4 choses à savoir avant d’acheter un bateau

Vous prévoyez d’acheter un bateau, mais ne savez pas par où commencer ? L’achat d’un bateau représente un gros investissement. Pour éviter les déceptions et les mauvaises surprises, il faut faire le bon choix. Tout comme pour l’achat d’une voiture, l’achat d’un bateau se base sur plusieurs critères.

Quel type de bateau vous convient le mieux ?

L’achat de son premier bateau n’est pas souvent une étape facile. Le fait est qu’il existe une grande variété de bateaux en fonction de la pratique. Qu’il s’agisse d’un bateau neuf ou d’occasion, voici les critères importants à vérifier avant de conclure un quelconque achat :

Le confort

Un bateau confortable rendra la navigation plus agréable. Même si le confort constitue une notion assez subjective, il joue un rôle important dans votre choix. Si vous songez par exemple à dormir régulièrement à bord de votre bateau, privilégiez un bateau équipé d’un lit confortable. Les services disponibles à bord du bateau doivent en effet remplir vos attentes. Posez-vous des questions sur l’ensemble de vos besoins. En fonction de vos réponses, vous saurez si le bateau vous convient ou non.

Dans la majorité des cas, un bateau léger dispose de peu d’équipements. Cela dit, bon nombre d’entre eux offrent un excellent confort. Vous trouverez d’ailleurs des bateaux d’occasion que vous pouvez facilement équiper afin de profiter du confort recherché.

La facilité de manœuvre

Le choix d’un premier bateau dépend grandement de ce que vous souhaitez faire avec l’engin. Qu’il s’agisse d’un bateau à moteur, à voile, destiné à la navigation le long des côtes ou de petites croisières, l’usage escompté reste un paramètre crucial.

Si vous n’êtes pas un pro de la navigation, évitez les gros modèles difficiles à manœuvrer. C’est notamment le cas des « bateaux camions ». Ces modèles lourds nécessitent beaucoup de place lors des manœuvres. Ils ne procurent pas non plus du plaisir. Dans le cas d’un voilier en revanche, il vous faudra une bonne ossature.

Il s’agit de votre premier bateau ? L’idéal est de ne pas monter au-dessus de 32 pieds. Si c’est un voilier, préférez un modèle d’une taille de 24 à 28 pieds. Misez toujours sur une embarcation facile à naviguer. Un bateau léger et réactif permet d’entrer dans une place restreinte dans un port sans aucun souci. Pour débuter, optez ainsi pour un bateau que vous pourrez remorquer.

Prêt à naviguer

La première chose à laquelle on pense lors de l’achat d’un bateau est de pouvoir l’utiliser le plus rapidement possible. On évite donc les bateaux nécessitant beaucoup de réparations. Privilégiez un bateau prêt à naviguer. Cela dit, vous pouvez faire des essais avant d’embarquer si vous connaissez le domaine parfaitement.

Combien prévoir pour les frais de réparation et de stockage ?

Une fois le bateau acquis, les frais ne s’arrêtent pas là. Avant d’acheter un modèle précis, pensez à l’entretien de votre bateau et aux coûts de celui-ci. Pour le moment, aucune formule exacte ne permet de calculer les frais d’entretien d’un bateau au cours des années. Parmi les entretiens à prévoir, nous pouvons cependant citer :

  • l’entretien courant,
  • le carburant,
  • les frais de stockage et d’hivernage,
  • la mise en eau,
  • les assurances,
  • le transport, etc.

Élaborer une liste détaillée de tous les frais vous aidera à y voir plus clair avant d’acheter.

reparation bateau

Les frais d’amarrage

Le coût d’amarrage dépend de plusieurs facteurs, dont la proximité du lieu de stockage. Si le port se situe loin, cela peut engendrer des frais supplémentaires.

Astuce : servez-vous des plateformes spécialisées pour trouver un lieu de stockage adapté à votre bateau. Prenez en compte la fréquence à laquelle vous utilisez votre engin. Si vous naviguez avec des enfants ou des personnes à mobilité réduite, trouvez un port de plaisance adaptée à ces situations. Vérifiez ensuite si le prix proposé inclut déjà la TVA ainsi que les frais d’eau et d’électricité.

Les frais d’entretien du bateau

L’entretien du bateau regroupe la grande partie de vos frais annuels. Concrètement, les frais d’entretien dépendent de l’état initial du bateau (s’agit-il d’une embarcation neuve ou d’occasion), de la longueur et de l’utilisation que vous allez en faire.

Parmi les principales opérations d’entretien d’un bateau, on cite :

  • la révision du moteur une fois par an,
  • le nettoyage de la coque,
  • le changement de batterie,
  • la révision des pompes tous les deux ans,
  • le contrôle et la révision de l’électronique.

S’il s’agit d’un voilier, la révision complète d’une voile nécessite un budget moyen de 400 à 1 000 euros.

Les frais d’hivernage

Vous devez prévoir des frais de sortie de l’eau et de remise à l’eau. N’oubliez pas que plus l’hivernage du bateau s’étale sur une longue période, plus le bateau nécessitera davantage de place pour le stockage. Pour estimer les coûts, l’idéal est de faire appel à un professionnel.

Quel type de bateau convient le mieux à vos besoins ?

Il existe plusieurs types de bateaux en fonction de la pratique. Votre choix dépend de ce que vous prévoyez de faire avec votre embarcation.

Le voilier

Le voilier navigue grâce au vent. Il se décline en plusieurs modèles à distinguer en fonction de la taille, de la configuration de la coque et de la quantité de voiles. Généralement, le voilier est un bateau de croisière.

Le bateau de pêche

Comme son nom l’indique, il est destiné à la pêche. Selon les fonctionnalités que vous recherchez, choisissez parmi de nombreuses déclinaisons : bateau de pêche sportive, bateau de pêche en aluminium, etc.

Le bateau de sport nautique

Vous êtes un adepte des sports nautiques ? C’est cette catégorie qu’il vous faut. Les bateaux de ski sont par exemple destinés aux amateurs de ski nautique. Les bateaux de wakeboard, eux, sont équipés de grands sillages permettant aux wakeboarders de sauter sur le côté.

Que faire une fois que vous avez acheté votre bateau ?

Pour profiter pleinement de votre embarcation, certaines mises au point s’imposent.

Qui va mettre le bateau à l’eau ?

En fonction de la cale, vous pouvez mettre votre bateau à l’eau seul ou avec l’aide d’un équipier. Bien évidemment, il faudra respecter scrupuleusement les règles de sécurité. Cela inclut le port d’un gilet.

Où peut-on mettre à l’eau un bateau ?

Dans le cas d’un bateau de pêche, ciblez une zone technique et une zone de retournement de la cale.

Quand assurer un bateau ?

L’assurance d’un bateau de plaisance n’est pas une obligation, quoique fortement recommandée. Par contre, un bateau de plaisance sportive doit impérativement être couvert a minima en responsabilité civile.

1 réflexion au sujet de « 4 choses à savoir avant d’acheter un bateau »

  1. la cabine d’un bateau peut être très confortable bien amarré à un catway et se révéler assez inadaptée en navigation dès que cela forci à peine. Sans parler de grandes traversées, rien qu’en navigation côtière ou les étapes seront modestes de 20 à 55, 60 miles, c’est un critère à bien intégrer. Les navigations les plus agréables en voiliers seront avec le vent qui fait que l’on avance bien, ce sera souvent par force 4 à 5 que l’on prendra le plus de plaisir sur un bateau de 25 à 30 pieds, la cabine très agréable au port peut selon sa conception devenir bien plus compliquée par une mer tout juste agitée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.