France et les autres pays, il peut y avoir des équivalences avec le permis Français.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.